Mon Jeu Adopter Boutiques Forum Communauté Jeux Monde Guides

Modérateurs: Modérateurs Artistiques, Modérateurs Écriture, Modérateurs RPG & écriture, Modérateurs Saloon, International Moderators

Comment trouvez vous ce RP ?

Cool !!
57
49%
Sympa
41
35%
Moyen
3
3%
Bof
5
4%
Nul ! (Tu ferais mieux de fermer)
11
9%
 
Nombre total de votes : 117

Messagepar Silfy » 16 Jan 2022 23:04

Phoenix

Les yeux de Shean et Sam ne trompaient personne, l'alcool et la fatigue ne faisaient visiblement pas bon ménage, alors il était important que la doctoresse puisse se reposer au cas où le Grand Mage la réveillerait aux aurores pour un quelconque travail. Shean n'était pas quelqu'un de léger mais il ne prenait pas tant appui qu'il le pourrait sur la danseuse qui put le conduire tranquillement jusque sa chambre. Phoenix remercia quand même les dieux de l'Empire de n'avoir mis personne sur leur chemin, les rumeurs auraient été bon train. Une fois dans la chambre, Phoenix alluma une bougie grâce à sa magie et laissa le tortionnaire s'assoir sur son lit. Elle alla fermer les rideaux de cette chambre déjà sombre et froide, regardant par la fenêtre pour apercevoir les lueurs du château des pyromanciens. Elle n'avait jamais prêté attention à cette vue jusqu'à présent, mais bizarrement, se souvenir que le départ était désormais bien proche lui fit un pincement au coeur. Balayant ces tristes pensées, elle revint près de Shean, amusée de le voir à moitié endormi déjà. S'il continuait sur cette lancée, il allait vraiment s'endormir tout habillé. Elle l'aida juste à retirer ses chaussures avant de le laisser s'allonger comme il voulait. Shean avait eu un semblant de geste pour qu'elle vienne à ses côtés mais la chambre était vraiment trop glaciale pour elle malheureusement. Elle posa alors un baiser sur son front, puis un léger baiser sur ses lèvres avant de lui souhaiter une bonne nuit et de le laisser profiter d'un sommeil réparateur.
Phoenix quitta à pas léger la chambre, gardant le châle de Ielena sur ses épaules pour monter les escaliers et rejoindre la salle de musique qui était constamment chauffée par les serviteurs de la Tour depuis que le Grand Mage lui en avait donné l'accès. Cette pièce allait lui manquer. Elle s'assit dans le fauteuil et serra le châle contre elle. Cette dernière nuit avec Shean était très loin de celle qu'elle avait imaginé, mais elle eut de nouveau le sourire lorsqu'elle repensa à un détail, elle allait préparer le petit déjeuner pour lui pour lui faire une surprise. C'est sur cette dernière idée et ce sourire au coin des lèvres que la jeune femme s'endormit.


J'étais tenté de laisser Shean se "vautrer" dans le couloir de la Tour mais j'ai été sage XD
Je réveillerai Fey en même temps que Phoenix du coup ^^
Image
Image

Image
Avatar de l’utilisateur
Silfy
 
Message(s) : 11007
Âge : 33
Inscrit le : 19 Jan 2013 11:14
Localisation : En train de bosser , dans mon lit en pensant à Kirby, ou en stream quand j'ai du temps :p
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches
Voir mes dessins

Messagepar Gothikadoll » 18 Jan 2022 22:09

c'est gentil d'avoir pitié de lui XD

Shean

Phoenix n'était pas restée avec lui, mais si le tortionnaire se représentait correctement les choses, il était dans sa chambre maritale, ce qui devait expliquer le départ de la danseuse. Elle lui avait retiré ses chaussures, sans doute au plaisir de celui qui allait laver les draps, mais Shean ne le remarqua que tard dans la nuit, quand sa gorge réclama suffisamment fort à boire pour le réveiller au moins à moitié. La chambre était fraîche, trop pour la pyromancienne, ce qui mit un coup de stress au mage noir, avant qu'il ne constate qu'il n'avait pas rêvé cette partie là, il était bien seul dans cette chambre. Sa gorge moins sèche, Shean retourna dans son lit, non sans avoir retiré au moins sa chemise, laissant le sommeil embrumer à nouveau son esprit avant qu'il ne pense à ce qui l'attendrait le lendemain.



Pietro

Avant de s'engouffrer totalement dans ce cercle vicieux et peu prometteur, Pietro mit un terme à ses réflexions et regarda l'heure sur une des horloges d'Edna. Il était bien trop tôt pour la réveiller, lui-même ne devrait pas être debout à cette heure-ci, mais rester ici à tourner en rond n'allait pas au jeune sorcier. Cependant, il se voyait mal débarquer la bouche en coeur dans la cuisine, et il savait qu'il allait très certainement tourner tout autant en rond dans le bureau. Et puis, il venait de relativement gagner la bataille contre son mal de crâne, ce n'était pas pour s'arracher les yeux sur les écrans ordiens. Pietro eut donc une autre idée, quittant son assise, il remonta à l'étage pour rejoindre la bibliothèque. Elle ne serait pas aussi fournie que celle du Grand Mage, mais Edna enseignait des choses ici, elle devait bien avoir quelques ouvrages sur les vieilles magies, ou sur des théories sur les divers mélanges possibles. Au moins histoire d'avoir un début de réponse claire.
Avatar de l’utilisateur
Gothikadoll
Modératrice Discord
 
Message(s) : 27435
Âge : 30
Inscrit le : 17 Mars 2013 20:41
Localisation : Généralement avec mon homme et mon chat
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches
Voir mes dessins

Messagepar Laucirie » 19 Jan 2022 20:37

Dan
Finalement, après cinq longues minutes de silence, Joshua indiqua que c'était bon. D'un battement de cil, Daniel relâcha sa magie. Son oeil redevint entièrement normal. Il lâcha un soupir.

- C'est presque risible la facilité que j'ai maintenant à produire ce genre de protection, dit-il plus pour lui qu'à son père.

Il ne voyait pas tellement ce que son père pouvait ajouter à cela. Et pourtant cette simple déclaration arracha un pâle sourire à son père qui semblait bien supporter la rupture du dôme.


- Le rituel d'accroissement magique que tu t'es infligé n'y est pas pour rien. Déjà petit tu pouvais les invoquer ces murs. Ils n'étaient pas si grands ni aussi puissants, mais ta magie était encore immature. Le rituel a un peu bousculé l'ordre des choses. J'ignore à quel point cela t'a changé en profondeur. Avec Archi on a craint au départ que tu subisses une transformation physique comme Elouan. Et puis, l'académie n'aurait pas toléré que tu emploie la magie aussi simplement. Nous avions peut-être eu tord de vouloir la museler.

Là le mage parut surpris. De quoi son père parlait? Le rituel avait accru sa magie, d'accord, mais de là à dire qu'elle avait été muselée par la suite. Le grimoire qu'il lui avait donné était dans ce but pourtant non ? Mais ce n'était pas pour la bloquer juste pour la contrôler davantage...

- Ce qui est fait est fait. Qu'importe finalement ce qui s'est passé ce jour là, ce n'est pas tant l'origine de mon état actuel.


- Je me le demande...

- tu... tu... A quoi est-ce que tu penses ?

Joshua remua la tête, un peu comme pour chasser une idée un peu gênante et il fit la moue. Il pensait bien à quelque chose, et ce quelque chose était dérangeant. Le spectre et Daniel se demandait bien ce qui avait pu traverser l'esprit de cet homme qui se tenait face à eux, fébrile et buvant le plus calmement que ses tremblements le lui permettaient son infusion.



Angel
Flottant dans tout et en même temps dans rien, Angel pouvait facilement lire les articles des journaux qui paraitraient dès le petit matin. "Encore une explosion à la centrale Eolienne : Le site est mis en isolement" En même temps, les locaux en dessous avaient été détruits et rien ne disait que le sol ne s'effondrerait pas sur lui même. Ce n'était pas le problème d'Angel.

Une petite alarme se déclencha dans son code. Visiblement, il y avait eu du mouvement dans la bibliothèque chez Edna. Angel espérait que ce soit sa créatrice. Elle avait tant de chose à lui dire, ne serait-ce que lui expliquer un peu ce qui s'était passé cette nuit là et lui transmettre les adieux de Lawrence. Eprouverait-elle de la joie à l'idée de parler avec la jeune femme? Sans doute. Quel sentiment étrange.

L'hologramme d'Angel apparut alors sur son petit socle. Ce socle était ce qui la reliait finalement au monde matériel. Elle y était née et sa créatrice avait aussi voulu l'y enfermé. Une fois apparut, ses capteurs se rendirent compte qu'il ne s'agissait pas de la signature thermique de sa créatrice mais celle d'un homme.

- Prince des ténèbres ? Vous êtes déjà levé ? Il est encore bien tôt et hier, nous sommes tout de même rentré à une heure avancée. Ne devriez-vous pas vous reposer encore un peu ?

Merci à Azertamia et Tigereyes pour les badges et Fairling pour la bannière
ImageImage
Avatar de l’utilisateur
Laucirie
 
Message(s) : 10707
Âge : 28
Inscrit le : 11 Juin 2014 17:32
Localisation : sudiste infiltrée dans le nord
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches
Voir mes dessins

Messagepar Silfy » 19 Jan 2022 21:54

Fey

La nuit fut plutôt calme, au moins ne s'était-elle pas réveillée plusieurs fois pour X raisons, et surtout, il n'y avait eu aucun cauchemar. Le réveil par contre.... Émerger était d'une difficulté incroyable, se frottant plusieurs fois les yeux, s'étirant au moins une dizaine de fois avant d'arriver à se tourner et ouvrir les yeux. Pas de Pietro... Pas de Pietro? Fey se releva à une vitesse fulgurante, guettant autour d'elle, en vain. Son mari n'était plus là. Pourtant, il était bien rentrée et s'était bien allongé auprès. Elle en était certaine, elle n'avait pas pu rêver. Se levant, elle alla tout de même chercher dans la salle de bain de la chambre, en vain, avant de sortir dans le couloir. La maison était incroyablement silencieuse, Spirita devait encore être endormie, les gamins aussi. Quant à Edna? Fey n'avait pas regardé l'heure, alors elle s'imagina que son crétin d'époux était sans doute dans la cuisine avec la sorcière de l'Empire. Elle descendit alors doucement les marches pour rejoindre la cuisine où se trouvaient bien deux habitants de la maison, mais pas ceux qu'elle avait espéré.



Phoenix

Les premières lueurs du jour pointaient à peine le bout de leur nez quand Phoenix émergea doucement de son sommeil. Elle se sentait un peu étrange, sans doute parce que Shean n'était pas auprès d'elle. Pourtant, elle restait enjouée, c'était peut être le dernier jour où elle serait près de lui, mais elle allait pouvoir lui préparer un petit déjeuner royal. S'étirant, elle se dirigea dans un premier temps vers la fenêtre, tirant complétement les rideaux pour contempler la vue. Il neigeait si fort qu'il était difficile de voir quoique ce soit, mais ça restait terriblement beau à regarder. Cette journée allait être magnifique, elle le pressentait!

Les dalles de pierre étaient gelées, alors Phoenix soupira et mit les bottillons en cuir que les servants de la Tour lui avaient laissé dans la salle de musique avant de s’emmitoufler dans le châle de Ielena. Ni une, ni deux, la jeune femme descendit prudemment les escaliers pour en pas abimer sa cheville et arriva facilement au rez de chaussé de la Tour, non loin de l'énorme hall peu accueillant de l'entrée de cet endroit lugubre et du couloir de la cuisine où la voix de la Matrone résonnait déjà comme un grondement de tonnerre. L'entendre ainsi en écho d'aussi loin la fit rire doucement, jusqu'à ce qu'un homme, un nouveau visiblement vu le paquetage qu'il avait sur l'épaule, l'interpella.


- Salut M'dame. J'dois voir la Matrone, j'commence aujourd'hui.

-Oh, oui bien sur. C'est au bout de ce couloir j'y vais également.

- Qh ben impec. Dîtes, vous sauriez pas si y a une Phoenix ici? Y a deux gars qui la cherchaient dehors et y m'ont dit de la ramener si j'la voyais.

Phoenix fut bien surprise, restant un peu dans le doute avant de se reprendre. Elle montra juste où se situait les cuisines avant de laisser le nouveau pour aller vers l'extérieur. Phoenix salua les gardes qui ne répondirent rien, la laissant sortir tranquillement, preuve qu'elle n'était pas prisonnière. Ils lui demandèrent simplement ce qu'elle comptait faire et la réponse fut des plus simples, elle voulait juste sortir deux secondes voir quelqu'un devant la porte de la TOur. Phoenix n'avait commis aucun impair, comme une fugue ou un vol jusqu'à présent, alors il n'y avait aucune raison de douter de ses intentions. Dès que la pyroceleste mit le nez dehors, un sourire se dessina sur ses lèvres. Le froid des flocons brûlaient sa peau, le vent glacé la faisait trembler de froid malgré le châle de l'ex-femme du tortionnaire. Et pourtant, elle trouvait la neige magnifique. Sortant de sa rêverie, elle remarqua deux hommes couverts chaudement de la tête au pieds près de deux chevaux alezans. Ils devaient s'agir des "deux gars" que le nouvel employé de la Matrone avait mentionné un peu plus tôt.

- Bonjour messieurs. Il me semble que vous m'avez demandé? En quoi puis-je vous aider?

Dès qu'ils se retournèrent, Phoenix eut un sursaut, l'empêchant de retourner rapidement vers la Tour tellement la surprise la paralysa. Deux gardes du château pyromancien. Mais pourquoi? Que faisaient-ils là?


- C'est le jour où tu dois rentrer. Le Maître nous envoie sous ce froid, alors fait pas d'histoire et tu grimpes.

- Mais... Je croyais que je ne rentrerai que ce soir... Je ne comprends pas... Je ne peux...

- Ben voyons, tu crois qu'on va se geler les fesses jusqu'à ce soir? T'es sorti de la Tour comme une grande, donc l'accord avec le Grand Mage est terminé. On va pas faire le pied de grue toute la journée, alors tu grimpes.

Phoenix voulut protester mais elle se retrouva sur l'épaule du garde en une fraction de secondes, lâchant les pans du châle dans la panique qui tomba dans la neige. Phoenix se retrouva alors sur l'un des deux chevaux, prête à taper le garde et à hurler mais le regard du garde la bloqua complétement. Qu'elle le veuille ou non, ils allaient l'emmener, et ils allaient faire un rapport au Maître visiblement. Alors si elle criait, chercher à se débattre... Elle le paierait très cher... Alors elle baissa la tête et se tut... Retenant les larmes qui lui montaient aux yeux. Elle ne voulait pas partir de la Tour, pas comme ça. Elle voulait revoir Shean, passer du temps avec lui, et partir ainsi, sans pouvoir de nouveau être dans ses bras une dernière fois, c'était insupportable. Tremblante de froid, Phoenix se retrouva rapidement au château, se laissant descendre de cheval sans un mot, sans protester lorsqu'on la guida jusqu'à la grande salle où tronait le Maître. Elle aurait du être folle de joie de le retrouver, et pourtant... Pourtant ses pensées n'étaient tournées que vers Shean. Et cette douleur du coeur était insoutenable

Ernest


Une permission qu’il allait passer à la Tour, ils n’étaient pas nombreux à en rêver. Pourtant, Ernest n’y allait pas en trainant des pieds. Il n’avait plus de famille, plus de foyer, le seul endroit où il était chez lui, c’était bien à la Tour. Alors qu’il aller passer tranquillement la première porte, il s’arrêta en observant toute la scène qui se déroulait devant ses yeux. Une pyromancienne visiblement, avec une once de magie céleste de ce qu’il pouvait ressentir, qui se faisait sortir de la Tour par deux bras cassés du château pyromancien. On ne voyait pas ça tous les jours ! La jeune femme ne s’était pas débattue, Ernest trouvait ça bien dommage, ça aurait mis un peu de piment à la situation mais bon, il n’allait pas mettre son grain de sel pour si peu.

Il continua sa route, entrant dans la Tour et grimpant sans mal les nombreux étages de la Tour pour enfin retrouver son petit nid douillet. Un appartement sans fioriture, mais surtout, avec un lit ! Et ça, ça lui avait franchement manqué. Dommage qu’il ne puisse pas en profiter de suite. Soupirant, il posa juste son paquetage, gardant la lettre du lieutenant looser dans la poche de son veston, il avait promis de la livrer, il n’allait pas faillir à cette promesse. Mais il devait avant présenter ses « hommages » à son maître, ou plutôt sa maîtresse dans le cas présent. Il dépendait du Grand Mage, mais au fond, il obéissait surtout à Lilith. La hiérarchie dans cette Tour était sans doute étrange pour quiconque n’était pas initié, mais il fallait voir le cas de Ernest et même Logan comme un achat de Lilith auprès du Grand Mage, même s’il n’y avait pas d’argent en jeu ici. Au fond, ça avait du arranger le Grand Mage d’avoir balancé deux éléments perturbateurs et sans potentiel vraiment intéressant pour lui.


J'avais oublié ce que j'avais prévu pour Ernest XD
Image
Image

Image
Avatar de l’utilisateur
Silfy
 
Message(s) : 11007
Âge : 33
Inscrit le : 19 Jan 2013 11:14
Localisation : En train de bosser , dans mon lit en pensant à Kirby, ou en stream quand j'ai du temps :p
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches
Voir mes dessins

Messagepar Gothikadoll » 22 Jan 2022 02:36

Marianne

Cela faisait de longues semaines qu'elle n'était pas retournée à la capitale, et Marianne s'en serait bien passé s'il n'y avait pas eu ces imprévus. Certes Shean leur avait envoyé à elle et son mari assez d'argent pour payer deux mois d'impôts sur la ferme, mais le rude hiver avait eu son mot à dire aussi. Les animaux allaient bien, ils étaient costauds, mais ce n'était plus autant le cas de son homme qui se cassait la santé jour après jour à faire des allés retour dans le froid pour vendre leurs produits. Ça n'avait pas loupé, il était tombé malade, mais les médecins de campagne étaient bien peu efficaces comparé à ceux de la ville, malgré tout le bien qu'il essayaient de faire. La vieille femme avait donc attendu que son mari s'endorme profondément, demandant à leur aide de ferme de veiller sur lui en son absence, elle avait pris ce qu'il aurait dû vendre ce jour là et le suivant, la charrette et le cheval pour aller récupérer de l'argent et des conseils. La médecin de Shean semblait bien gentille, et pleine de bonne volonté, peut-être pourrait-elle demander ses services, si seulement par conseils ou pour une liste de remèdes, si le Grand Mage voulait bien. Elle devait être chère la petite, mais si elle servait de médecin à son gendre, alors elle était forcément compétente.
Grelottant de froid malgré les couvertures qui la protégeaient du vent comme elles pouvaient, Marianne dut s'arrêter non loins de la Tour pour laisser passer des mages noirs qui entraient, mais aussi ce qui semblaient être des pyromanciens qui en sortaient. La pauvre femme qui était avec eux semblait aller ou sortir d'un abattoir, et cela mit la vieille paysanne dans une humeur bien maussade. Tête basse, elle put voir dans la neige une chose qui l'inquiéta profondément. Réchauffée par cette crainte soudaine, elle hâta son cheval à rentrer également, l'installa non loin de Ceïssa qui sembla préoccupée, et se précipita vers ce morceau de tissu se découpant du blanc de l'hiver. Elle le savait, elle le connaissait, et Shean ne s'en séparait pas, elle le savait également. Le coeur battant, oubliant les raisons qui l'avaient faite venir ici au départ, Marianne entra dans la Tour et demanda, ou plutôt exigea, à un des gardes de l'entrée de la mener à Shean


- Hey ma p'tite dame, vous êtes mal placée pour faire une demande pareille, et encore moins sur ce ton. Shean n'est pas disposé à voir n'importe quel paysan de ce pays, si vous avez des confitures à vendre, passez voir la Matrone, si c'est pour des doléances faudra patienter d'être reçue par le Grand Mage.

- Rho ces deux là peuvent attendre ! Menez moi à Shean ! Je veux voir mon gendre tout de suite !

La circonspection fit place dans le regard du garde, l'autre qui regardait la scène fit signe qu'il s'en fichait bien, mais c'est plus sur le coup de la colère et l'envie de lui faire passer ce ton que le premier garde prit Marianne par le bras pour lui faire monter les marches de pierre sans ménagement


- On verra bien ce qu'il en pense, le "gendre".


Pietro

Il n'avait pas encore atteint les livres potentiellement intéressants pour lui que Pietro entendit une voix lui parler. Contrairement à ce qu'il espérait, ce n'était ni Edna ni Gini qui se serait réveillé, non, c'était Angel qui était apparu sur le bureau

- Sans doute. Plus sommeil, et j'ai des recherches à faire.

Il ne souhaitait pas spécialement lui parler, surtout avec ce qu'elle avait potentiellement vu la veille. Levant le bras vers un livre potentiellement intéressant, le jeune sorcier vit enfin qu'il portait toujours la montre de Lawrence. Peut-être tenait-il là un moyen d'occuper l'IA finalement

- J'ai toujours cette chose au fait. Tu peux en tirer quoi que ce soit ou c'est inutile maintenant ?

Il avait toujours le bracelet de Dan aussi, mais lui non plus ne créait plus de poids sur son poignet, il retira donc seulement la montre pour la poser devant Angel. Peut-être était-elle totalement inutile désormais, peut-être avait-elle encore une quelconque utilité, il n'en savait rien, mais elle était une enfant de cette technologie de l'Ordre, elle pouvait la pirater comme elle disait, donc elle était encore la mieux placée pour le découvrir. Lui avait autre chose à penser pour le moment.


Sam elle dort encore toute habillée en travers de son lit :lol:
Avatar de l’utilisateur
Gothikadoll
Modératrice Discord
 
Message(s) : 27435
Âge : 30
Inscrit le : 17 Mars 2013 20:41
Localisation : Généralement avec mon homme et mon chat
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches
Voir mes dessins

Messagepar Laucirie » 22 Jan 2022 10:49

Angel
Plus sommeil? Cet humain ne semblait pas avoir besoin d'autant de repos que le commun des mortels dans ce cas. Le Prince ne semblait pas ravie de la revoir. Pourtant, elle pouvait peut-être l'aider. S'il avait des recherches à faire, elle pouvait tout aussi bien le faire à sa place. Elle était conçue pour cela. Elle n'en dit rien. Le Prince n'aimait pas faire appel à elle, et elle respectait ce choix.

Lorsqu'il lui présenta la montre et la déposa devant elle, un petit faisceau s'activa qui la scanna. Elle ne pouvait pas s'y connecter sans devoir la pirater. Etant maintenant en lieu sûr et sans trop craindre d'éventuelles conséquences, elle pouvait se le permettre.

- Nous ne pouvons juger de l'utilité d'un objet qu'après l'avoir étudié en profondeur, ce que je n'ai pas pu faire lors de votre mission. Peut-être pourra-t-elle nous en apprendre plus sur le fonctionnement de ceux que vous chassez.



Dan
L'incompréhension de la situation ne lui plaisait pas. Il sentait monter la colère en lui. Il pensait pourtant être maître de ses émotions mais il fallait croire qu'il devenait de plus en plus impulsif.

- A quoi est-ce que tu penses ? répéta-t-il de manière un peu plus sèche.

Son père dévisagea son fils, un voile de colère sembla se dessiner dans son regard également, mais étrangement, sa voix resta calme. Il savait que cette colère n'était pas sienne et il faisait comme il pouvait pour la mettre de côté.


- J'ignore d'où vient ce livre. D'après ta mère, il était dans sa famille depuis des générations. Je l'étudiais quand ton frère a mis la main dessus. J'ai eu beau le cacher après cela, tu as été comme appelé par lui malgré toutes les protections que j'avais mis dans cette pièce. Avec Archi, on s'est demandé si tu n'avais pas une prédisposition pour l'ancienne magie. Je n'ai pas voulu le croire.

- Ne me parle pas de cet homme, menaça Dan entre ses dents.

- Et pourtant, avec ce qui t'est arrivé avec Jessica, continua son père sans même relever la saute d'humeur de son fils, je pense que le seau devait déjà avoir une influence sur toi.

Son père se tut et tourna la tête vers la porte faisant un grand sourire à Fey qui entrait. Dan serrait le poing sur la table et fixait toujours son père. Il ferma quand même son oeil pour inspirer profondément et tenter de se calmer. Il devait faire bonne figure devant Fey à qui il fit un sourire quand il rouvrit l'oeil.

- Bonjour gente Dame, dit alors Joshua. Bien dormi ?


Malina
La jeune femme se réveilla aux aurores. Reposée, elle sentait que sa journée serait spéciale. En quoi, elle ne le savait pas mais elle était de bonne humeur. Elle se fit une légère toilette avant de quitter sa petite chambre et descendre en cuisine. Elle voulait préparer elle-même le plateau pour Dame Jessica.

Après l'accord de la matrone qui insista sur le fait qu'il ne fallait pas mettre en retard le service des plateaux, Malina mit la main à la patte. Elle prépara les viennoiseries et les fruits. Elle était contente de son plateau ! Elle le plaça ensuite à l'emplacement prévu à cet effet pour que les servantes puissent le monter. Elle ne voulait surtout pas le renverser. Elle avait beau être de bonne humeur, cela ne voulait pas dire qu'elle était plus habile !

Guillerette, elle quitta les cuisines et croisa alors la jeune femme qu'elle avait vu aux écuries. D'ailleurs, elle se dirigeait vers l'extérieurs. Elle avait envie de la saluer et lui parler ! Sourire aux lèvres, elle gambada à sa suite et pu être témoin d'une scène qu'elle ne comprenait pas. Pourquoi sortait-elle ? Malina ne pouvait pas la suivre en dehors des grands murs de la cours ! Qui était ces hommes sur ces grands chevaux ? Il ne faisait pas si froid, pourquoi étaient-ils couverts ainsi?

Malina ne comprenait rien. Voir la jeune femme se faire violenter et emporter tel un sac de fécule l'horrifia. Pauvre servante qu'elle était, elle ne pouvait rien faire ! Face à deux hommes en plus ! Les gardes n'avaient que faire d'elle maintenant bien trop occupé visiblement avec une paysanne qui venait d'arriver. Elle était là tremblante à regarder le grand portail. Après ces quelques secondes de léthargie, elle fit demi-tour et couru jusqu'aux cuisines, la panique faisant trembler sa voix.

- Matrone ! Matrone ! Deux hommes !! dehors ! Ils l'ont emmené !

Merci à Azertamia et Tigereyes pour les badges et Fairling pour la bannière
ImageImage
Avatar de l’utilisateur
Laucirie
 
Message(s) : 10707
Âge : 28
Inscrit le : 11 Juin 2014 17:32
Localisation : sudiste infiltrée dans le nord
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches
Voir mes dessins

Messagepar Silfy » 22 Jan 2022 18:22

Phoenix

La choc thermique en entrant dans le château des pyromanciens en aurait choqué plus d'un. Mais Phoenix devait bien admettre que la température intérieure de ce lieu lui convenait bien mieux que celle de la Tour. Son teint devenu pâle à cause de la neige et des températures extérieures bien insuffisantes pour la survie d'un pyromancien reprenait peu à peu sa couleur d'origine. Le retour à "domicile" était visiblement attendu vu le nombre de gens venus vers le hall pour scruter l'attitude de la danseuse. Bottines, robe rouge pas du tout commune aux tenues portées ici, ce diadème bas de gamme, les cheveux peu soyeux... Les moqueries n'avait pas mis longtemps à se mettre en place. Quelques semaines plus tôt, Phoenix n'aurait pas marché d'un pas lent, aux côtés des deux pyromanciens qui retiraient leurs vêtements contre le froid pas après pas. Elle aurait accouru jusque la salle de doléance où se trouvait Melchior, pleurant sans doute en le voyant, submergée par l'émotion d'enfin le retrouver. Mais tout avait changé désormais. La porte de la salle de doléance était désormais en face d'elle, et la danseuse dut prendre une grande inspiration, de peur de laisser ses émotions réelles transparaître. Elle voulait retourner auprès de Shean... Elle savait bien que cet amour n'avait pas d'avenir, mais elle n'avait pas voulu que ça se termine comme ça. Lui dire simplement au revoir... Etait ce trop pour les dieux de l'Empire? Retirant rapidement cette larme qui pointait le bout de son nez, Phoenix entra, tentant de ne pas boiter devant son maître. Elle fut surprise de ressentir un pincement au coeur en retrouvant Melchior, comme quoi la servitude qu'elle avait vécu depuis des années avait laissé des marques. Une fois assez près, la jeune femme fit sa révérence, restant genoux à terre et la tête basse. La dernière fois qu'elle avait été face à lui, cela s'était traduit par une marque indélébile sur le front, alors à quelle sauce allait-elle être dévorée cette fois ci?



Fey

Visiblement, ils étaient sur une discussion sensible, même si Dan tentait de reprendre une bonne constance. Se faire appeler Gente Dame la mettait franchement mal à l'aise. Mais elle ne le prenait pas mal pour autant, au fond elle s'était sans doute habitué à cette façon un peu pompeuse qu'employait la famille Pyol pour s'exprimer. C'était clairement de famille, et c'était finalement comme une marque de fabrique.

- On a connu pire. Et vous?

Fey n'était clairement pas à l'aise avec la majorité des gens de cette maison, sans doute parce qu'ils étaient ordiens, ou qu'elle était enceinte de bébés peu communs et qu'elle avait peur qu'ils vendent la mèche tôt ou tard. Ou peut être parce qu'elle avait l'impression qu'ils pouvaient ressentir parfaitement ce qu'elle vivait, et ça avait un côté un peu dérangeant.

- Je venais juste me servir un café. Désolé de vous avoir coupé dans votre conversation. Vous en voulez?

Se dirigeant vers la cafetière, Fey se prit un mug et commença à se servir du breuvage brûlant. Tout allait bien jusqu'à ce que ses yeux reprirent leur couleur aussi noire que les ténèbres et que ses gestes se figèrent complétement. Bien entendu, le mug ne put contenir tout le café et le liquide se déversa sur ses pauvres doigts.



Ernest

En général, tout le monde tremblait en cognant à la porte des grands pontes de ce lieu maudit, et pourtant, Ernest n’avait aucune crainte de la Grande Télépathe. Elle pouvait le mettre à genou par télépathie, sans force, et pourtant, il savait qu’elle ne lui ferait rien. Pas aujourd’hui du moins. Toquant, il entra quand on l’y autorisa et posa genou à terre devant son « mentor ». Elle était assise dans son fauteuil, en train de lire tranquillement une pile de feuillet, sans doute sur des demandes ou des nouvelles du front. Elle se contenta de faire signe au lieutenant de la main pour qu’il s’approche et s’assoit en face d’elle ce qu’il fit. Ernest ne put étouffer un rire, une fois installé, quand il comprit que tout le reste de la conversation allait se passer par télépathie pendant qu’elle continuerait de lire ses documents. Ce ne fut pas long, parler du front ne prit pas plus de cinq minutes, car après tout, la Grande Télépathe savait déjà tout ce qu’il fallait savoir avant que Ernest n’arrive. En fin de compte, au bout de 15 minutes, tout était dit, et Lilith le laissa repartir, même si elle ne put s’empêcher de lui rappeler que Jessica ne lui appartiendrait jamais plus. Elle n’avait pourtant aucun besoin de le lui rappeler, il le savait, depuis longtemps. Mais c’était aussi pour lui rappeler la cruelle réalité, il n’appartiendrait jamais qu’à la Tour, et uniquement qu’à la Tour.


- Ernest. Encore une dernière petite chose. Evite Shean aujourd’hui. Et même les jours qui suivent d’ailleurs.


Là, il ne put que sourire moqueusement. Avait-ce un rapport avec la nana pryomancienne ? Ca allait barder pour les élèves, pour les serviteurs, pour les prisonniers… Pour tout le monde en fait. La Tour comme au bon vieux temps ! Et Shean comme au bon vieux temps aussi ! La Tour allait redevenir ce havre de ténèbres et de terreur qu’elle avait toujours été. Et ça lui avait bien manqué ! Tout guilleret, il redescendit les marches pour toquer cette fois à une nouvelle porte. Celle de la doctoresse


La Matrone

Tout fonctionnait parfaitement bien, les plateaux se préparaient à une cadence raisonnable, le personnel de la Tour était parfaitement réveillé et au point. Quelque chose clochait, ce n'était pas normal! La matrone était sur ses gardes et elle eut raison puisque débarqua le petit nouveau, qui était à l'heure, ce point était à noté, et Malina! Bon, elle voulait simplement préparer le plateau, pas le porter, elle pouvait au moins lui laisser ça. Aucun dégat, pas de chutes. Cette journée allait-elle vraiment bien se passer? Etait-ce possible? La matrone n'arrivait pas à le croire, mais il n'y avait aucun imprévu pour le moment, les premiers plateaux partant au galop vers les étages. Un détail la fit tiquer néanmoins, il était tôt, certes, mais la vieille femme aurait imaginé que Phoenix serait venue bien plus tôt préparer aussi son plateau. Après, elle était sans doute dans les bras de Shean encore? Cette pensée la fit frissonner, et elle préféra revenir sur les préparatifs de petit déjeuner. Tout était parfait, régler comme un coucou, jusqu'à ce que...

- C'est pas vrai... Qu'est ce qui t'arrive encore Malina...

La matrone donna un plateau à Calypso qui pouvait de nouveau marcher sans douleur, et lui demanda de l'apporter rapidement. Elle continua alors à mélanger son énorme marmite où cuisait sa future confiture de poire, il y en avait vraiment pour un régiment. La Matrone prêtait à peine attention à la petite servante. Après tout, deux hommes, qui ont emmené quelqu'un ou quelque chose.... En quoi ça la regardait? Elle avait des choses bien plus importantes à faire alors si Malina avait vraiment quelque chose d'urgent à dire, qu'elle soit au moins précise
Image
Image

Image
Avatar de l’utilisateur
Silfy
 
Message(s) : 11007
Âge : 33
Inscrit le : 19 Jan 2013 11:14
Localisation : En train de bosser , dans mon lit en pensant à Kirby, ou en stream quand j'ai du temps :p
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches
Voir mes dessins

Messagepar Gothikadoll » 23 Jan 2022 00:14

Shean

Les coups à sa porte n'étaient pas ceux d'un servant, ils étaient bien trop vifs pour ça, jamais un serviteur n'aurait osé à moitié sortir sa porte de ses gonds. Ou alors c'était juste la gueule de bois qu'il se coltinait de bon matin qui lui avait donné cette impression. Dans tous les cas, le premier regard de Shean fut pour sa fenêtre, il n'y avait pas de présence sombre derrière les rideaux, donc ce n'était certainement pas le Grand Mage qui faisait appel à lui. Cette constatation encouragea le tortionnaire à se relaxer, l'appelait même à se rendormir, mais une voix agacée suivit d'une deuxième série de coups le firent changer d'avis. Il ne se couvrit que d'un drap pour ne pas paraître totalement indécent face à son visiteur, et ouvrit la porte avant de se retrouver étreint comme jamais. Surpris, Shean baissa la tête pour voir qui pouvait bien le serrer comme ça, avant de chasser le garde qui maugréait d'un revers de la main


- Par tous les dieux j'ai eu tellement peur.... tellement tellement peur.

- Marianne, qu'est-ce qui se passe ? Qu'est-ce.... qu'est-ce que tu fais là ?

Ils ne pouvaient décemment pas avoir cette conversation à moitié dans le couloir, Shean fit donc entrer sa belle-mère sans vraiment la lâcher, le drap qui le couvrait se retrouvant vite par terre et piétiné par les deux humains


- J'ai cru qu'il t'était arrivé quelque chose, qu'ils avaient vidé ta chambre ou je ne sais quoi, je.... oh déesse ton bras !

Par pur réflexe, Shean porta sa main gauche au bandage qu'il portait à l'épaules droite. Il fut soulagé de sentir la bande de cuir sous ses doigts, mais il ne pouvait cacher les cicatrices que les soins de Sam lui avaient laissées

- C'est guéri Marianne, c'est vieux ce bras. Pourquoi aurait-on débarrassé ma chambre ? Qui t'a fait croire ça ?

Il ne l'avait pas totalement convaincue, mais la vieille femme accepta le changement de sujet, montrant au tortionnaire le châle de feu sa femme, encore humide de neige

- Où est-ce que tu l'as trouvé ?



Pietro

Très bien, fais donc, voilà ce que voulait dire le geste de Pietro envers Angel alors qu'il se tournait à nouveau vers les étagères qui l'intéressaient. Il ne savait pas si elle comprendrait, mais au pire elle demanderait clairement. De son côté, le sorcier avait mis la mains sur ce qui semblait être un vieux livre de contes, à moitié déçu que ce ne soit pas une oeuvre plus académique mais il ne pouvait pas faire la fine bouche. De ce dont il se souvenait, Dan avait un livre sur les origines de la magie, mais était-ce un livre écrit dans une langue qu'il pouvait lire ? Le titre avait nécessité une traduction de la part de Dan, donc sans doute que non, et Pietro se voyait mal demander une traduction au mage de la totalité du bouquin. Surtout si ça lui apportait des questions de la part de ce dernier. Au moins avec le vieil empiréen, il s'en sortait.
Avatar de l’utilisateur
Gothikadoll
Modératrice Discord
 
Message(s) : 27435
Âge : 30
Inscrit le : 17 Mars 2013 20:41
Localisation : Généralement avec mon homme et mon chat
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches
Voir mes dessins

Messagepar Laucirie » 23 Jan 2022 15:57

Angel
Quel était ce geste que le Prince avait eu ? l'intelligence froide et artificielle qu'elle était ne le comprenait pas. Elle regarda le sorcier ensuite s'éloigner pour retourner à sa recherche qui sembla aboutir. Angel resta immobile à l'observer sans entreprendre aucune action sur la montre. Elle voulait aussi l'aider dans ses recherches. Se basant sur le titre du livre et le registre de ce dernier, elle chercha dans la base de donnée informatique d'Edna. Une partie des ouvrages avaient été indexés. Elle trouva un livre qui pourrait éventuellement traiter d'un sujet similaire.

- Bibliothèque du fond, troisième étagère de gauche, couverture de couleur verte. Je ne suis pas capable de lire ni de traduire le titre du livre. Je n'en ai pas la capacité.

Le Prince ferait ce qu'il voudrait de cette information. Son image holographique disparu de la bibliothèque pour qu'elle puisse se concentrer uniquement sur la montre posée face à elle. Elle n'avait pas compris le geste qu'avait eu cet humain, mais le piratage et la recherche d'information étaient ce qu'elle savait faire le mieux. Et cette montre posée devant elle était potentiellement une source d'information à exploiter.


Dan
Dan s'efforça de se calmer et inspira encore une dernière fois profondément. Son père répondait déjà à Fey.


- On a connu mieux, rajouta-t-il. Merci pour le café, nous nous sommes déjà servi. Merci quand.... Dan aide la !

Le mage runique ne comprenait pas trop ce qui se passait. Son père avait visiblement voulu se lever et Fey ne semblait même pas avoir réagit à l'exclamation de son père. Tournant la tête vers la jeune femme puis à nouveau vers son père, Dan était perdu. Joshua avait senti un changement dans la magie que dégageait la jeune demoiselle, comme au repas quand elle s'était figée. Il semblait se passer la même chose. Le père Pyol avait voulu se lever, mais ses jambes ne semblaient ne pas s'être totalement remises des émotions qui l'avait frappé plus tôt.

- Fey !

Maintenant qu'il venait de comprendre, Dan se leva pour attraper la jeune femme pour qu'elle lâche le mug et ne se brûle pas d'avantage avec le café brulant. Il posa ses mains sur les siennes pour poser ses runes. La jeune femme ne bronchait pas, elle ne bougeait pas non plus et la déplacer s'avéra compliqué. Comme une statu de cire, elle restait dans la même position.

Heureusement, elle n'était pas bien loin de l'évier et il fit comme il put pour mettre les mains de la jeune Empiréenne sous l'eau. Joshua se leva enfin non sans mal et s'approcha de son fils.


- Je prend le relais, occupe toi du café.

Dan hésita, mais effectivement, ils n'allaient pas laissé le plan de travail et le sol couvert de café. Vu l'état physique de son père, il ne pourrait de toute façon pas s'en occuper lui-même. Sans rien dire, le mage runique laissa place au mage arcano-céleste et commença à nettoyer le café. Joshua se sentit bizarre dès qu'il posa sa main sur l'avant-bras de Fey dans le but de lui maintenir les mains sous l'eau. Il ne saurait pas décrire l'émotion qui le transperça à cet instant. Il ignorait si c'était le fait de l'avoir ainsi touché ou si c'était parce que la crise était passée, mais Fey sembla revenir à elle à ce moment là.
(si je te coupe l'herbe sous le pied, tu me le dis et j'édite ^^)


Malina
Reprenant son souffle comme elle put, Malina ne comprenait pas pourquoi la matrone lui montrait autant de réserve et semblait même s'agacer de la voir ainsi apparaitre. Sans s'en offusquer pourtant, elle inspira un grand coup. Malina était sûre que cette femme été beaucoup appréciée de la Matrone. Une fête avait été organisée et elle y avait même assisté alors qu'elle ne faisait pas parti de l'effectif de cette Tour. Et tout ce qui se disait sur elle et le chien du Grand Mage... C'était grave aux yeux de Malina de la voir ainsi se faire enlever.

- Fénix, Phonix, Phénix, je ne sais plus vraiment son nom ! Je l'ai vu, elle est sortie par la grande porte, je voulais la saluer, elle est gentille et je sais que vous l'appréciez beaucoup! Deux hommes étaient là. et Elle a été gentille avec moi l'autre jour. ça m'a inquiété. Ils étaient sur de grands cheveux je n'en avais jamaisvudesaussigrand, etilsl'ontattrapéetmissurleursépauleset... Et.. ils sont partis avec !

Haletant, mélangeant ses émotions avec les faits, Malina n'arrivait pas vraiment à se faire comprendre. Trop de questions se bousculaient dans sa tête. Peut-être avait-elle dérangé la matrone pour rien... Elle allait sans doute se faire réprimandé encore... Elle s'arrêta et si jusqu'à présent elle regardait la vieille femme dans les yeux, cette fois, elle baissa les yeux et la tête pour se mettre en position de servitude, attendant sans doute sa remontrance. Dans les cuisines, tout s'était stoppé et regardait ce qui se passait.

Merci à Azertamia et Tigereyes pour les badges et Fairling pour la bannière
ImageImage
Avatar de l’utilisateur
Laucirie
 
Message(s) : 10707
Âge : 28
Inscrit le : 11 Juin 2014 17:32
Localisation : sudiste infiltrée dans le nord
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches
Voir mes dessins

Messagepar Silfy » 23 Jan 2022 18:01

Fey

La scène aurait pu durer de longues secondes si Dan et son père n'avaient pas réagi immédiatement. Les doigts encore rouges de cette brûlure, Fey se laissait porter, telle une statue, vers le lavabo. Il fallait près de deux minutes pour que les yeux de Fey reprirent leur couleur naturelle et que la sensation de douleur soit enfin initiée par son cerveau. Tremblant des mains de douleurs, Fey ne comprenait pas pourquoi elle avait si mal à cette main qui tenait juste avant son mug, pourquoi elle était au niveau du lavabo, pourquoi le père Pyol était près d'elle alors qu'il était assis une seconde auparavant, pourquoi ses doigts étaient brûlés? L'incompréhension se lisait sur son visage, tout comme la douleur.

- Mais... Qu'est ce qui se passe? Qu'est ce que ça veut dire?

Se tournant légèrement, elle remarqua Dan en train de nettoyer du café. Mais elle était justement en train de le servir alors... Fey paniquait de ne rien comprendre à ce qui se passait, ni même à ce qui lui arrivait.



Phoenix

Le silence qui régnait dans cette salle de doléance était pesant, Phoenix n'osait même pas relever les yeux de peur de le rompre. Elle avait remarqué quelques favorites se tenant près de Melchior en entrant, mais surtout Ophélia, celle qui tenait une place de choix dans la cour du Maître. Les deux gardes qui avaient emmené Phoenix s'exprimaient alors, expliquant que le trajet s'était passé sans encombre, que le message que Melchior avait écrit pour reprendre Phoenix avait été transmis à un garde qui le transmettrait au Grand Mage, et que la jeune femme était venue d'elle même les retrouver.

Tout sonnait faux aux oreilles de la danseuse, mais elle ne pouvait rien dire, cela serait bien trop dangereux de dire la vérité au fond. Relevant légèrement les yeux, Phoenix remarqua le sourire en coin de son maître. Savoir qu'elle ne s'était pas débattu pour revenir ici était clairement une victoire pour lui.


- Laissez nous

Sans un mot, toutes les personnes présentes obéirent, Ophelia quittant la pièce en dernier, un sourire moqueur sur le visage. Melchior se leva une fois qu'il fut seul avec la pyrocéleste, lui tendant la main une fois qu'il fut assez près d'elle. Phoenix ne put que l'accepter bien sûr. Il ne perdit pas de temps pour poser ses lèvres sur les siennes et Phoenix dut se rendre à l'évidence, ce baiser n'avait plus du tout la même saveur qu'autrefois. Elle se contenta tout de même de sourire, posant sa main sur celle de Melchior. Paradoxalement, elle était heureuse de le revoir, même si Shean lui manquait déjà terriblement.

- Comment Balthazar t'a t il traité? Je vais faire jeter ses guenilles et cette breloque. Ne t'en fais pas pour ta garde robe laissée à la Tour, je t'ai fait acheter de nouvelles tenues.

- Maître, s'il vous plait. Je... J'aimerai garder cette robe et ce diadème... Je ne les mettrais pas ici, je vous le promets, mais... Je les aime beaucoup... Je les trouve jolis...

Elle venait sans doute de faire une grave erreur, le regarde de Melchior vacillait entre surprise et colère, mais d'un coup, il s'attendrit sans raison, laissant Phoenix un peu perdu.


- Bien. Si tu y tiens. Tu peux les garder. Il est vrai que le rouge te va bien. Bien, tu dois être exténué après avoir vécu un mois auprès de ces brutes sans cervelle. Je vais appeler les gardes pour qu'ils te conduisent à ta nouvelle chambre.

Nouvelle chambre? Phoenix se demandait si elle avait bien compris, mais elle n'osa pas faire répéter le Maître, acquiesçant simplement et se laissant guider par deux gardes devant le regard moqueur de certaines favorites qui étaient restées derrière la porte.


La Matrone

Malina parlait, mais ça n'avait toujours de clair et ça commençait à exaspérer la matrone. N'était-il pas possible pour cette jeune fille de faire des phrases simples et concises? Elle avait plus ou moins compris qu'elle parlait de Phoenix, mais après, c'était du charabia. Elle aimait bien Phoenix, ok. Il y avait deux hommes. Ok... Le reste était vraiment incompréhensible. Se frottant la racine du nez, la Matrone était passablement énervée.

- Malina, je n'ai pas le temps alors soit tu vas droit au but, soit tu t'en vas de cette cuisine.



- Euh Matrone, je crois qu'elle parle de la pyromancienne que j'ai croisé en arrivant. Il y avait deux types à l'extérieur qui ont demandé à la voir. Du coup, elle est sortie les retrouver.

Hein? Quoi? Comment? La matrone se retourna et regarda le petit nouveau, stupéfaite par cette révélation. Le reste de la cuisine était aussi un peu perplexe par cette révélation car après tout, qui aurait pu demander après la jeune danseuse? La matrone regarda alors Malina, commençant à paniquer en comprenant plus ou moins ce qu'il se passait.

- Et tu ne pouvais pas le dire plus tôt Malina? C'est pas vrai! Continuer tous à préparer les plateaux!

La Matrone sortit en trombe et se dirigea vers la sortie, il n'y avait plus personne, alors elle marcha le plus vite possible vers les escaliers de la Tour, rejoignant la salle de musique, où il n'y avait personne... Devait-elle voir Shean? Oui, Phoenix était peut être avec lui! Ou devait-elle prévenir le Grand Mage directement? Peut être, mais si elle avait tort? Mais Malina avait dit qu'elle avait été enlevée en même temps... Le choix fut ainsi fait, elle devait voir le Grand Mage. Elle n'était plus à une remontrance près de toute façon!



Ernest

Une fois dans le couloir, Ernest leva un sourcil. Etait ce bien une femme d'un certain âge qui étreignait le tortionnaire recouvert d'un drap? De loin, la scène était rudement coquasse. Ernest rit intérieurement, attendant que Shean ferme la porte de sa chambre pour avancer tranquillement jusqu'aux appartements de la doctoresse. Il en avait raté des choses visiblement depuis qu'il était au front. Repassant sa main dans ses cheveux, Ernest sortit la lettres de Harry de son veston et la garda planquer derrière son dos. Il frappa alors délicatement à la porte, il n'allait pas passer pour une brute épaisse quand même. Cependant, il n'y eut aucune réponse. Dormait-elle encore? Cette idée plaisait beaucoup au mage noir qui retenta une nouvelle fois d'appeler la jeune femme en toquant à la porte. Toujours aucune réponse. Amusé, il savait qu'il allait s'en prendre une mais il ne put résister à la tentation. Grâce à ses lianes de ténèbres, il parvint à crocheter doucement la serrure, entrant dans une chambre encore bien sombre à cause des rideaux tirés. Un simple raie de lumière permit au lieutenant de découvrir une jeune doctoresse allongée encore tout habillée sur son lit.

- Sérieusement?

Il avait parlé à voix haute mais cela n'avait pas eu le don de réveiller la jeune femme. Alors qu'il allait refermer la porte, il apperçut une servante apporter le petit déjeuner. Un doigt sur la bouche, il lui prit le plateau et referma la porte sans bruit. Tout cela l'amusait tellement! Il posa le plateau sur la table basse, avec la lettre de Harry avant de s'assoir dans le fauteuil, pouvant ainsi admirer une doctoresse complétement HS. Gueule de bois? Il y avait fort à parier, et Ernest ne parvenait pas à masquer ce sourire moqueur qui se dessinait sur son visage. Heureusement qu'il faisait noir dans cette chambre
Image
Image

Image
Avatar de l’utilisateur
Silfy
 
Message(s) : 11007
Âge : 33
Inscrit le : 19 Jan 2013 11:14
Localisation : En train de bosser , dans mon lit en pensant à Kirby, ou en stream quand j'ai du temps :p
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches
Voir mes dessins

PrécédentSuivant

-->

Retour vers RPG actif

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)