Mon Jeu Adopter Boutiques Forum Communauté Jeux Monde Guides

Modérateurs: Modérateurs Artistiques, Modérateurs Écriture, Modérateurs RPG & écriture, Modérateurs Saloon, International Moderators

Comment trouvez vous ce RP ?

Cool !!
57
49%
Sympa
41
35%
Moyen
3
3%
Bof
5
4%
Nul ! (Tu ferais mieux de fermer)
11
9%
 
Nombre total de votes : 117

Messagepar Silfy » 13 Fév 2022 22:33

Phoenix

Ce bain paraissait indéfiniment long, et pour cause, les favorites présentes ne cessaient de la toiser du regard. Bien entendu, cela s'accompagnait forcément de critiques, même si la danseuse était trop loin pour les entendre. Isolée, Phoenix était dans ses pensées, refermant peu à peu ses bras sur elle en se souvenant de Shean. Il lui manquait déjà terriblement. Les larmes seraient venues si Ophélia n'avait pas nagé doucement et silencieusement vers elle, un sourire sadique sur le visage. Phoenix sursauta en la trouvant quasi nez à nez avec la première favorite et épouse cachée du Maître.


- Tiens, tiens, tiens. Voilà le retour de la petite orpheline insipide. Mais serait-ce des larmes que je vois sur ton visage? Ne me dis pas que tu es triste d'avoir quitté cette tour lugubre.

Oui, elle était triste d'avoir quitté Shean, surtout de cette façon, mais elle ne pouvait l'avouer, et surtout pas à Ophélia. Elle n'attendait que ça, la ridiculiser, ou la discréditer aux yeux du Maître.

- Non... Bien sur que non... Je... Je suis triste parce que... parce que le Maître m'ignore depuis que je suis revenue...

En disant ces mots, Phoenix se rendit compte que le regard de son Maître à son égard n'avait plus d'importances. Alors que Ophélia la tuait du regard, la voix de deux gardes résonna dans la salle du grain bain. Toutes les danseuses devaient se rendre dans la salle de danse où la personne chargée des chorégraphies les attendaient. Phoenix en profita donc pour s'éloigner d'Ophélia, laissant les servantes lui rapporter une tenue que le Maître approuverait cette fois.



Jessica

L'air frais qui entrait dans la pièce lui faisait un peu bien, mais elle avait toujours du mal à émerger. Elle n'avait pas mal, elle ne souffrait pas, elle avait juste l'impression de n'avoir aucune énergie.

- Non... C'est gentil Malina... Ca... Ca va aller... Il faut juste.. juste que... je me repose...

Même ses paupières lui semblaient lourdes. Si elle souffrait, ça sera tellement plus facile de comprendre ce qui lui arrivait, mais cette fatigue soudaine n'augurait sans doute rien de bon. Pourtant, Jessica ne voulait pas inquiéter Malina. La pauvre était coincée dans cet endroit maudit, c'était largement angoissant sans en rajouter une couche de plus à cause de son état



Fey

Levant un sourcil, Fey regarda Angel et resta bouche bée devant cette montre qui se détruisait automatiquement devant ses yeux. Elle regarda Pietro, toujours les yeux hagards, avant de finalement soupirer. Il lui cachait encore des choses, et comme d'habitude, son excuse serait :" C'est pour ne pas t'inquiéter".

- Au moins, tu es revenu en un seul morceau, c'est le principal. mais c'est vrai, je préférerais ne pas veiller toutes les nuits, la boule au ventre, que tu reviennes indemne.

Elle finit par lui sourire, posant sa bandée sur la joue de son époux. Elle avait toujours cette sensation de fatigue, mais c'était supportable, pas comme les douleurs qu'elle avait pu ressentir durant l'escapade nocturne de Pietro.

- Ca va. Je ferai sans doute une sieste dans la journée pour compenser. Ca a été hier soir? Tu as trouvé des choses intéressantes?



La Matrone

Si l'arrivée de la doctoresse avait rendu la cuisine plus silencieuse que d'habitude, sa question avait eu le don de stopper tout le monde dans ses activités. La matrone n'avait pas besoin de répondre, Sam connaissait la réponse, mais elle ne pouvait pas juste lui tourner le dos et faire comme si rien ne c'était passé.

- Qu'est ce qui vous prend! Au travail! Ses plateaux ne vont pas se livrer tout seul!

Les petites fourmis reprirent leur travail à la hâte, la matrone pouvant enfin faire un signe à l'ordienne de la suivre dans la buanderie, juste à côté. Une fois dans la pièce, elle ferma la porte derrière la doctoresse, pour être certaine que personne ne les écoute. Les employés de la Tour n'avaient pas à savoir ce qui s'était passé, surtout si c'était pour que certains colportent de nouveaux ragots et attisent encore plus la colère de Shean.

- Je suis désolée pour tout ça, mais mieux vaut que les employés de la Tour ne connaissent pas tous les détails. Je vous en prie, asseye...

Pointant des caisses sur le côté, la Matrone se rendait compte du ridicule de la situation. Une invitée du Grand Mage, contrainte de s'assoir sur un vulgaire tas de caisse... Si la Grand Mage le savait, elle en prendrait surement pour son grade.

- Je... Désolé... Pour répondre à votre question, oui... Phoenix est repartie au château des pyromanciens visiblement... Mais le maître ne fera rien pour la reprendre, d'autant qu'elle ne semble pas avoir cherché à rester ici... Si seulement je ne l'avais pas autorisé à venir ce matin préparer elle même le petit déjeuner de Shean, elle serait restée avec lui... Tout est de ma faute...
Image
Image

Image
Avatar de l’utilisateur
Silfy
 
Message(s) : 11008
Âge : 33
Inscrit le : 19 Jan 2013 11:14
Localisation : En train de bosser , dans mon lit en pensant à Kirby, ou en stream quand j'ai du temps :p
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches
Voir mes dessins

Messagepar Gothikadoll » 19 Fév 2022 15:27

Sam

Être invitée à s'asseoir sur une caisse n'était pas une première pour Sam, et elle ne se fit pas prier, veillant à ne rien casser tout de même. Elle avait eu bien fait, la Matrone n'avait pas de bonnes nouvelles à lui annoncer

- Vous n'y êtes pour rien Matrone, vous ne pouviez pas savoir. On s'attendait tous à ce qu'elle soit encore là pour la journée.

La pire confirmation ne fut pas dite à haute voix, mais Sam s'en doutait un peu. Si Phoenix avait été "autorisée" à préparer le petit déjeuner de Shean, c'était bien qu'elle avait l'intention de le lui apporter aussi. Et donc, même si elle n'avait pas cherché à rester selon ce que lui rapportait la Matrone, ou du moins des suppositions qu'elle faisait, la danseuse n'avait pas spécialement eu le choix non plus

- Ça explique l'état de Shean...



Pietro

Lui qui ne s'attendait à rien, Pietro fut surpris de voir de la fumée sortir de la montre, et Fey aussi de toute évidence

- Je ne devrais pas partir ce soir si ça peut te rassurer, j'ai pu récupérer des informations, enfin Angel surtout, donc Alex va avoir du travail avant que je puisse repartir. J'ai fait pas mal de casse aussi, il ne reste pas grand chose de ce laboratoire. Mais parlons un peu de toi, ça n'était pas là ce matin.

Le ça en question était le bandage autour de la main de Fey. Pietro le montrait du doigt, préférant éviter d'y toucher, s'il sentait le bandage sur sa joue c'est que toute la main avait dû prendre

- Qu'est-ce qui s'est passé ?



Amy

Juste vérifié donc, ce qui voulait dire qu'il n'avait rien rajouté ni enlevé, mais au moins il avait un rapport médical à lui fournir. Amy hocha la tête à la réponse d'Elouan avant de se tourner vers Valentin

- Bientôt oui, encore une ou deux séances et ça devrait être bon. Enfin, évidemment, interdiction de retourner au front tant que Jace ne donne pas son feu vert, et il faudra y aller mollo sur les courses à droite et à gauche du camp, mais tu seras libre oui.

La question d'Elouan prit un peu Amy de court après son explication pour le lieutenant. Il s'adressait à elle, vu le regard de Valentin, mais elle ne savait pas trop ce qui l'avait mené à s'inquiéter pour elle soudainement

- Heu... oui. Je dois remercier le chauffage d'appoint qu'on a sous la tente et les vêtements chauds que Jace m'a ramenés, mais oui.


Sonia a sombré XD
Avatar de l’utilisateur
Gothikadoll
Modératrice Discord
 
Message(s) : 27443
Âge : 30
Inscrit le : 17 Mars 2013 20:41
Localisation : Généralement avec mon homme et mon chat
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches
Voir mes dessins

Messagepar Laucirie » 19 Fév 2022 17:29

Malina
La jeune fille était naïve. Beaucoup de chose passait au-delà de sa compréhension, mais elle n'était pas aveugle, elle. Malina ferma la fenêtre pour ne pas perdre toute la chaleur de la pièce. Elle ne dis rien. Juste se reposer ne résoudrait pas son problème selon elle. Elle avait dormi toute la nuit et la veille au soir, elle allait bien. Un médecin devait la voir. C'était la certitude qu'elle avait.

La jeune servante aida Jessica à déjeuner, même si cela s'était résumé à simplement boire quelque gorgé de la boisson chaude qu'elle avait mise sur le plateau. Elle manquait aussi d'appétit. Non, vraiment, La jeune fille s'inquiétait. Elle rallongea la télépathe et s'assit sur le petit tabouret proche du lit.

- La température de la chambre vous convient? Je peux demander à ce qu'on vous porte d'autre couverture si vous avez froid.



Nemsy
Maintenant qu'elle était réveillée, elle s'assit sur son lit. La douleur à son bras était cuisante mais aussi une preuve qu'elle était bien vivante et dans son corps. Elle ne se souvenait plus tellement de son rêve, mais gardait un sentiment de confiance au fond d'elle bien étrange et une phrase qui l'intriguait fortement "Le monde n'est qu'illusion après tout. Il n'a de réel que le sens qu'on veut bien lui donner." Où avait-elle déjà entendu cela?

Elle se leva un peu chancelante et s'installa à sa petite table de fortune. Les serviteurs étaient passés pour nourrir les prisonnier. Son repas était donc déjà servi. Au vu de la température du contenu de son plateau, cela faisait déjà un petit moment qu'il avait été porté. La télépathe allait-elle passer pour son bandage? Elle l'ignorait et préféra manger pour reprendre des forces. Il fallait qu'elle soit en forme, il en allait de sa survie. Est-ce qu'elle aurait le droit de rencontrer la femme télépathe qu'elle devrait escorté jusqu'à la frontière? Où leur rencontre serait dès lors que sa mission commencerait? Ilda l'ignorait bien et peut-être n'aurait-elle la réponse qu'au moment où le destin le décidera.



Elouan
Elle semblait surprise de sa question. Avait-il fait quelque chose de surprenant? Valentin lui était ravi d'apprendre que son calvaire touchait à sa fin. Autant, il était heureux d'être loin des combats, autant l'inactivité ne lui plaisait pas.


- Top Top ! Je ferais attention, mais j'aimerais au moins pouvoir passer d'une tente à l'autre et retourner aussi dans ma tente pour être enfin tranquille.

Et il en rigolait. Elouan ne releva pas cette légère pique dont il avait eu droit dans ce regard. Valentin plaisantait il le savait même s'il y avait du vrai dans ses paroles.

- ce n'est pas plus mal, répondit Elouan à l'attention d'Amy. Au fait, d'ici une paire d'heure, Valentin et moi nous serons en réunion. Il faudrait que t'en ai fini avec lui avant 11h du coup.

Histoire qu'elle ne soit pas en plein soin sur lui à ce moment là. L'annonce d'Elouan fit protester le soldat.


- Eh, j'aurais tout aussi bien pu lui demander. ça dure pas des heures ses massages.

- Ca évitera aussi que tu te défiles pour éviter aussi la dite réunion, Val'.


Dan
une fois à nouveau seul avec Lona, le silence retomba entre eux. Son père fut le premier à le rompre et ainsi empêcher une gêne inutile de s'installer à nouveau. Cela ne semblait pas le déranger de s'exprimer devant la jeune femme.


- Nous en parlerons plus tard si tu veux bien. Finalement, la cuisine n'est pas l'endroit idéal, déclara-t-il dans un rire à peine forcé.

Il tremblait. Dan le voyait bien et cela s'entendait dans sa voix. Oui, ils devaient vraiment se parler à coeur ouvert, non pas pour régler leur compte mais surtout pour avancer autant l'un que l'autre. Le spectre n'était pourtant pas vraiment emballé par cette idée. Si son hôte savait que son géniteur avait de grandes connaissances, il ignorait que cela pouvait être à ce point ! Et si il arrivait à savoir d'où il venait pour l'y renvoyer? Oh ça non, il ne le voulait pas. Le spectre de haine se dessinait dans le regard du mage runique sans qu'il ne puisse vraiment le maîtriser.

- Ma proposition de méditer ensemble tient toujours, parvient-il à articuler malgré tout.

Il fallait qu'il se calme, il s'agissait de son père bon sang. Serrant encore le poing et baissant la tête, il essaya de se calmer. Joshua ne tient pas plus longtemps à sa place et se leva. Assez peu assuré sur ses pieds, il s'approcha de son fils. Qu'importe ce que pourrait lui reprocher Edna, qu'importe s'il devait se faire ramasser juste après, il le tira contre lui et posa son front contre le sien. La position le faisait souffrir. Ses blessures n'étaient pas toutes guéris. Ce contact soudain et ce réconfort inattendu apaisèrent la colère qui grondait dans sa poitrine. Le spectre fut rejeté au fond de son âme.

Sans trop comprendre la scène face à elle, Lona s'était elle aussi levée et avait posé sa main sur l'épaule de son ami. Dan se sentit d'un coup bien entouré, trop entouré même. Comment pouvait-il ne serait-ce que se sentir seul face à ses problèmes dans cette bulle de chaleur et de réconfort que son père et son amie venait de créer? Des larmes coulèrent de son oeil maintenant clos.



Mathieu Dogan
Qu'était-ce encore cette histoire. Intrigué et curieux, Math' s'installa avec eux à leur table alors que l'un d'eux sortait son communicateur pour lui présenter le décret. Le DNO l'avait visiblement partagé, mais pas que, tous les grands journaux en avait fait leur une. Cette nouvelle pouvait paraître bonne mais pas pour le soldat.

- c'est sympa, mais ça risque d'être compliqué...


- Quoi tu ne trouves pas ça bien toi ?! Tu préfères qu'on reste à crever au front en étant incapable de se défendre?

- Hey hey ! c'est pas ça ! s'empressa d'ajouter le jeune homme. Je pense surtout que ça va faire du taf aux Généraux et que sans doute beaucoup ne pourront pas en profiter. Mais aussi que ça va réduire nos effectifs alors que c'est déjà bien compliqué... Est-ce que certain ne vont pas magouiller pour retourner au chaud alors qu'ils peuvent se battre au détriment de ceux qui en aurait bien besoin? Je n'y crois pas à leur impartialité...


- T'es bien pessimiste.

- Réaliste.

Après cette conversation quelque peu houleuse, Mathieu se leva. Il s'entendait bien d'habitude avec ces gens là, ils faisaient parti de son régiment. Mais il ne partageait pas leur opinion. Ce décret était pour lui une fausse bonne idée.

Merci à Azertamia et Tigereyes pour les badges et Fairling pour la bannière
ImageImage
Avatar de l’utilisateur
Laucirie
 
Message(s) : 10712
Âge : 28
Inscrit le : 11 Juin 2014 17:32
Localisation : sudiste infiltrée dans le nord
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches
Voir mes dessins

Messagepar Silfy » 19 Fév 2022 20:34

Jessica

Malina était au petit soin pour elle, et intérieurement, la télépathe l'en remerciait. En même temps, elle s'en voulait d'être un tel fardeau. Comment aurait-elle pu réagir autrement, elle qui était lieutenant, qui avait commandé des hommes et pris toujours les devants? Elle se retrouvait désormais clouée au lit, sans comprendre réellement son état.

- C'est parfait... Merci... Malina...

Les journées devaient paraître bien trop longue pour la jeune fille. Veiller sur une femme enceinte alitée ne devait pas être une vie trépidante...

- Tu... Tu es... Trop gentille... Tu ne... devrais... pas être... ici...

Pas dans cette Tour. Malina lui avait plus ou moins expliqué les raisons de son internement ici, mais cela restait bien injuste aux yeux de Jessica. Un tapement à la porte intrigua la télépathe, qui peina à tourner la tête. ELle qui dans un état de fatigue extrême ne contrôlait rien de sa télépathie habituellement, voilà qu'elle ne ressentait absolument rien. Ernest, lui, derrière la porte, attendait qu'on l'autorise à entrer. Si ça avait été une personne sans intérêt à ses yeux, il serait rentré sans faire preuve de la moindre politesse, mais avec Jessica, c'était bien différent.


Phoenix

Marchait jusque la salle de danse fut un peu douloureux pour sa cheville bandée, mais Phoenix était bien heureuse de constater qu'elle ne boitait quasiment plus, preuve que les soins de Kaele étaient efficaces. Une fois arrivée à bon port, elle fut surprise de voir non seulement les danseuses, mais aussi des élèves pyromanciens, de jeunes nobles pour la plupart. L'arrivée du Maître coupa court à ses interrogations, car s'il était là, c'est qu'un événement important devait se produire. Le professeur de danse commença un grand discours sur l'importance de l'excellence, mais Phoenix tiqua quand elle apprit qu'un bal avait lieu dans 3 jours. Un bal où les jeunes élèves nobles allaient montrer leurs compétences à leurs parents. Chants, danses, Éloquence, les jeunes filles nobles devaient acquérir tous ces arts. Ce n'était pas la première fois que Phoenix participait à ce genre d'événements, car il fallait bien mettre en valeur ces jeunes filles "fragiles". Mais cette fois, Phoenix se demandait pourquoi elle avait été appelée. Sans doute une erreur car elle n'avait rien répété, et en trois jours, c'était impossible de mémoriser une danse accompagnée de chants.


- Bien, comme vous le savez, vous allez avoir le plaisir d'interpréter un des plus beaux chants de notre pays, mes chers élèves. Ce choeur est une grande fierté, je suis très fier de vous. Néanmoins, la tradition veut que ce chant soit accompagné par de la danse. Votre prestation concluera la phase de représentation devant la noblesse. Tout le gratin de notre société sera présent.

L'angoisse sur le visage de certaines jeunes filles fit sourire affectueusement Phoenix. Elle comprenait leurs craintes, car pour la noblesse, les apparences étaient importantes, et ces jeunes pyromanciennes devraient montrer leurs talents pour la renommée de leurs familles respectives. Il était étonnant au fond que seuls les pyromanciens participent à ce genre de cérémonie. Mais après avoir vécu à la Tour, Phoenix réalisa que les arts avaient peu de places dans cet endroit finalement. Le Maître était calme et posé, mais il était évident qu'il ne laisserait rien passer, tout devrait être parfait, une nouvelle fois. Phoenix se contentait d'écouter, mais elle ne se sentait nullement concernée cette fois ci.

- Bien. Le chant solo sera bien entendu interprété par Ophélia, notre talentueuse chanteuse. Je sais que tu sauras rendre fière ta famille, ma chère.

Ophélia, une des favorites du Maître, en plus d'être en réalité sa femme bien que cela soit secret encore, mais elle était aussi la dernière fille d'une famille de la noblesse. La dernière fille, donc la moins importante. Elle aurait du finir en tant que prétresse d'un temple on ne sait où dans le pays, mais le Maître avait été persuasif envers sa famille, et elle avait pu bénéficier de l'instruction de Melchior dans ce château. C'était une chance inespérée que de montrer à sa famille son talent.

Le choeur l'accompagnera, j'ai toute confiance en vous, chers élèves. Pour la danse, comme vous le savez déjà, des élèves et certains de mes danseurs attitrés à ce château se joindront à ce spectacle. Il va y avoir toutefois une petite modification. Je veux que Phoenix participe à cette danse.

Le silence en disait long sur ce que tout le monde pensait de cette annonce. Phoenix, la première concernée, était choquée, ayant peur d'avoir mal compris. Mais le professeur de danse la devança en protestant, il lui serait impossible d'apprendre une danse pareille en trois jours seulement. Un solo encore, pourquoi pas, mais une danse aussi organisée et millimétrée, non, c'était tout bonnement impossible

- Phoenix dansera avec les autres, et je veux qu'elle soit au centre des danseurs. Son physique différent sera clairement une valeur ajoutée, et les danseurs ne seront donc pas que des pièces rapportées au chant. Et Phoenix est notre meilleure danseuse après tout, elle saura apprendre tout cela en trois petits jours. N'est ce pas? Ma chère petite perle.

Phoenix était pétrifiée, posant à peine son pied à terre. Kaele avait été pourtant clair, elle ne devait pas forcer sur cette cheville avant un moment.

- Je... Oui Maître. Je ne vous décevrai pas.

Comment aurait-elle pu répondre non? Elle n'avait pas le choix. Le Maître avait clairement changé à son égard, jamais il ne l'aurait forcé à danser en voyant le bandage à sa cheville auparavant. C'était désormais une certitude, il voulait la punir de quelque chose, ou bien, il la testait. Dans tous les cas, Phoenix était coincée, elle n'avait plus le choix, elle devrait souffrir pour survivre et elle aussi, faire les preuves de sa loyauté envers Melchior.



Fey

La remarque de Pietro la ramena à une cruelle vérité. Elle ne voulait pas lui cacher son état, elle ne savait juste pas comment lui expliquer ce qu'il s'était passé.

- Si je te dis que je n'en ai pas la moindre idée, tu me croirais?

Son sourire un peu niais s'évanouit aussi vite qu'il était apparu devant la tête de Pietro. Il était difficile de savoir s'il était en colère, blasé ou s'il la croyait. Elle soupira alors, reculant un peu pour s'appuyer le dos contre le bureau, les yeux clos et se massant le front de sa main non bandée.

- Le pire, c'est que c'est vrai, je ne sais pas du tout comment je me suis blessée. Enfin, si, je sais mais... Je ne sais pas expliquer comment j'ai pu me blesser aussi bêtement. Je me suis servie du café dans une tasse et une seconde après, j'avais Pyol et son père qui s'occupait de ma main. Je n'avais plus la tasse ni la carafe dans la main, juste la main brûlée sous l'eau froide dans la cuisine d'Edna. C'est incompréhensible... En fait... J'ai l'impression que c'est un peu la même chose que la dernière fois où nous étions tous à table et que j'ai renversé l'eau ou la fois où tu m'as sorti de la baignoire alors que je prenais tranquillement mon bain... Pietro... Tu crois que je deviens cinglée?

Quelle autre explication pourrait donner du sens à tout cela? Fey ne comprenait plus rien, tout ce qu'elle savait, c'est que cette brûlure n'était pas si grave, mais elle était bien la preuve que quelque chose ne tournait pas rond chez elle.




La Matrone

La doctoresse semblait abattue par la nouvelle. Elle n'était pas comme les VIP de cette Tour, elle avait vraiment un coeur et de la compassion.

- J'ai bien peur que Phoenix elle même s'attendait à être encore là pour la journée... Je n'ose même pas imaginer comment elle doit être traitée au château s'ils ont été capables de l'emmener de cette façon...

Etait-elle bien traitée? Malmenée? Torturée? La matrone imaginait le pire en réalité. Quant à Shean, elle était totalement attristée de le savoir encore dans la tourmente, car il était évident que le GRand Mage ne lèverait pas le petit doigt.

- Il a perdu sa femme dans les pires conditions possibles... Voilà maintenant qu'il perd une nouvelle fois une personne pour qui il avait de l'estime... J'espère qu'il ne va pas sombrer une nouvelle fois comme lorsque Ielena nous a quitté...

Les circonstances étaient différentes, Phoenix était encore en vie, elle. Du moins, la matrone ne l'imaginait pas autrement, et peut être que ce petit détail suffirait à Shean pour rester sur "le droit chemin", et ne pas sombrer une nouvelle fois dans les ténèbres de la vengeance.
Image
Image

Image
Avatar de l’utilisateur
Silfy
 
Message(s) : 11008
Âge : 33
Inscrit le : 19 Jan 2013 11:14
Localisation : En train de bosser , dans mon lit en pensant à Kirby, ou en stream quand j'ai du temps :p
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches
Voir mes dessins

Messagepar Gothikadoll » 24 Fév 2022 16:25

Pietro

Il la croyait oui, bien volontiers. Si bien que l'expression du sorcier devait être indéchiffrable devant le masque qu'il se forçait à porter devant sa crainte, crainte qui s'avéra bien justifiée devant les explications de Fey

- Cinglée non. Tu as des absences ça c'est sûr et certain par contre. Et c'est pas vraiment pour me rassurer... C'est comme si... comment expliquer ça ? Comme si ton esprit était enveloppé d'un voile opaque pendant quelques secondes, ou minutes, que du coup ton corps est tout simplement mis à l'arrêt. J'espérais que ce soit juste passager, mais tes blessures se font salement graves, et on n'a aucune idée d'où cet état peut venir.

Un léger ricanement s'était fait entendre dans le fond du crâne de Pietro, mais ce dernier l'ignora. Il était hors de question qu'il sous-entende que leurs enfants étaient la cause des problèmes de leur mère. Il était hors de question qu'avant même leur naissance, il leur mette déjà des malheurs sur le dos.



Sam

La doctoresse préférait éviter de songer à comment elle était traitée au château. Elle avait été jetée comme une malpropre, puis lors de sa visite là bas était revenue marquée au fer, donc non, elle priait pour que rien de grave ne lui arrive, mais elle ne voulait pas penser au "grave" en question

- Shean je garderai un oeil dessus, il m'a laissé approcher, je le laisserai pas me mettre à la porte si facilement. Même si je dois avouer redouter un peu ce qu'il peut avoir en tête...

Pour Ielena il ne pouvait rien faire, à part se venger sur les responsables et se passer les nerfs sur les lanceurs de rumeurs. Mais pour Phoenix, il y avait ce risque qu'il tente d'aller la chercher, ou de creuser encore dans cette histoire de noblesse brûlée, et l'un comme l'autre ne plairait pas à Melchior, et donc potentiellement pas non plus au Grand Mage.



Amy

Ça c'était plus ou moins un moyen de la mettre à la porte, donc effectivement elle n'était pas conviée à la réunion contrairement à Jace, et Elouan souhaitait éviter que Valentin ne s'en aille avant. Ça promettait un sujet lourd en ordre du jour

- Je peux toujours aller chercher une sangle, le temps qu'il s'en détache ça vous en fera gagner pour la réunion.

Elle le proposait, mais ils devaient bien tous se douter qu'elle ne le ferait pas. Valentin avait besoin de pouvoir bouger pour finir de guérir, le sang devait circuler dans ses muscles et c'était le but premier des massages, faire circuler tout ça sans que le lieutenant n'ait à utiliser ses tendons et ses ligaments blessés. Mais il pouvait déjà marcher relativement, les soins qu'elle lui étalait sur les jambes pendant les premières sessions de kiné faisaient leur office aussi, si bien qu'elle serait très bientôt seule avec Elouan dans cette séparation

- Allez, plus vite je commence, plus vite je serai sortie de vos pattes.
Avatar de l’utilisateur
Gothikadoll
Modératrice Discord
 
Message(s) : 27443
Âge : 30
Inscrit le : 17 Mars 2013 20:41
Localisation : Généralement avec mon homme et mon chat
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches
Voir mes dessins

Messagepar Laucirie » 24 Fév 2022 22:48

Nemsy
Une fois son repas terminé, elle retourna sur sa couche. Sa tête tournait, mais une fois allongée, elle se sentait mieux. Elle devait avoir perdue pas mal de sang. En bonne garde du corps formée par les Grégorov, elle passa son corps en revu dans une pseudo transe. Mise à part une légère déshydratation et sa coupure au bras, elle se portait comme un charme. Cela la rassura. Avec du repos, elle s'en remettrait.

Peu après, on toqua à la porte. La télépathe venait lui changer son bandage. Ilda se redressa pour lui faciliter le travail.


- Comment te sens-tu, Ordienne?

- Ilda...

- Ce n'est pas ma question.

- Fatiguée et j'ai légèrement la tête qui tourne, répondit-elle alors dans un soupir.

La médecin des télépathes ne rajouta rien et fit son travail. Son travail de la veille n'avait pas bougé et ne s'était pas infecté. C'était en bonne voie. Elle fit deux trois manipulations sur la mage céleste avant de regarder la carafe d'eau présente sur la table.


- Elle date de ce matin? Il vous faut boire.

- Elle était déjà vide à mon réveil.

La mage noire pesta en se redressant. Elle récupéra ses affaires et indiqua à Nemsy qu'elle repasserait dans l'après-midi. Elle laissa ensuite la prisonnière seule. Il ne faisait aucun doute qu'une servant viendrait lui remplir sa carafe.



Malina
Sa voix brisait le coeur de la jeune femme. Elle ne l'avait jamais vu dans un tel état de faiblesse. Que faire ? Les paroles qu'elle lui dit ne parvenait pas à lui réchauffer le coeur quand bien même elles étaient si bienveillante. Jessica semblait vraiment penser qu'elle méritait mieux que la Tour. Malina n'y croyait pas.

La servante venait de se résoudre à désobéir pour la première fois à la Télépathe quand des coups à la porte se firent entendre. Fronçant les sourcils, elle se demandait bien qui pouvait venir voir Dame Jessica. Un serviteur serait déjà entré et lors des rares passages de son père, il s'était annoncé avant d'entrer. Malina posa sa main sur l'avant bras de la femme enceinte. Elle n'avait rien dit mais il fallait tout de même aller voir de qui il s'agissait !

- Qui est-ce? Osa demander la jeune fille une fois qu'elle eut rejoint la porte.

Garder la porte close était une sécurité qu'elle ne voulait pas retirer. C'était futile que de penser que ce simple panneau de bois retiendrait une quelconque attaque. Malina préférait encore se dire qu'elles étaient inaccessible de la sorte.



Mathieu Dogan
De retour dans les dortoirs, il lui restait quelques minutes encore avant que la relève ne soit sonnée et qu'il doive partir se battre. Il attrapa son communicateur. Il regrettait de ne pas avoir échangé son numéro avec Joshua. Peut-être aurait-il pu le contacter. Comment savoir s'il allait bien... Il l'avait considéré un peu comme un oncle malgré le peu de temps qu'ils ont partagé. Lui ne pouvait plus prétendre à quoi que ce soit. Ni famille, ni ami, que lui restait-il? L'espoir d'un avenir meilleur. Il se battait pour survivre. La vie lui avait arraché ceux qu'il aimait. La vie lui avait fait rencontrer des personnes formidables avant de les lui arracher. Il voulait croire que le meilleur pouvait encore arriver.

Le clairon sonna. Il se leva de sa couche sans n'avoir rien fait avec son communicateur. Il enfila son gilet qui servait d'armure et quitta la tente. Allait-il revenir entier cette fois? C'était lassant d'être un jour au combat et un jour à l'infirmerie. Il aimerait revenir sans blessure pour une fois.



Elouan
L'idée de sangler son beau frère lui plaisait bien. Cela le fit ricaner. Valentin prit un air faussement bougon, mais la réplique d'Amy lui avait aussi arraché un sourire.


- Tu pourras revenir après, me laisse pas avec le grand méchant loup ! se lamenta Valentin. Mais, c'bon, c'est quand tu veux.


Elouan n'aurait pas été alité, il lui aurait sans doute donné une belle tape sur la tête. Le Grand méchant loup. Il en avait des bonnes lui. Laissant Amy s'occuper de torturer Valentin pour lui, Elouan retourna à ses rapports et son tri d'effectifs. Il fallait vraiment qu'il trouve un moyen de déléguer une parti du travail... Son visage se montra alors soucieux. Il n'aurait jamais terminé avant la réunion, mais au moins pourrait-il déjà aborder le sujet lors de cette dite réunion.

Merci à Azertamia et Tigereyes pour les badges et Fairling pour la bannière
ImageImage
Avatar de l’utilisateur
Laucirie
 
Message(s) : 10712
Âge : 28
Inscrit le : 11 Juin 2014 17:32
Localisation : sudiste infiltrée dans le nord
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches
Voir mes dessins

Messagepar Silfy » 25 Fév 2022 21:32

Jessica

Malina alla ouvrir la porte, ou plutôt resta derrière la porte. Elle oubliait qu'elle n'était qu'une simple servante et si c'était quelqu'un d'important, elle allait se faire taper sur les doigts. Jessica n'avait pas le luxe de refuser des visites dans cette Tour.

-Ouvre... OUvre la porte... Malina...

Elle n'avait eu aucune visite jusque là, alors personne ne viendrait pour prendre de ses nouvelles, ça paraissait évident pour la télépathe. Et personne ne viendrait lui faire du mal, Lilith avait été très clair, elle voulait son bébé, et elle n'allait pas laisser un intrus lui voler sa proie.



Fey

- Ton explication correspond assez à ce que m'a dit le père de Pyol.

Toujours appuyée sur la table, Fey finit par sourire à son époux. Il s'inquiétait, ça n'était pas une surprise, mais c'était un peu triste de le voir encore se battre contre quelque chose d'invisible.

- Il m'a aussi révélé que sa femme avait eu aussi des absences lors des ses grossesses. Il parait que ça serait du à des magies puissantes. De ce côté là, on sait qu'on va être servi.

Fey ne put s'empécher de rire, mais elle savait que ça n'allait pas diminuer l'inquiétude de Pietro.

- Pietro... On se doute bien de la cause de mes absences.. Mais je m'en fiche, ça ne change rien. Je suis certaine que ce n'est pas de leur volonté. C'est peut être une réaction à cette magie qui n'est pas la mienne. Après tout, Edna a bloqué ma magie pour ne pas que ça fasse du mal aux bébés. Rien ne dit que leur magie ne peut pas me faire du mal, non? Si c'est ça,ben ce n'est pas si terrible. Je vais devoir être sous surveillante constante pour ne pas que ça dégénère. Je me sens déjà en prison ici alors, ça ne va pas changer gros choses pour moi.

Souriant un peu tristement, elle restait sincère. Elle ne blâmerait jamais ses enfants pour ce qui lui arrivait. ELle ignorait pourquoi les absences se déclenchées, mais ça pouvait mettre en danger les bébés, ça ne pouvait pas être volontaire de leur part. C'était totalement impossible. Fey se leva et s'avança vers Pietro pour se blottir contre lui.

- Edna aurait peut être une idée. J'irai lui en parler mais s'il te plait, essaie de te détendre ok? Tu as pris vraiment trop de risque hier soir.



La matrone

Ce qu'il pouvait avoir en tête... Seul une télépathe pouvait le savoir finalement... Et puis, mieux valait ne pas le savoir au fond.

- Je sais qu'il sera entre de bonnes mains avec vous. Et j'ose croire qu'il en tentera rien d'inconsidéré... Vu la réaction du Grand Mage tout à l'heure, il ne vaut mieux pas...

Le Grand Mage n'allait rien faire pour Phoenix, ça ils l'avaient tous bien compris. Et si lui ne faisait rien, il ne valait mieux pas que les autres s'en mêlent. Shean allait perdre la tête si quelqu'un ne le recadrait pas rapidement. Et la matrone était persuadée que la doctoresse était la personne la plus apte pour cela dans cette Tour de l'enfer
Image
Image

Image
Avatar de l’utilisateur
Silfy
 
Message(s) : 11008
Âge : 33
Inscrit le : 19 Jan 2013 11:14
Localisation : En train de bosser , dans mon lit en pensant à Kirby, ou en stream quand j'ai du temps :p
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches
Voir mes dessins

Messagepar Gothikadoll » 02 Mars 2022 19:52

Pietro

Le père Pyol avait donc bien compris l'état de Fey, ou du moins sa grossesse, ça n'allait pas être un secret longtemps si tout le monde comprenait, mais aux yeux de Pietro ça n'était pas plus mal. Les paroles de Fey étaient pleine de résignation, mais elle n'avait pas tout à fait tort au fond. Elle était enfermée ici, elle ne pouvait certainement pas prendre le risque de sortir sous peine de finir dans un laboratoire

- J'espère qu'elle aura un début d'idée, mais c'est tellement théorique, le seul exemple qu'on ait c'est.... Feyadrine peut-être ?

Et il ne voulait pas avoir son avis sur la question, pas avec les enfants qui pouvaient entendre et comprendre ce qu'elle raconterait à leur mère. Et avec sa haine des Ombres, le jeune homme doutait qu'elle soit très ravie de la nature de leur garçon

- Je tâcherai de me reposer aujourd'hui, ne t'en fais pas. Il faudrait que je passe voir Edna aussi à un moment, avec tous les produits que j'éclate dans ces laboratoires, il faudrait pas que j'ai respiré des trucs étranges.

Et il y avait cette autre discussion qu'il voulait avoir avec elle, mais comment l'aborder celle là ? Il ne voulait pas la faire paniquer non plus.



Amy

La jeune femme eut un léger rire à la demande de Valentin, elle savait bien qu'il ne risquait pas grand chose avec Elouan, à part se faire aboyer dessus. Ce dernier semblait se poser quelques questions, sans doute au sujet de cette réunion qui les attendait. Amy ne s'en préoccupa pas plus que cela, si elle était concernée elle l'entendrait plus tard. Elle se soucia donc de gérer son patient avant de finir ses manipulations avec un sourire satisfait

- Bon, ben je vais pouvoir t'abandonner lâchement. Je te conseille tout de même de faire quelques exercices de marche aujourd'hui, quitte à tourner en rond cinq minutes autour des lits. Il faut te réhabituer à être en position debout un moment, ça évitera les malaises au milieu du camp.



Edna

Le réveil fut compliqué ce matin là. Les émotions commençaient à salement la fatiguer, et elle savait que les choses ne feraient qu'empirer. Une pensée sournoise vint habiter l'esprit d'Edna, elle ne pouvait pas flancher, et en un sens, elle enviait Balthazar, ou plutôt cette capacité qu'il avait à rester plein d'énergie. Elle se doutait bien de ce qu'il payait pour ça, ou plutôt ce qu'il faisait payer, et jamais elle n'en viendrait à ce genre d'extrémités, à ce genre de sorts et de rituels de démon. Mais elle ne pouvait pas se mentir, son âge se faisait de plus en plus sentir. Se levant lentement, la maîtresse de maison s'habilla correctement avant de quitter la chambre. Avec Hope partie, elle aurait pu retrouver son lit, mais elle ne l'avait pas souhaité, pas dès le soir même de ce départ. Elle devait pourtant se rendre à l'évidence, récupérer son lit devenait nécessaire, il faudrait qu'elle demande aux hommes de déplacer les lits des enfants avec elle également, cela ferait plus de place pour tout le monde. Une fois en bas, Edna eut un sourire en voyant tout ce beau monde, et c'est en silence qu'elle observa la scène touchante entre Daniel son père et sa meilleure amie.



Sam

La Matrone confirmait ses craintes, mais elle avait confiance en elle pour réussir à gérer Shean, et Sam comptait bien être à hauteur de cette confiance. La doctoresse n'ayant rien à ajouter, elle se leva donc pour laisser la vieille femme à son travail

- Je ferais mieux de retourner là haut, je ne sais pas si je resterai avec Shean un moment ou non, donc pour mon petit déjeuner, dites à vos employés de le laisser dans ma chambre même si je n'y suis pas.

Il était possible qu'elle ne mange pas de toute façon, pas plus que Shean très certainement, mais au moins les pauvres servants sauraient quoi faire du plateau. La jeune femme laissa donc la cheffe de cuisine sur cette indication, remontant les marches menant à l'étage de sa chambre, inquiète pour le tortionnaire et intriguée par ce que lui voulait la belle-mère de ce dernier.
Avatar de l’utilisateur
Gothikadoll
Modératrice Discord
 
Message(s) : 27443
Âge : 30
Inscrit le : 17 Mars 2013 20:41
Localisation : Généralement avec mon homme et mon chat
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches
Voir mes dessins

Messagepar Laucirie » 02 Mars 2022 22:54

Malina
La jeune servante n'eut pas le loisir d'attendre une quelconque réponse de l'inconnu, Dame Jessica lui avait ordonné d'ouvrir la porte. Tremblant légèrement d'anxiété, elle s'exécuta. Prudemment, elle ouvrit la porte pour se retrouver devant un torse en armure de mage noir. Elle recula d'un pas pour mieux détailler l'homme en face d'elle. Il s'agissait bien d'un mage noir, un soldat si elle en croyait même l'écusson.

- Qui... qui dois-je annoncer? bredouilla Malina.

Jessica était aveugle. Malina ignorait si le son de la voix de cet homme serait connu de la télépathe ni même si ses facultés lui permettrait de l'identifier. Malina voyait juste un bel homme inconnu et ténébreux se tenir sur le pas de la porte et ne pas trop savoir quoi faire.



Menor
Les soldats étaient attachés aux murs, face à face. A son entrée, ils le dévisagèrent. Un murmure se fit entendre
*c'est lui? c'est surement lui! Grand et cheveux long attachés oui c'est lui* * il devait être gravement blessé tu disais ! * *ce n'est pas lui alors ?!*

Leur surprise, leur crainte étaient délectables. Il sourit et ouvrit les bras et se présenta en bon et du forme.

- Menor, brave soldat, pour vous servir, déclara-t-il en une révérence grotesque. Vous comptiez vous enfuir d'ici? Quelle belle utopie. Un combat d'essaie avec un prisonnier ne doit pas être vu comme un exemple à suivre, à moins que vous ne vouliez tous passer par là.

Menor les dévisageait les uns après les autres. Son regard sombre brillait d'une lueur étrange, bien étrange. Il s'arrêta devant un mage aux cheveux bien ras qui avait un air sévère. Il avait été le seul à ne pas se montrer surpris des déclarations du tortionnaire. Il approcha son visage et commença à activer sa magie. Il inspira profondément.

- Toi... tu sembles le plus puissant d'entre eux. Il lâcha un rire en se redressant et ajouta : On va jouer à un jeu.

Bestial, sadique, il détacha l'homme en question et le tira pour le mettre au centre de la cellule. Des sorts parcemaient les murs pour éviter qu'une éventuelle attaque magique ne vienne l'ébrécher. Ici, il pouvait se battre à moindre mesure contre cet homme qui arborait un écusson de noble. Vu l'état de fatigue de cet Ordien, ce serait suffisant.



La femme médecin des Télépathes
Le verre d'eau vide, la carafe vide, comment les filles des cuisines voulaient qu'elle remette sur pied cette Ordienne si elles ne lui permettaient pas de s'hydrater correctement. Elle n'était pas dans les prisons des VIP pour rien. Un peu bougonne et mécontente également du service des servantes, elle dirigea ses pas vers les cuisines. Elle ne voulait pas embêter la matrone d'autant qu'elle était en grande discussion avec allait-on savoir qui. Son imposante personne cachait son interlocuteur de là où se trouvait la télépathe.

Elle interpella le premier employé qu'elle jugea digne de cette tâche et lui demanda, aussi poliment qu'elle puisse, qu'une carafe d'eau soit portée à sa prisonnière. Elle l'avait regardé de haut, et le garçon l'avait tout autant détaillé du regard. Finalement, seul le fait qu'elle soit un temps soit peu gradé dans cette tour suffit à le faire obéir. Elle n'était pourtant pas nouvelle dans cette Tour.

La jeune femme soupira. Elle devait encore se rendre au marché pour refaire son stock personnel pour s'occuper des enfants, de cette ordienne et en prime, elle devait rembourser son matériel à la doctoresse du Grand Mage. Elle avait à faire. Sans attendre d'avantage, elle chercha un manteau et prit la direction du marché.



Lona
Ils gardèrent le silence quelques longues minutes avant que Daniel n'ose bouger pour essuyer ses larmes. Son père tremblait de plus en plus, non pas à cause des émotions cette fois, son visage était crispé. Il se redressa difficilement avec un faux sourire sur le visage et se tourna vers la porte.


- Ah Edna. Bien le bonjour !

Lona sursauta et se retourna à son tour. La vieille femme était bien là. La scientifique se sentit rougir. Elle n'avait pas l'habitude de montrer ainsi ses émotions et elle éprouvait de la honte sans trop comprendre pourquoi. Daniel lui attrapa doucement la main.

- Merci Lona.

Lui rendant son sourire, Lona récupéra doucement sa main. Des trois dans cette cuisine, maintenant quatre, elle était la plus en forme physiquement. Du moins, c'était ce qu'elle pensait.

- Bon... bonjour Edna... Je. Je te sers quelque chose ?


Elouan
Valentin n'appréciait pas vraiment ses séances. Si Elouan ne semblait pas s'en préoccuper, il compatissait. Il avança un peu plus son tri pestant toujours intérieurement pour ce temps qu'il perdait. Finalement, il se résout à envoyer un message à sa sœur.
*Je dois établir la liste des personnes qui ne sont plus apte au combat selon les critères de ce décret. Je peux te laisser gérer ce régiment ?* Il joint à ce message tout ce dont Elisa avait besoin pour faire le tri demandé.

Dans un soupir, il se frotta le visage. Son regard se posa à nouveau sur Amy alors qu'elle donnait ses dernières recommandations à Valentin. L'heure de la réunion approchait.

- Ok, je ferais ça dans l'après-midi.

- Excusez-moi ?

La petite vaguemestre venait de faire son apparition à l'entrée de la séparation, le regard rivé vers le sol. Elle tendit alors les courriers à la personne la plus proche d'elle et murmura un "c'est pour le Général". Pourquoi paraissait-elle plus gênée que d'habitude? Aussitôt le courrier transmis, la jeune femme disparut. Pourtant, elle était rentrée sans problème les jours précédents. Peut-être le fait qu'il n'ait pas remis son haut sur son bandage qui devait l'intimider? Il ricana tout seul en s'imaginant sans doute à tord la raison de cette gêne.

Merci à Azertamia et Tigereyes pour les badges et Fairling pour la bannière
ImageImage
Avatar de l’utilisateur
Laucirie
 
Message(s) : 10712
Âge : 28
Inscrit le : 11 Juin 2014 17:32
Localisation : sudiste infiltrée dans le nord
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches
Voir mes dessins

Messagepar Silfy » 04 Mars 2022 00:01

Jessica

Malina obéit rapidement , mais la petite voix de la servante trahissait son anxiété. Jessica avait gardé les yeux clos, elle n'était pas angoissée par ce qui l'attendait, sans trop pouvoir l'expliquer. Peut être était ce du à la fatigue?


- Toi, tu vas avoir des problèmes à ne pas ouvrir la porte à tes supérieurs

- Er.. Ernest?

Jessica entrouvrit les yeux, et reconnut malgré la fatigue Ernest. Celui ci s'était approché bien près de Malina, un regard noir, mais dès lors qu'il entendit la voix faible de Jessica, son attention se détourna de la servante pour blêmir face à la vision qui se donnait face à lui. Il s'avança doucement, peinant à en croire ses yeux. S'il avait déjà vu Jessica malade par le passé lors de leur vie étudiante, il ne l'avait jamais vu si mal en point. Il s'asseya sur le bord du lit, posant sa main sur celle de la jeune femme, un regard plein de tendresse et de tristesse se dévoilant alors, un regard que bien peu de gens pouvaient imaginer de sa part.


- Le médecin a été appelé?

Jessica hocha la tête, mais empêcha Ernest de s'emporter contre Malina d'un simple geste de main. La pauvre servante n'avait rien à se reprocher, bien au contraire. Et elle n'avait clairement pas à subir les fureurs et les humeurs du lieutenant.

- Tu... Tu es venu te réjouir de... de mon état?

Ernest sourit sur le moment, amusé, mais il comprit rapidement que Jessica posait sa question très sérieusement. Il en était alors choqué, mais il ne savait quoi répondre sur le moment. Il se contenta simplement de poser son front sur celui de la télépathe, son ancienne fiancée, la seule femme qu'il avait vraiment aimé, et qu'il aimait toujours



Fey

Feyadrine? C'était une possibilité, mais il y avait un problème.

- Feyadrine a beau haïr les ombres, je ne pense pas qu'elle va vouloir me détruire ou me pousser à la faute. Ca reste sa descendance, qu'elle le veuille ou non. Et bizarrement... ca a l'air précieux pour elle. Mais elle ne me parle plus depuis un bon moment. Je ne sais pas si c'est du à ce que m'a implanté Edna, mais je ne parviens plus à accéder à notre refuge, ni même à celui de mes ancêtres. Donc à part Edna, je ne vois pas qui d'autres pourraient nous aider.

Alors qu'elle lui avait pourri la vie depuis qu'elle l'avait rencontré, Fey était surprise de la regretter. Elle était une part d'elle même finalement. Posant sa main sur celle de Pietro, Fey ne se sentait pas désespérée pour autant, parce qu'il était à ses côtés

- Mieux vaut être prudent, oui. Tu as beau être exceptionnel, tu n'es pas invulnérable



La Matrone

La vieille femme avait entendu du bruit dans la cuisine, mais visiblement, on ne vint pas la déranger, comme quoi, certains étaient encore capable de se débrouiller sans son aide, c'était rassurant. La discussion avec la doctoresse touchqit à son terme et la matrone la salua alors.

- Il sera fait selon votre convenance Madame. N'hésitez pas à nous solliciter en cuisine si vous avez besoin de quoique ce soit.

La doctoresse était appréciée des servants, car elle était polie, sans excès dans ses demandes. Elle avait beau être ordienne, elle avait la simplicité des empiréens. La matrone laissa la jeune femme partir des cuisines, reprenant son air sévère malgré l'inquiétude qui la tourmentait encore. Les plateaux n'allaient pas se livrer tout seul!
Image
Image

Image
Avatar de l’utilisateur
Silfy
 
Message(s) : 11008
Âge : 33
Inscrit le : 19 Jan 2013 11:14
Localisation : En train de bosser , dans mon lit en pensant à Kirby, ou en stream quand j'ai du temps :p
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches
Voir mes dessins

PrécédentSuivant

-->

Retour vers RPG actif

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)