Mon Jeu Adopter Boutiques Forum Communauté Jeux Monde Guides

Modérateurs: Modérateurs Artistiques, Modérateurs Écriture, Modérateurs RPG & écriture, Modérateurs Saloon, International Moderators

Comment trouvez vous ce RP ?

Cool !!
57
49%
Sympa
41
35%
Moyen
3
3%
Bof
5
4%
Nul ! (Tu ferais mieux de fermer)
11
9%
 
Nombre total de votes : 117

Messagepar Gothikadoll » 18 Mai 2022 20:45

Pietro

Les diverses machines qui meublaient la pièce étaient digne d'un laboratoire professionnel, au point où Pietro se dit que la maîtresse de maison devait certainement faire certains médicaments sur place, ou les faire faire. Était-ce légal ? Était-ce important ? Était-il vraiment bien placé pour débattre de ce qui était légal ou non de toute façon ? De ce que le sorcier put voir furtivement en s'asseyant là où Edna l'invitait, un des membres de la maisonnée était en relation avec des laboratoires du front pour travailler sur un remède au venin artificiel. Il fallait croire que cette expérience à moitié ratée causait encore des problèmes au pays qui la menait

- Si c'est pour le venin artificiel que tu voulais m'ausculter, je peux te rassurer dès maintenant.


- Oh ça je n'en doute pas. Mais retire ta chemise tout de même, il n'y a certainement pas que du venin qui a voyagé dans tes bronches.

Pourquoi sa respiration s'était-elle subitement accélérée ? Tout comme son coeur d'ailleurs. C'était l'occasion parfaite, il n'avait plus besoin de trouver de prétexte pour montrer ces marques à Edna et lui demander ce qu'elle en pensait. Était-ce ça la raison ? Il avait peur qu'elle comprenne, qu'elle lui demande de raconter. Et cette peur devait se voir sur son visage si l'on en croyait cette main posée sur la sienne

- Pietro ? Qu'est-ce qui s'est passé ?

- C'est... confus. On va dire ça. Rien de catastrophique rassure toi, mais.... autant que je te montre.

Desserrant ses doigts qu'il ne se souvenait pas d'avoir refermé comme ça sur ses bras, Pietro retira enfin cette chemise pour dévoiler à Edna ces longues et fines traces qui lui parcourait les membres et le ventre

- Ce matin je me suis réveillée avec une migraine à m'en déchausser les dents. Et... ça. Enfin, c'était plus visible ce matin, ça me parcourait les bras jusqu'aux poignets.


- Tu as guéri une cheville cassée en une nuit, mais ces marques.... Par quoi as-tu été griffé exactement ?

Le jeune homme ne regardait pas Edna directement, tâchant déjà d'éviter de penser à ces moments où c'était le Grand Mage qui passait ses doigts sur sa peau, mais à cette question il ne put s'empêcher de se lever pour s'éloigner un peu

- Je pense que tu as déjà une petite idée.


- Pietro...

- Comme je t'ai dit, c'est confus. Je n'ais pas reperdu pieds, mais j'ai fait appel à Père pour détruire un des projets du laboratoire.

Le regard d'Edna ne trompait pas, cette nouvelle l'avait inquiété instantanément, mais Pietro passa sur la quantité d'énergie qu'il lui avait fallu dépenser pour raconter la suite

- Je ne sais pas exactement pourquoi ou ce qu'il s'est passé, mais ma soeur m'a fait sortir du laboratoire de façon brutale, m'éviter de rester dans ce chaos ou de me blesser ou peu importe. Tout ce que je sais, ou plutôt dont je me souviens, c'est que je semblais être en plein cauchemar, comme.... pas prisonnier mais comme si plusieurs personnes, ou créatures plutôt, me retenaient. J'avais beau me débattre, appeler à l'aide, je n'arrivais pas à me dépêtrer de cette situation, puis je me suis réveillé dans... je crois qu'on était déjà dans une sorte de grange. Ma soeur était là, à me dire que Père "les" avait fait partir. Jusqu'à ce matin je pensais... je sais même pas ce que j'en pensais avant ce matin, mais en voyant ça et...


- Et ?

- Et mes yeux... Edna... je sais qu'ils me veulent, et je sais que ce pouvoir est dangereux, mais j'en ai besoin. J'ai plus le choix, pas avec ces projets de cinglés que ces tarés veulent mettre en place, pas avec Fey qui présente des symptômes dont on ne sait rien, pas si je dois retourner à la Tour. J'ai besoin de plus de pouvoir, j'ai besoin d'être plus fort mais... Edna... je veux pas me perdre. Et veux pas devenir comme le Grand Mage à toujours chercher plus de puissance, plus de capacités, plus... plus.

Quand avait-il commencé à tourner en rond ? Et quand est-ce qu'Edna s'était-elle levé ? Pietro était un peu perdu à cet instant, et c'est sans trop savoir pourquoi ses joues étaient humides qu'il les essuyait d'un revers de main.


- Tu n'es pas Balthazar Pietro. Et de ce que je vois tu ne suivras pas le même chemin que lui. Tu écoutes les personnes autour de toi, le Patriarche ne semble pas vouloir de toi dans son domaine plus qu'il ne souhaite visiblement les Renégats dans le nôtre. Pietro regarde moi. Tu connais ce pouvoir, tu sais mieux que quiconque d'où il vient, comment il fonctionne, et surtout ce qu'il peut te faire. Tu l'as dit toi-même, tu ne veux pas te perdre, tu es déjà sur un chemin différent de celui emprunté par Balthazar.


Shean

Ses émotions allaient dans tous les sens, même si Shean montrait surtout une forte apathie à cet instant. Ou du moins, il tâchait d'afficher le moins possible ce qui tourbillonnait en lui, il aurait été bien incapable de décrire cette tempête de toute façon. Qu'était-il ? Fâché ? Sans doute, contre lui-même, enragé contre les envoyés de Melchior qui avaient ramené Phoenix au château des flammes. Contre son maître, c'était plus compliqué, il n'avait pas accepté ce départ, mais il n'irait pas contre, il n'était donc pas responsable de l'absence de Phoenix tout en l'étant. Contre Phoenix, un peu, mais c'était surtout l'incompréhension qui primait, et c'était là tout le coeur de la tempête. C'était Ielena une seconde fois, comme une mauvaise réinterprétation d'une pièce de théâtre qu'on ne voulait de toute façon pas revoir. Elle n'était pas morte, certes, mais elle n'était pas plus accessible pour autant. Et Sam... Sam n'y était pour rien dans cette histoire, elle n'avait pas à subir sa sale humeur, d'autant qu'elle ne le cherchait pas ou ne cherchait pas à se servir de lui ou à outrageusement tenter de le "consoler"

- S'il tient à la vie il ne te fera rien, tout le monde sait que tu es une employée ici, même sur le front ça doit se savoir que la petite fille du célèbre docteur Henkel travaille à la Tour. Tu peux ouvrir ça sans problème.

Peu importe ce qu'il y avait sur cette lettre de toute façon, mais une information tilta dans l'esprit du tortionnaire à cet instant

- Attends. Non, tu peux ouvrir mais, Meryll est toujours à ton service non ?


- D'où mon incertitude. J'ai envoyé Meryll avec ma lettre hi...er... oui hier. Donc je ne sais pas trop où elle en est. Je lui ai intimé de faire une escale mais...

- Mais t'as pas moyen de savoir si elle l'a fait où si elle est actuellement dans le coma au milieu d'une clairière. Je peux toujours essayer de récolter des informations auprès des différents coursiers mais...

- Nan, t'embête pas pour ça. Je m'inquiète mais je vais lui faire confiance pour pas faire n'importe quoi.


Jace

Il allait devoir lire ce décret avec sérieux pour faire cette liste rapidement. La première pensée de Jace fut pour Amy évidemment, comme le disait si bien Valentin, c'était maintenant que ces hommes et ces femmes étaient sur le terrain depuis des jours, voire même des semaines qu'un décret arrivait enfin pour mettre un terme à ces folies. Dans l'absolu, ils n'avaient pas tant de soldats ou membres de l'armée qui entraient dans la première catégorie sous sa tente, plus maintenant, ils arrivaient encore à les rapatrier. Et en y repensant, Elouan et Valentin en faisaient techniquement partie. Amy pouvait rentrer dans la 5e catégorie, le fait d'être pyromancienne ne constituait visiblement pas un handicap en soi. Mais il allait devoir batailler avec lui-même pour la renvoyer alors que c'était plus simple de surveiller l'avancée du venin sur le front, surtout vis-à-vis de sa condition de "demi sang" qui la mettrait en danger dans un hôpital de la capitale

- Le retour des personnes concernées est une évidence pour la plupart. Mais pour les envenimés, n'est-ce pas plus simple de les garder ici dans la mesure du possible ? Les laboratoires sont sur place, les produits et les machines de tests aussi, les équipes de JL sont formés à chercher des signes. Pour les effets résiduels, je ne dis pas, les patients seront mieux chez eux pour récupérer, ou à l'hôpital pour ceux qui nécessitent des soins supplémentaires. Mais pour les personnes encore envenimées, j'ai bien peur que nous soyons mieux équipés que la capitale pour le moment.


Sonia n'a pas bougé et attends patiemment, elle a relevé la tête pour dire au revoir à Dimitri
Avatar de l’utilisateur
Gothikadoll
Modératrice Discord
 
Message(s) : 27435
Âge : 30
Inscrit le : 17 Mars 2013 20:41
Localisation : Généralement avec mon homme et mon chat
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches
Voir mes dessins

Messagepar Laucirie » 18 Mai 2022 21:57

Malina
Le nom soufflé par Jessica puis le ton du soldat indiquèrent à eux seuls qu'elle avait franchi la limite de patience de cet homme. Pourtant il ne lui semblait pas avoir été irrespectueuse. Cet homme devait vraiment très peu la considérer et manquer de patience pour déjà en avoir assez d'elle.

- Merci d'avoir pris le temps de me répondre.

Elle s'inclina respectueusement. Elle ne comprenait toujours pas les raisons qui avaient fait qu'il se soit séparé d'elle. Il avait fait quelque chose pour éviter la mort de la télépathe mais cette chose avait fait s'éloigner cette dernière de lui. Malina n'en apprendrait sans doute pas plus. L'amour était d'un compliqué pour elle ! Elle attendrait que cet homme parte pour poser davantage de question à Dame Jessica.

Le silence était revenu dans la pièce. Lilith avait dit faire appeler la sage femme. Allait-elle arriver enfin ?



Stef
Le mage remercia l'ancien noble encore une fois avant de prendre une mine quelque peu surprise. De quel décret parlait-il ? Il n'avait pas regardé les informations et Sonia ne lui avait rien dit non plus. Etait-elle au courant elle aussi ?
Au fond de son esprit, un murmure acerbe ne parvint pas jusqu'à lui, ne laissant a Stef que l'impression d'avoir un acouphène. Il secoua doucement la tête.

- un nouveau décret ? Après mon poste je n'ai pas pris le temps de m'informer des dernières nouvelles. Quel est-il ?

Il regarda tour à tour Sonia et Dimitri. Peut être n'avait-il pas le temps d'en parler. Finalement, il secoua la main pour clore cette conversation qu'il avait lui même engagé.

- Mes excuses. Je ne vous retiens pas plus longtemps monsieur. J'irais le lire directement. Encore merci pour votre aide.


Drake
Flint était dans les bonnes grâce de son maître. Il était surprenant de le constater d'ailleurs. Peu aurait pu tenir ce discourt devant le maître et ne pas le mettre dans une colère noire. Edgar aimait le travail et le travail bien fait. Mais pour lui, un noble ne devait pas être reléguer au stade de simple "employé". Voir sa progéniture exploitée pour la science ne devait sans doute pas lui plaire, bien du pays ou non.


- Belle initiative, Fils. Je suis content également de voir que tu t'intègres bien également. Je trouve l'idée astucieuse. Lié nos moyens, son savoir et le tiens pour faire évoluer ce nouveau bâtiment en devenir.

Edgar frottait sa moustache de manière pensive, mais Drake avait bien vu le regard qu'il avait eu sur les documents puis sur lui-même. Il avait certes obéit à Flint pour lui fournir ces documents, mais peut-être aurait-il vraiment dû attendre son aval. Il savait qu'il allait devoir se montrer convaincant par la suite pour ne pas subir les foudres de son maître.

- Bien. Je vais te laisser lire tous ces documents tranquillement. Je serais à mon bureau si tu as des questions sur l'un d'eux. Pour une bonne majorité, Drake pourra sans doute t'aiguiller. Il était présent pour l'ensemble des entreprises que j'ai mené.

Le vieux Grégorov but d'une traite le reste de son café et se leva de sa place. Il semblait bien las mais en même temps son regard était encore bien vif pour un homme de son âge. Il avait à faire avant de contacter enfin Lona pour voir de la suite.


Dan
Le silence se faisait un peu pesant. Il était soulagé de la nouvelle mais pas non plus heureux. Il pouvait au moins prétendre laver son nom. Lona n'osait plus parler visiblement et son père n'était plus vraiment avec eux. Daniel le sentait toujours autant agité mais étrangement il n'en montrait plus rien.

Lorsque Fey brisa le silence, le mage ne put s'empêcher d'avoir un sourire triste. Les guillemets s'entendaient dans sa voix, et ils étaient justifiés.

- merci. Je ne suis malheureusement libre que sur le papier. C'est un début en soit mais ça ne me permet pas de me promener dans la rue sans être inquiété. Mais je sais déjà ce que je vais faire. Me rétablir convenablement pour être certain de pouvoir employer ma magie et mieux, puis je retournerais dans le village des enfants de la forêt.

Lona le regarda de manière étrange à ces propos, et Joshua sembla aussi porter un regard étonné sur son fils. Il y avait de quoi être surpris mais pour Dan c'était surtout pour être au plus proche de la frontière pour pouvoir récupérer Jessica dès que l'opportunité se présenterait.



Elouan
Le Général grogna. Il avait pensé à cela déjà, mais n'avait pas su trouver des mots aussi juste que le jeune docteur. Le camp Est pouvait prétendre avoir autant de savoir et de moyen de suivi sur le venin que l'hôpital de la capitale. Elouan visait donc un autre profil de soldat que les envenimés avec ce décret.

- Ce qui bloquera le plus sera le conseil établi par l'Etat major qui traitera des dossiers avant leur validation. S'ils jugent leur état stable et non dans un état d'incapacité au long terme de combattre, ils ne seront pas rapatrié. Dans un premier temps, il faudra surtout cibler les soldats entrant dans les premières catégories. Ceux atteints par le venin, nous en ferons également une liste mais nous les garderons en suivi dans nos locaux aussi longtemps que nos moyens nous le permettent.

Il prit une pose regardant tour à tour les membres de la réunion. Ce qu'il demandait là était sans doute énorme. cela leur demanderait beaucoup de travail à chacun, il en avait conscience et il espérait qu'ils diraient ouvertement si l'idée leur convenait ou non.


*- mon Général, sauf votre respect, nous manquons d'homme, nous manquons de moyen, le temps nous manquera si nous prenons autant de chemin différent.

- J'en ai bien conscience, mais il est de votre devoir d'identifier les soldats qui ne pourront plus se battre et de m'en faire une liste. Comme il est de notre devoir d'identifier la nature magique de nos soldats afin de leur trouver le traitement adapté pour qu'ils ne soient pas dans une des catégories de ce décret. Ce décret représente sans doute un espoir pour beaucoup d'entre eux pour rentrer chez eux, c'est à nous de leur présenter la réalité du terrain.

- Cela va être bien difficile de trouver du temps pour tout ça, soupira Elisa.

Merci à Azertamia et Tigereyes pour les badges et Fairling pour la bannière
ImageImage
Avatar de l’utilisateur
Laucirie
 
Message(s) : 10707
Âge : 28
Inscrit le : 11 Juin 2014 17:32
Localisation : sudiste infiltrée dans le nord
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches
Voir mes dessins

Messagepar Silfy » 19 Mai 2022 22:23

Ernest

La servante s'était enfin tue, et cela faisait un bien fou au militaire qui était resté loin de la télépathe. Il n'avait pourtant rien à craindre, Jessica était bien incapable de lire dans les pensées avec les traitements qu'elle subissait. Les minutes s'égrainaient et Ernest perdait patiente. Il finit par se lever pour regarder à la fenêtre. Il était certain qu'il ne verrait pas la sage femme arrivée au vu de la hauteur, mais pour connaitre l'heure, la hauteur et la position du soleil était une bonne indication dans ce pays où les montres digitales n'existaient pas. Ernest pesta en découvrant que la sage femme aurait déjà du être dans cette chambre depuis longtemps, alors il allait prendre les devants.

- Je vais chercher la sage femme. Reste avec Jessica.

Pas un mot de plus, il n'avait même pas regarder Malina en réalité en soufflant son ordre, il se dirigea simplement vers la porte pour la claquer derrière lui.



Dimitri Devegas

Alors qu'il allait partir, Dimitri se stoppa net sous la surprise.

- Vous n'êtes pas au courant? Ca a visiblement fait le tour du camp pourtant.

Sonia en savait-elle plus que Stef? Pas certain au vu de sa tête. Mais Dimitri se frotta l'arrête du nez pour réfléchir à ce qui était indiqué sur dit décret.

- Dans les grandes lignes, certains d'entre nous vont être exemptés du front. Il me semble que le décret prenait en compte des personnes handicapés majoritairement, les gens malades à cause du venin, et autant dire que ça, ça va faire un paquet de monde à mon avis, et eux... Je crois que les gens ayant une instabilité magique peuvent également être désengagés. Mais il faudrait vraiment lire le décret dans son ensemble. Là, ce ne sont que les grandes lignes.
- Présenter une instabilité magique pouvant porter atteinte au concerné ou à l'entourage proche du concerné



Flint

Sans doute avait-il fait une boulette en parlant de ses documents, Drake avait légèrement tremblé. Comme quoi, tout devait visiblement passer par le vieux Gregorov à chaque fois. Flint salua son grand père, se contentant de boire son café en feuilletant furtivement les papiers qu'il avait en main. L'armement avait bien enrichi cette famille visiblement et cela ne lui plaisait pas vraiment. Mais il ne pouvait pas changer le passé, il n'avait pas ce pouvoir. Pourtant, peut être était ce au fond naïf, il était persuadé que Lona saurait changé le cours des choses et donner à cette famille toutes ses lettres de noblesse.



Fey

Dan ne semblait pas si satisfait de cette liberté acquise. Mais en écoutant ses explications, Fey ne le comprenait que trop bien. Elle esquissa un triste sourire en faisant le parallèle avec sa propre situation avec Pietro. L'évocation du village des enfants de la forêt la surpris, avant d'étouffer un léger rire.

- Ce village semble attirer bien du monde de cette maison. C'est là bas que nous nous sommes mariés avec Pietro. C'est même là où on s'est rendu compte que nous étions amoureux quand j'y repense.

Cette pensée transforma ce sourire triste qu'elle avait eu plus tôt à un sourire tendre. Elle devait beaucoup à ce village. Les villageois leur avaient sauvé la vie, les deux petites curieuses les avaient réuni, ils les avaient mariés... Oui, son couple leurs devait beaucoup.

- J'imagine que vous devez avoir une bonne raison pour y retourner. Avec Edna, je suis certaine que vous parviendrez à vous rétablir.



Harry

Le froid devenait de plus en plus dur à supporter, et ce malgré la cape de fourrure qu'il avait eu le droit d'obtenir par son grade, et sans doute par l'intervention d'Harry Oliver. Il prétendait que non, mais Harry avait un doute là dessus. Enfin, il n'allait pas cracher sur ce vêtement sauveur. Ce qui l'inquiétait bien plus, c'était sa main, car il ne parvenait toujours pas à la bouger. Au moins, il ressentait de la douleur, était-ce un bon point? Il voulait le croire. Alors qu'il s’apprêtait à rejoindre de nouveau le front, évoquant une dernière fois sa stratégie avec Logan avec qui étrangement, il ressentit de la sympathie avec le temps, l'arrivée d'Oliver le stoppa dans son entreprise.


- Harry, tu as de la visite.

- Si tu me sors que c'est sa donzelle, je te jure, j'explose de rire.

- Si seulement ça pouvait être Sam...

Logan se mit à rire, se moquant de l'épéiste sur son côté nounours avec celle qu'il appelle sa marmotte. Oliver se contenta de faire rentrer la jeune fille, que Harry reconnut bien rapidement. Meryll... Meryll?
Image
Image

Image
Avatar de l’utilisateur
Silfy
 
Message(s) : 11007
Âge : 33
Inscrit le : 19 Jan 2013 11:14
Localisation : En train de bosser , dans mon lit en pensant à Kirby, ou en stream quand j'ai du temps :p
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches
Voir mes dessins

Messagepar Gothikadoll » 24 Mai 2022 21:13

Pietro

Elle avait beau dire ça, Edna avait peur, ou du moins elle était inquiète. Était-ce parce qu'il avait enfin avoué qu'il avait des yeux étranges ce matin ? Ou parce qu'il parlait encore des Renégats comme ayant visiblement encore un moyen de l'atteindre, physiquement. Elle n'avait jamais eu peur de lui jusque là, elle n'allait quand même pas commencer maintenant, si ?


- Pietro, tu ne songes pas sérieusement retourner à la Tour n'est-ce pas ?

- Ai-je vraiment le choix ? Fey a des absences de plus en plus fréquentes, elle ne respire pas pendant ces absences, son coeur ne bat même pas. Ce n'est pas une simple transe Edna, elle est comme... comme figée, comme une statue de cire, même si on peut la bouger sans problème et que son apparence ne change pas. C'est... ça peut être dangereux pour elle, pour les bébés. Est-ce que tu lui as redonné un traitement magique à ce propos ?

Ce qu'il lui disait ne semblaient pas rassurer Edna, bien au contraire, mais sa réponse fut claire


- Non. Pas depuis que je lui ai retiré sa rosette. Et je ne vais pas mentir, je suis frileuse à utiliser des traitements perturbant sa magie à cette heure. Je ne sais pas quel effet a sa magie sur sa situation, il est possible que bloquer ses capacités à elle ne provoque que plus de problèmes.

- Donc en somme tu ne sais pas comment enrailler ce problème.

- Non. Pas plus que les théories dont nous avions parlé, il existe bel et bien des traitements pour stabiliser les flux magiques mais je ne suis plus si sûre qu'ils soient d'une quelconque utilité dans le cas de Fey.

- Donc j'ai pas le choix. Soit je retourne dans l'Empire pour interroger le Grand Mage, soit je parcours l'Empire et l'Ordre à la recherche d'un potentiel hybride entre un pyromancien et un céleste.


Sonia

Un décret ? Elle avait visiblement raté des choses en fait. Lire les nouvelles avait tendance à déprimer Sonia, les faits rapportés étaient au mieux des informations d'avancées mineures, au pire des nouvelles d'attaques terroristes ressassées en boucles. Mais cet extrait d'information la fit sortir son communicateur pour chercher un peu sur cette histoire. D'instinct, elle n'alla pas sur les sites officiels, cherchant le journal d'Alex ou de tout autre opposant à Dragan. Elle eut donc droit à l'extrait posté par Lecorbeau dans ses DNO, et ce qu'elle y lut lui donna un peu d'espoir pour Stef et elle. Elle n'était pas trop sûre de si elle entrait bien dans une catégorie ou non, mais elle ne doutait pas que Lorak tenterait de l'y faire rentrer. Elle ne pouvait pas combattre, elle ne pouvait pas défendre, et si elle avait pu se rendre un peu utile par moments, elle n'avait pas sa place dans un lieu où le stress, le désarroi et la haine étaient maîtres. Ha si, elle entrait plus ou moins dans cette histoire d'instabilité magique pouvait porter atteinte à la personne, même si dans son cas ce n'était pas une instabilité mais la nature même de sa magie qui posait problème. Et dans le cas de Stef, la jeune femme fut surprise de ne pas voir de lignes concernant les troubles psychiques. Il ne devait pas être le seul concerné, mais dans son cas, sa magie n'était pas troublé par ses problèmes, et tant qu'il prenait son traitement régulièrement, il allait bien. Est-ce que ça allait jouer en sa défaveur ? Que ferait-elle si on lui donnait l'occasion de rentrer mais pas à lui ? Elle était un poids mort pour ce camp, pour lui aussi en un sens, elle ne pouvait donc décemment pas demander à rester comme si elle était à l'hôtel.



Jace

Priorité aux deux premières catégories donc, c'était noté. Cela faisait beaucoup de listes à faire, mais c'était nécessaire. Il était vrai que cela leur faisait perdre du temps sur les traitements qu'ils étaient censés diriger, mais c'était un temps nécessaire pour se réorganiser de façon plus efficace par la suite

- Comme dit le général, on n'a de toute façon pas le choix. Plus tôt ces listes seront faites, plus tôt on pourra réorganiser les troupes et le personnel médical. Et plus tôt on pourra mettre en place une chaîne de réapprovisionnement et de remplacement si besoin est. On a beau être en relation avec deux grandes familles, je doute qu'on garde leur soutien longtemps si on leur donne nos demandes au compte goutte.

Pour tout dire, il ne savait pas trop pour les Shiden ou les Polar ou peu importait pour le moment les noms des autres grandes familles, mais Jace était à peu près certain que le père Grégorov n'apprécierait pas qu'on vienne sonner à sa porte tous les quatre matins pour lui demander une caisse de pilules ou un gallon d'antiseptique.



Meryll

Elle était fatiguée, son ventre la torturait, se téléporter si loin juste après un repas copieux n'avait pas été une bonne idée, mais Meryll faisait de son mieux pour ne rien montrer de tout ça. Elle n'avait aucune envie de rester dans ce camp, elle n'aimait pas l'ambiance qui y régnait, et même si Sam lui avait ordonné de se reposer là si besoin était, la jeune fille était plus attirée par l'idée de partir le plus vite possible. Elle entra tout de même sous la tente où Harry était censé être et se posta devant lui quand elle le vit

- Courier.

C'est tout ce que la jeune fille osa dire avant de regretter d'ouvrir la bouche. Ces oeufs brouillés avaient décidément été une mauvaise idée. Mais elle eut assez de contrôle sur son corps et ce qu'elle présentait aux trois hommes présents pour tendre sa lettre à Harry. Il semblait surpris de la voir, et pourtant c'était bien son travail de faire le relais entre lui et Sam.
Avatar de l’utilisateur
Gothikadoll
Modératrice Discord
 
Message(s) : 27435
Âge : 30
Inscrit le : 17 Mars 2013 20:41
Localisation : Généralement avec mon homme et mon chat
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches
Voir mes dessins

Messagepar Laucirie » 28 Mai 2022 17:24

Malina
Le silence s'était fait long et peut-être même pesant. Le temps s'écoulait et la sage femme ne venait toujours pas. Malina était inquiète, mais elle ne pouvait rien faire d'autre qu'attendre. Au départ de ce soldat, elle ne fit qu'un petit geste de la tête en signe d'accord. Elles étaient maintenant seule.

- Comment vous vous sentez? Je suis sûre que la sage femme ne va pas tarder. Tout ira bien.

La pauvre servante disait cela surtout pour se rassurer elle. Depuis son réveil, la télépathe ne semblait pas aller mieux quand bien même son état ne s'aggravait pas.



Stef
Le mage garda de grands yeux surpris. Oui, il devait lire ce décret pour en connaître vraiment toute la teneur.

- Merci mon caporal. Je regarderais cela plus en détail. Je ne vous retiens pas plus longtemps.

Après encore quelques saluts et échange de politesse, l'ex noble quitta la tente laissant Sonia et Stef à nouveau seul. Il se tourna vers la jeune femme qui semblait être en train de lire.

- tu as retrouvé le décret? C'est vrai ce qu'il dit ?

Le mage mit la petite boite sur la table et rejoignit Sonia sur le lit pour s'assoir près d'elle et lire par dessus son épaule.




Dan
Lona sembla surprise par ce que disait Fey. Effectivement, ce village semblait être le centre de beaucoup d'évènements. Cela la fit sourire et avant que Dan n'ait pu dire quoi que ce soit, elle se surpris avoir parlé sans trop s'en rendre compte.


- C'est aussi dans ce v...village que Jace et moi nous nous sommes rapprochés.

- Il y fait bon vivre, il est vrai. J'y ai demandé la main de Jessica aux abords du village, et j'y ai passé une bonne partie de mon adolescence.

Dan marqua un bref silence en repensant à tous les bons côtés du village des enfants de la forêt sous la protection de Zak. Finalement, sa rancoeur contre eux était-elle vraiment aussi grande au point de les renier complètement eux qui l'ont aidé plus d'une fois? Il y réfléchirait plus tard.

- Edna a déjà fait des miracles. C'est grâce à elle déjà si je peux à nouveau marcher convenablement.



Elisa
Elle se sentait complètement débordée par tout ce qu'Elouan leur demandait de faire. Valentin était déjà en profonde réflexion. Sans doute s'imaginait-il déjà comment établir rapidement une liste de ses hommes. La mage, elle, ne parvenait même pas à réfléchir. Comment allait-elle faire tout cela en plus de gérer sa tente ? Elle se sentait tellement fatiguée rien qu'en y pensant.


- Oui. Faite au mieux pour aujourd'hui en tout cas et envoyez moi déjà un premier jet à 20h. Cela me laissera trois bonnes heures pour étudier ce que vous m'aurez envoyé et je pourrais déjà commencer à envoyer des noms à l'Etat major. Pour le matériel, dans l'idéal, il faut que nous puissions passer commande aujourd'hui.

*- et la liste des soldats à traiter reste donc à fournir courant de semaine. hum. A vos ordres mon Général. Pour ma partie, cela sera fait.

- Je... Cela sera f... fait aussi de mon côté.

Elle en doutait fort, sa tête le disait bien. Mais avait-elle vraiment le choix? Le regard d'Elouan se montra assez pénétrant et elle ne put soutenir son regard ni même oser regarder JAce. Où était la femme, le lieutenant fort qu'elle était avant sa grippe? Où était cette femme là, infatigable et inflexible?


- Laisse Eli', je m'occupe de la paperasse de ta tente. J'aurais fini la liste de mes hommes dans l'aprem, tu n'auras qu'à m'envoyer tes doc', je m'en occuperais.

Elisa hocha juste la tête, surprise par la proposition du lieutenant Ortega. Elouan regarda une dernière fois sa petite assemblée pour éventuellement répondre aux dernières questions. Il avait déjà donné tous ses ordres. Il y avait beaucoup d'administratif à faire, mais c'était bien nécessaire avant qu'il ne fasse travailler ses autres lieutenants pour le remaniement de ses troupes.


(je laisse passer le manoir Gregorov, l'inspiration ne me vient pas ^^')

Merci à Azertamia et Tigereyes pour les badges et Fairling pour la bannière
ImageImage
Avatar de l’utilisateur
Laucirie
 
Message(s) : 10707
Âge : 28
Inscrit le : 11 Juin 2014 17:32
Localisation : sudiste infiltrée dans le nord
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches
Voir mes dessins

Messagepar Gothikadoll » 04 Juin 2022 18:28

Pietro

Ses deux choix semblèrent surprendre Edna, et pour cause, ils n'avaient jamais parlé de cette histoire d'hybride. Ou peut-être était-ce ce terme qui la chiffonnait, les ordiens parlaient plus de "double compétant" après tout


- Tu as besoin d'un mage pyrocéleste ?

- Ouai ? Peut-être ? J... J'en sais rien ! C'est Père qui a émit l'idée, enfin, donné peu importe. De quoi calmer son jour et réchauffer ma nuit ou un truc comme ça. C'est hors de question de laisser un pyromancien pur approcher Fey, on a suffisamment de problèmes comme ça. Il a parlé d'une aube et d'un crépuscule aussi, mais là... là j'ai pas d'idées.

La doctoresse semblait réfléchir à toute vitesse, comme si elle essayait à son tour de décrypter les paroles du Patriarche. Elle était autant dans le noir que lui, et même si le père des Ombres avait semblé sûr de ses paroles, elles restaient théoriques


- Pour ce qui est d'une "aube" et d'un "crépuscule" je suis d'accord que cela risque d'être compliqué, à moins que vos enfants n'aient un équilibre parfait de vos deux magies, ce dont je doute au vu des épisodes de Fey. Pour le pyrocéleste en revanche... Non même là rien n'est garanti, et si tant est il faudrait que là aussi les deux magies soient à l'équilibre.

- Tu connais quelqu'un ?

- Une de mes filles. Mais elle ne maîtrise qu'une part de sa pyromancie, pour éviter de nouveaux accidents elle a appris à modérer ses flammes et s'est concentrée sur le contrôle des températures plus que sur celui du feu. Qui plus est, elle est sur le front, et même avec le décret récent je ne pense pas pouvoir la faire revenir ici de toute façon.

Le front, encore un lieu où Pietro préférait ne pas voir Fey. Mais ce serait inutile de toute façon, s'il en croyait Edna, cette fille n'aurait pas un feu capable de garder ses ténèbres à distance.


Jace

Avant 20h... cela voulait dire qu'il serait cloué à un bureau pour l'après midi. Mais Jace ne doutait pas que les médecins et infirmiers de sa tente étaient capables de gérer. Elisa semblait exténuée de son côté, et c'était d'un côté une raison de plus pour la pousser à se faire traiter correctement. Elle avait subit pas mal de dégâts mine de rien, même sans être sur le champ de bataille elle accusait encore le coup, et ce malgré le bain régénératif qui lui avait été donné

- Si tous les points ont été abordés, je devrais m'y mettre dès maintenant, je dois aussi finir de me mettre à jour sur hier et voir Amy, donc si vous voulez les listes d'ici ce soir, je ferais mieux de commencer rapidement.



Sonia

- J'en ai trouvé un extrait en tous cas. Et oui, certaines personnes pourront être renvoyés chez eux sous certaines conditions. Tiens

Donnant son communicateur à Stef, Sonia espérait qu'il y voit quelque chose qu'elle avait loupé, un moyen pour lui de rentrer aussi. Mais lui était utile au camp malgré sa maladie, même s'il devait prendre son traitement régulièrement, contrairement à elle

- Tu penses qu'on pourra rentrer tous les deux grâce à ça ?
Avatar de l’utilisateur
Gothikadoll
Modératrice Discord
 
Message(s) : 27435
Âge : 30
Inscrit le : 17 Mars 2013 20:41
Localisation : Généralement avec mon homme et mon chat
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches
Voir mes dessins

Messagepar Laucirie » 05 Juin 2022 00:15

Menor
Fouet en main, le regard brillant de folie, il entra dans la cellule suivante. Les prisonniers gardaient le silence et le dévisageaient. Ici au moins, ils semblaient déjà plus sage. Il les défia du regard. Il sentait que l'un d'eux ne devait pas être touché ni trop blessé. Il s'approcha d'ailleurs de lui, attrapant ses fers pour le tenir à sa hauteur et le redresser. Il le renifla brièvement avant de le relâcher sous le regard interloqué des autres ordiens.


- vous n'êtes effectivement que des chiens, finit par lâcher l'un d'eux.

- eheh, merci du compliment.

Menor s'approcha de lui et fit de même. Il l'attrapa par ses chaines pour le soulever. Ces soldats là étaient bien plus docile que dans la précédente cellule. Il fallait dire aussi que les cris de leur confrère avaient déjà du les calmer.

- Tu as ne odeur immonde toi. Mage arcanique... Même sans activer ma magie je sais déjà que tu ne vaux pas grand chose.

Il le rejeta au sol. Un homme aux allures un peu efféminé sembla se faire de plus en plus petit. Menor sentait sa peur embaumer son coin de cellule. C'était divin. Dans cette cellule, il n'avait pas le droit de les attaquer. Il choisit donc de simplement leur indiquer qu'ici, ils n'étaient rien.

- Ici. Vous n'existez plus.

Il claqua la porte juste après ces quelques mots pour passer à la cellule suivante. Son maître n'attendait pas de lui qu'il soutire des informations à ces soldats, mais cela l'amusait de leur faire penser qu'il était pourtant là pour ça. Son travail restait de les surveiller, écraser les fortes têtes, préparer éventuellement certains pour laisser son frère faire le reste. rha, non vraiment, Shean avait le meilleur des travails.



Mathieu Dogan
Les combats étaient bien compliqués. L'Empire se montrait bien violent. Mathieu restait à la ligne arrière, en simple soutien pour protéger les soldats de la première ligne. La faiblesse de leur bouclier se voyait. Les troupes étaient épuisées par ce froid et ce mauvais temps. Pourquoi l'Empire ne faiblissait-il pas lui aussi? Gérait il mieux ses troupes qu'eux? Avec le Général qu'ils se payaient, il devait y avoir de cela. Les sécurités du camp n'étaient jamais mises tant de fois il avait fallu le déplacer...

Depuis le passage du maître des Ombres, combien de fois avaient-ils reculés de quelques kilomètre avant de réavancer tout autant. Ils parvenaient à empêcher des troupes empiréenne de passer, mais cela ne leur permettait pas de réussir à récupérer leur terre. Pourquoi? Pourquoi l'Empire les avait-il attaqué? Si au moins ils arrivaient à les repousser jusqu'à la forêt... Pourquoi la forêt?

Les pensées de Mathieu se brouillaient. Depuis combien de temps sa magie était-elle active? Assez pour qu'il ne voit plus clair. Il sentit ses frères d'armes le tirer vers l'arrière. Machinalement, il suivait. Par mimétisme, il agissait comme eux. Allaient-ils bientôt être remplacés? Un sifflement se fit entendre près de lui. Sans trop comprendre ce qui se passait, il bouscula le soldat près de lui, lui évitant une flèche qui siffla près d'eux. Il s'entendit dire qu'il fallait se replier, mais l'ordre ne venait pas. Viendrait-il ?

Ils faisaient vraiment leur possible pour survivre, sous les cris de ceux qui n'avaient pas autant de chance qu'eux. L'offensive Empiréenne les secouait pas mal, mais malgré tout, ils ne perdirent pas de terrain. Leur lieutenant arriva auprès d'eux.


- Encore un peu, criait-il pour couvrir les bruits environnant. Encore un peu !

Un peloton de mage arriva juste après lui. Ils faisaient partis de la relève. C'était inespéré mais le lieutenant leur demandait de continuer leur combat. Faisant preuve d'encore un peu de courage, Mathieu continua le combat. "encore un peu" Encore un peu.


Stef
Le mage leva un sourcil. Il était vraiment curieux de pouvoir lire ce décret maintenant que Sonia en citait une partie son contenu. Rapidement, Stef parcourut les différentes conditions pour pouvoir prétendre à être renvoyé du front. Il fit une légère mou.

- Je ne sais pas. On pourrait y prétendre c'est sûr, surtout toi "Présenter une instabilité magique pouvant porter atteinte au concerné ou à l'entourage proche du concerné" ou même encore tout ce qui traite du fait qu'il n'est pas possible de se défendre. Rien que le fait que tu ne puisses pas sortir de ces runes sans te mettre en danger est révélateur.

Stef lui ne pouvait cocher aucune case. Sa maladie, traitée, ne l'empêchait en rien de servir d'infirmier. Elle ne l'empêchait pas non plus d'utiliser sa magie ni même de se défendre.

- Pour moi, cela risque d'être plus délicat. Au vu de l'extérieur, pour bon nombre de soldats, je suis "normal".



Valentin
Elisa semblait avoir vraiment besoin de se poser. Lui, il se sentait en forme. Il ne pouvait pas encore bouger de ce lit, mais il savait encore faire le tri dans des noms. Et puis, il connaissait ses hommes. Il pouvait faire rapidement son listing avant de s'occuper de celui d'Elisa.


- Bien, nous pouvons clore la réunion, si personne n'a rien d'autres à ajouter. J'attend vos premiers retours d'ici 20h.

Herve fit un simple salut avant de couper la visio. Le Général salua également le laborantin qui coupa aussi sa visio laissant simplement ceux présents physiquement sous la tente. Elouan s'assit alors enfin sur son lit en grimaçant légèrement. Cela semblait encore pas mal le tirer. Il semblait avoir caché sa souffrance devant les deux autres participant à la réunion.

- Je te laisse voir de ton côté Jace... voir ce que tu peux faire. c'est ingrat comme travail, mais là, on a pas trop le choix. Il faut bien s'y mettre à un moment...

Valentin était bien d'accord avec Elouan. Si ce n'était pas fait là, il faudrait le faire plus tard tout de même.

- C'est quand même dingue le peu d'effectif qu'on ait, et qu'on nous demande d'en virer encore... Alors ok, c'est louable tout ça, parce que certain n'ont rien à faire ici, mais est-ce que certains risquent pas d'en profiter ?

Elouan sembla réfléchir à la question. Il n'avait pas encore reçu de "pot de vin" ou même de "demandes particulières" suite à ce décret et qui pouvait venir de famille noble. Peut-être que cela viendrait, mais la façon dont le décret était tourné, il n'était pas tellement possible de faire de magouille selon lui.

Merci à Azertamia et Tigereyes pour les badges et Fairling pour la bannière
ImageImage
Avatar de l’utilisateur
Laucirie
 
Message(s) : 10707
Âge : 28
Inscrit le : 11 Juin 2014 17:32
Localisation : sudiste infiltrée dans le nord
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches
Voir mes dessins

Messagepar Gothikadoll » 10 Juin 2022 19:30

Jace

Lui qui ne devait pas forcer, Elouan devait bien le sentir encore une fois

- C'est ingrat mais nécessaire. Certes on a peu de marge de manoeuvre, mais côté médical en tous cas, si on peut se libérer du temps en renvoyant des blessés à surveiller à la capitale, on sera plus efficaces pour ceux qu'on peut garder ici.

Pour ce qui était des profiteurs, le jeune médecin ne savait pas trop quoi en penser, mais devant la gravité des blessures nécessaires pour être renvoyer à la capitale avec les moyens de guérison qu'ils avaient au front, Jace imaginait assez mal des gens "tricher" de ce côté là. Et pour les magies, les points étaient assez clairs aussi

- Si vous n'avez plus besoin de moi ici, je retourne à mon bureau et je commence ces listes. Et si vous avez besoin, vous savez comment me trouver ou m'appeler.

Sur ces dernières paroles, Jace quitta à son tour la "salle de réunion", physiquement pour sa part, pour aller là où il disait qu'il serait, et commencer le travail qui lui était demandé. Amy faisait le sien également, il référa donc la laisser tranquille pour le moment.



Sonia

Stef n'était pas sûr non plus pour son cas, et il marquait un point dont elle avait conscience aussi. Tant qu'il prenait son traitement, sa maladie n'était pas handicapante. Sonia eut un léger soupir en se rendant à l'évidence, ils seraient séparés, elle ne pouvait décemment pas rester, mais lui ne pourrait pas rentrer si facilement

- Je vois...

Elle ne savait pas comment dire à voix haute qu'ils seraient donc séparés bientôt, même si les choses se faisaient de plus en plus claires dans son esprit. Sonia ne pouvait pas le nier, elle avait peur pour Stef, peur qu'il se perde encore car il aurait cédé sous la pression que le manque de personnel lui imposerait, parce que le rythme imposé ne lui permettrait pas de garder une régularité dans sa prise de traitement. Comme il le disait, peu étaient au courant de sa maladie, et beaucoup le considéraient comme "normal". Mais il y avait des risques, et elle ne pourrait plus rien faire pour les réduire si elle n'était plus là. Ils pourraient toujours se parler, se voir même, la technologie de l'Ordre leur donnait cet avantage. Mais ne plus être là physiquement lui faisait naître une certaine crainte.



Pietro

Ils tournaient en rond, ils n'avaient pas de solution, ils ne savaient même pas quel était le problème. La fille d'Edna n'avait pas la magie qui pourrait potentiellement lui être utile, mais au moins ça montrait tout de même que des mages pyro-célestes stables devaient bien exister, certes, mais d'un autre côté il fallait les trouver. Et même s'il trouvait cette personne, encore fallait-il la convaincre de ne pas tenter de les tuer, de ne pas les dénoncer que ce soit à l'Ordre ou au Roi ET de bien vouloir les aider

- C'est perdu d'avance...

Le jeune sorcier s'était lourdement laissé retomber sur sa chaise en prononçant ces mots. Il n'avait pas de solution, Edna non plus, il ne lui restait plus qu'un endroit où tenter d'en trouver et il n'avait aucune envie d'y aller. Certes, il serait capable de se battre contre le Grand Mage, il était prêt à le tuer si nécessaire, même si cette idée était certainement très loin d'être bonne. Mais il n'allait pas le nier, Pietro n'avait aucune envie de se confronter une nouvelle fois à cet homme


- Pietro. On trouvera une solution.

- Tu n'as pas les moyens de me promettre ça Edna. Pas avec si peu d'informations sur ce qui nous arrive. Hé... c'est même pas certain que le Grand Mage en ait une.
Avatar de l’utilisateur
Gothikadoll
Modératrice Discord
 
Message(s) : 27435
Âge : 30
Inscrit le : 17 Mars 2013 20:41
Localisation : Généralement avec mon homme et mon chat
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches
Voir mes dessins

Messagepar Laucirie » 11 Juin 2022 14:10

Valentin
Le Général et son lieutenant saluèrent le médecin à son départ. Elisa soupira.


- Je vais y aller aussi.

- Elisa, tu devrais te reposer un peu avant de t'attaquer à tout ça.

Elouan semblait partager son avis, mais la principale concernée ne l'entendait pas de cette façon. Elle secoua la main de manière désinvolte.


- ça va aller. ça ne se voit pas mais j'ai quand même dormi cette nuit.

- Il faudra qu'on parle.

- quand tu seras remis.

Sur ces mots, elle quitta cette partie de la tente laissant les deux hommes ensembles. Le visage d'Elouan exprimait tout son mécontentement face au comportement de sa soeur.

- Laisse la gérer un peu seule. Elle viendra déjà vers toi quand elle se sentira de partager ce qui ne va pas.


- J'en doute.


Stef
Le manque de commentaire de Sonia parlait autant que ce qu'il ressentait. Il n'était pas empathe comme elle, jamais il ne pourrait vraiment comprendre toute la difficulté d'avoir un tel don. Mais sa perception n'était pas en reste et il pouvait facilement ressentir la peine, la peur aussi que ressentait Sonia. Cela le poussa à la serrer bien fort contre lui et poser sa tête sur la sienne.

Les mots étaient inutiles. Ils savaient tous les deux où cela aller les porter. Elle pourrait rentrer enfin chez elle, retourner auprès d'Edna, en sécurité. Lui, il devrait rester ici, seul, ou tout du moins, sans elle. Il ne doutait pas que le Général lui permette de rester dans cette tente. Il y serait mieux que dans les tentes dortoirs des autres soldats. Il inspira profondément et commença à caresser doucement le dos de la jeune femme.

- ça ira, finit-il par dire. C'est une chance pour toi de pouvoir t'éloigner des combats et retrouver une partie de ta famille. Tu n'as pas à t'inquiéter pour moi. Je ferais attention. J'ai une raison maintenant de me battre et de tenir.



Mathieu Dogan
L'assaut mené par le lieutenant sembla fonctionner. Ils n'avaient pas perdu de terrain, mais ils avaient pu avancer un peu. Pas au point d'avancer le camp principal mais assez pour poser un camp de relais avec un petit bataillon sur place. Cela ne fut pas tellement sans conséquence. les téléporteurs et le bataillon de récupération des blessés redoublaient d'effort pour récupérer tous les soldats malchanceux ou trop épuisé pour tenir encore debout. Combien en avaient-ils récupéré effondré d'épuisement dans le meilleur des cas ou au bord de la mort pour les pires?

Les combats se calmèrent, mais un autre continuait sous la tente médicale. Conor venait d'enchainer deux services et n'en voyait pas le bout. Comme beaucoup des ses confrères et consœurs, il tenait bon, donnant ses directives toujours avec précision. Au moins, il pouvait compter sur ses équipes. Il avait pu trouver un noyau fort de médecin et d'infirmier sur lesquels il pouvait se reposer.


- Mollery ! va récupérer ce qu'il faut pour régénérer cette plaie dans la réserve, vérifie d'ailleurs l'état des stock pour les fils, les compresses et les pommades régénérantes. Prend un peu de temps pour te reposer au passage, tu as l'air à bout.


du coup, inspiration est venue :
Drake
Flint semblait vraiment chercher quelques réponses dans ces documents qu'il lui avait remis. Pourtant, rien n'était si officieux qu'il ne pourrait le croire pour ce qui était de l'enrichissement de cette famille. Du moins, pour les documents qui ont été imprimé ici et donné au jeune homme. Drake n'était pas encore totalement sûr que tout ce qui a servi d'investissement pour la famille des Graïss intéressent tant Flint ni soit pour l'instant pertinent pour lui. Même pour le majordome de cette famille qu'il était, cela le dépassait. Adèle avait une vision des choses bien à elle et il était assez difficile de la suivre.

Edgar quitta la salle à manger pour rejoindre sans nul doute son bureau. Drake savait ce qu'il préparait. D'une part, il devait préparer tous les documents pour déclarer le retour de son Héritière, mais aussi trouver comment expliquer son retour. C'était d'ailleurs ce point là qui lui avait pris toute la journée de la veille.

- Monsieur, je me permets de prendre congé. N'hésitez pas à me faire appeler si vous avez besoin de quoi que ce soit. Kaly, je te laisse prendre poste.

Après avoir posé sa main sur l'épaule de la jeune femme qui était maintenant le majordome personnel de FLint, il se dirigea vers la porte menant aux cuisines.

Merci à Azertamia et Tigereyes pour les badges et Fairling pour la bannière
ImageImage
Avatar de l’utilisateur
Laucirie
 
Message(s) : 10707
Âge : 28
Inscrit le : 11 Juin 2014 17:32
Localisation : sudiste infiltrée dans le nord
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches
Voir mes dessins

Messagepar Gothikadoll » 21 Juin 2022 19:41

Pietro

Cette dernière remarque était comme un clou dans un cercueil, et comme un nouvel appel pour ces voix que Pietro ne voulait pas entendre. Elles restaient plus proche du bruit de fond que du dialogue intelligible comme dans la cave, mais ce fut assez pour que le sorcier secoue sa tête comme pour se débarrasser d'un acouphène


- Eux ?

Elle était perspicace parfois, et ce côté là de la vieille médecin était clairement à double tranchant pour Pietro, mais elle savait tellement de choses déjà, sur lui, sur sa soeur, sur ses relations avec les Ombres.... Donc pourquoi se cacher après tout

- Ouai... Fey a fait une nouvelle crise à la cave, enfin crise, je sais même pas comment appeler ça. Tu penses qu'ils ont sauté sur l'occasion vu qu'ils m'ont loupé hier soir.

Un rire sans joie s'était échappé de la gorge du sorcier en disant cela, ils l'avaient loupé oui, mais il en portait encore les marques, et Edna les voyait encore bien

- Si tu veux t'occuper de leurs griffures, je t'en prie il en reste pas grand chose mais...


- Mais tu n'aurais déjà pas dû en avoir Pietro. Je sais que tu n'y peux rien, et tu ne peux rien y changer, mais je ne peux pas m'empêcher de m'inquiéter pour toi. Ils t'ont déjà blessé bien plus que ça mais ce sont ces marque là qui sont restées, je n'ose même pas imaginer...

- Je vais bien Edna. Ils ne m'ont pas arraché les membres, ce sont juste des griffures, et encore je m'en suis même pas rendu compte sur le moment.

Elle n'était pas convaincue, et ce n'était pas spécialement pour rassurer le jeune homme. Il disait vrai, mais elle visait juste, les Renégats pouvaient le blesser bien plus que ça, et visiblement leurs blessures pouvaient durer plus longtemps que ce que le sorcier pensait


- Assez parlé de ça. Montre moi tes jambes, que je te passe au moins un baume.


Lizzy

La jeune femme était en mode automatique depuis un moment, elle faisait toujours son travail sans accroc, mais elle se rendit compte qu'elle répétait ses questions et ses gestes avec autant d'émotion qu'un androïde quand un médecin lui donna pour mission d'aller faire les inventaires. Cette nouvelle affectation sortit un peu Lizzy de sa transe, mais cela lui fit prendre tout le poids de sa fatigue aussi. C'est les membres lourds qu'elle prit la tablette et le chemin vers les réserves, un bon café lui ferait du bien, ou une boisson énergisante, ou mieux, comme l'avait dit le médecin, du repos. Elle voyait sans trop voir, se retenait de bailler pour éviter d'inquiéter les soldats qui comptaient sur elle, mais elle ne pouvait pas cacher le fait qu'elle ne marchait pas tout à fait droit.



Sonia

Se faire serrer comme ça contre Stef fit monter quelques larmes aux yeux de Sonia, et même si elles n'étaient pas nombreuses, la jeune femme était bien contente que son amant ne les voit pas

- Tu me jures de faire attention ? De rentrer en un seul morceau toi aussi.

De prendre des permissions également, mais ça elle ne pouvait décemment pas lui demander. Ils aurait les permissions qu'on lui donnerait, ou plutôt qu'on lui accorderait, il ne pouvait donc pas promettre de rentrer de temps en temps à la capitale, surtout pas s'il rentrait déjà lessivé à la tente, la quantité de travail à l'extérieur devait être monstrueuse.



Sam

Shean n'avait pas insisté, mais Sam le sentait encore en besoin de parler d'autre chose. Elle ouvrit tout de même sa lettre, sans piège contrairement à ce qu'elle craignait, et la lut rapidement. Elle sourit devant l'aveux de son mari à propos des lettres qui ont fini à la poubelle, elle-même n'étant pas en reste sur les brouillons. Mais lire que des soldats étaient morts d'hypothermie fit fondre ce sourire immédiatement. Certes, ils étaient des pyromanciens, mais tout de même, leur plus faible tolérance à l'hiver aurait dû être prise en compte


- T'as l'air énervée ?

- Vous n'avez vraiment rien pour protéger vos troupes du froid ?

Le sourcil levé de Shean ne tempéra en rien cet agacement qui grattait le fond du coeur de Sam, les gradés étaient bien traités visiblement, mais le reste

- Finalement, ils sont peut-être mieux lotis en tant que prisonniers chez l'Ordre... Enfin... suivant qui dirige là bas.


- J'arrive assez peu à déterminer si tu es pro Empire en souhaitant ces hommes et ces femmes en vie, ou si tu es plutôt pro Ordre en les souhaitant prisonniers.

- Considère moi pro survie. Au moins Harry semble aller bien... c'est déjà ça.
Avatar de l’utilisateur
Gothikadoll
Modératrice Discord
 
Message(s) : 27435
Âge : 30
Inscrit le : 17 Mars 2013 20:41
Localisation : Généralement avec mon homme et mon chat
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches
Voir mes dessins

PrécédentSuivant

-->

Retour vers RPG actif

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)