Mon Jeu Adopter Boutiques Forum Communauté Jeux Monde Guides

Modérateurs: Modérateurs Artistiques, Modérateurs Écriture, Modérateurs RPG & écriture, Modérateurs Saloon, International Moderators

Comment trouvez vous ce RP ?

Cool !!
57
49%
Sympa
41
35%
Moyen
3
3%
Bof
5
4%
Nul ! (Tu ferais mieux de fermer)
11
9%
 
Nombre total de votes : 117

Messagepar Laucirie » 05 Jan 2022 21:57

j'avance un petit peu ici

Angel
L'intelligence artificielle s'était évertuée à faire le tri de tout ce qu'ils avaient récupéré en suivant soigneusement la méthode de classement d'Alex. Certaines informations étaient redondantes ou inutiles pour leur "mission". Par contre, ce qu'elle avait trouvé lors des divers chargements qu'elle avait opéré, elle le mit bien en avant. L'emplacement d'un laboratoire pour l'instant non soupçonné. Ils pouvaient estimer la localisation de certain labo, mais celui-ci n'était pour l'instant apparu nulle part. C'était une nouveauté toute particulière !

Elle avait pensé trouver des informations pertinente et fut bien déçue, du moins aussi déçu qu'une intelligence artificielle puisse l'être. Alex avait fait un travail de titan sans elle. Tout le travail qu'il avait abattu n'était pas vain et il tenait de bonne piste qu'Angel venait renforcer avec ce qu'elle rapportait. Malheureusement, il n'y avait pas grand chose sur le Spencer. Hotkins n'était pas dans le même domaine que ce scientifique là. Ils s'échangeaient visiblement des informations de temps à autres, des rapports, des humains, mais leur "relation" s'arrêtait à cela.

Son tri dura jusqu'au petit matin. Elle pouvait attendre maintenant tranquillement qu'on la sollicite. Elle coupa l'ordinateur et retourna dans le réseau, son berceau, pour s'y perdre et s'y laisser glisser. Elle n'était pas tangible et n'avait aucun corps. Elle n'était qu'un virus, un simple logiciel sans installation.



Joshua
Au petit matin, il s'était assis sur son lit à regarder sa main. Autour de lui, la chambre était à nouveau sans dessus dessous. Toutes les émotions qui l'avaient traversé durant la nuit s'étaient échappées sans aucun contrôle de son être, encore une fois.

Il écarta ses doigts les uns des autres et laissa couler sa magie arcaniquo-céleste. Le petit vent qui en résultait tournoyait doucement entre ses doigts. Il sentait sa limite. Il ne pourrait pas invoquer son phœnix comme il le souhaitait quand bien même il le pouvait déjà. Il ne pourrait pas utiliser sa magie élémentaire, c'était sûr. Il n'avait pas assez récupéré. Il avait beaucoup de chemin à faire. Serrant le poing, il fit disparaitre sa magie, et ferma les yeux. Tremblant légèrement, il inspira profondément avant d'ouvrir à nouveau les yeux pour regarder cette porte.

Chaque fois qu'il passait cette porte, il se sentait mal. Il avait un bon champ de perception. Daniel avait une faculté dans le domaine bien plus grande que lui, mais pour Joshua, il avait hérité ça de sa femme, pas de lui. Alors pourquoi, pourquoi chaque fois qu'il passait cette fichue porte de bois runée, il n'était même plus maitre de ses émotions? Alors ok, il percevait parfois les émotions des gens l'entourant quand elles étaient forte, mais cela c'était dû à sa perception, à rien d'autre ! Ok, il arrivait à les interceptés. Ok, il pouvait faire preuve d'une grande empathie, mais de là à ce que la joie ou la peine de la personne à côté de lui le traverse ainsi, il y avait tout un monde !

Dans un soupir, il ouvrit quand même cette porte. Une fois encore cela ne l'épargna pas. Comme les autres fois où il avait monté ces marches, il fit comme si de rien n'était, malgré le trouble dans ses yeux. Le manoir était calme, c'était déjà ça de pris. Il avait sauté le repas du soir déjà et au vu de l'heure, il était bien en avance sur le petit déjeuné.



Philippe
En effet, tout le monde semblait dormir dans le manoir d'Edna. Doucement, Philippe quitta son lit. Il posa un tendre baiser sur le front de sa femme avant de quitter complètement la chambre, prêt pour le travail. Il n'avait pas eu besoin de faire ou dire quoi que ce soit qu'Elsa et Bruno étaient venus à sa rencontre. Le père de famille ordien avait hésité un instant devant la porte de la chambre de sa fille, mais préféra la laisser se reposer plutôt que de risquer de la réveiller. A pas de loup, il descendit à la cuisine pour prendre son café avant de partir au travail.

Seul dans la cuisine, il prépara tout ce qu'il fallait pour la maisonnée avant de donner le signal à Bruno et de disparaitre juste avant que Joshua n'entre à son tour. Philippe aurait tout le loisir de voir son ami plus tard dans la soirée quand il rentrerait. Leur trio apparut dans le hall d'entrée du manoir de son paternel. Ce lieu qui l'avait vu grandir était tout aussi calme que le manoir d'Edna. Ici, ses deux nouveaux gardes du corps l'attendaient.

Si Bruno eut une expression froide à la vu de la jeune Assia, cette dernière ne cacha qu'à peine son dédain pour lui. Philippe en bon simplet qu'il était ne vit rien de cet échange de regard entre les deux personnes.



Dan
La nuit de Dan s'était montré tout aussi agité que celle de son père. Pourtant, il n'avait pas senti le retour de Pietro et à son réveil ce matin, il était surpris de le sentir dormant dans sa chambre de manière tout à fait normale. Légèrement haletant visiblement sorti d'un cauchemar qu'il ne se souvenait pas d'avoir fait, il se redressa et coupa lentement sa perception après avoir bien malgré lui balayé l'intégralité de la demeure.

La crevette dormait, les enfants, Edna, les autres hommes et Anne aussi et seul Philippe semblait s'être déjà levé et prenait son café en cuisine, de ce que supposait le mage. Une fois sa perception complètement coupé, il se leva et boita jusqu'à sa salle de bain pour se rafraîchir. Comme habituellement, il évita soigneusement de toucher son bandage à l'oeil devant le miroir, encore trop effrayé de découvrir son visage sans ce morceau de tissu tressé. Il se changea pour remettre un pull et un pantalon plus habillé et sortit de sa chambre avec sa canne.



Béatrice Trent
Pourquoi avait-elle accepté de l'héberger? Cette pensée avait arraché un sourire à Béatrice qui invita une fois encore la jeune femme à ne pas en faire trop et à s'asseoir.

- Tu ne devrais vraiment pas t'agiter comme ça, tu le sais.


- Oui, je sais je sais. Dis ?! tu penses que j'ai le droit d'aller au manoir de Mme Walben pour une petite journée et voir mon père et mon frère? Ils ne prennent même pas le temps de m'appeler ! Je dois aller les secouer un peu.

La vieille femme secoua la tête. Ce n'était pas possible, pour bien des raisons.

- Tu ne supporterais pas une téléportation, ma fille. Et tu n'es en lieu sûr qu'ici. T'en faire sortir pour rejoindre le manoir risquerait d'être assez mal vu. Dois-je te rappeler la rumeur qui court encore sur ton frère?


- Mais !

- Il n'y a pas de mais. Tu peux les appeler, mais tu n'es clairement pas en état d'arpenter la capitale pour rejoindre ta famille. Je suis désolée.

Le tout dit avec le plus de bienveillance que sa fatigue lui permettait. Ce ne fut pas suffisant pourtant pour éviter l'air boudeur de la future mère qui tourna les talons pour s'enfermer dans sa chambre. Non, vraiment, cette enfant avait bien trop d'énergie pour la vieille fleuriste qu'elle était.



Mathieu Dogan
Le jeune homme resta surpris par cette annonce. Il était peiné un peu pour cette jeune femme qu'il connaissait à peine, mais en même temps un peu ému de savoir qu'un employeur était tellement bienveillant que ses employés le considérait comme un parent.

- compliqué ou pas, une famille reste un famille, dit-il avec un sourire neutre.

Lui n'avait plus de famille, forcément pour lui c'était toujours un peu délicat d'en discuter. Ses soins terminés, veste remise, il n'avait plus de raison de rester ici, mais étrangement, il aurait aimé continuer à discuter avec la jeune femme. Le souvenir de son aventure au camp en trêve ne venait pour une fois rien entacher.

- Bon, je vous remercie pour mon épaule, Bon courage pour votre poste. Et ... Au plaisir.

Math fit un léger salut militaire de la main pour saluer la demoiselle. Il espérait vraiment la recroiser, c'était certain, peut-être dans d'autres circonstances.


je laisse couler un peu stef vu qu'il est bien plus en avance par rapports aux autres ^^

Merci à Azertamia et Tigereyes pour les badges et Fairling pour la bannière
ImageImage
Avatar de l’utilisateur
Laucirie
 
Message(s) : 10678
Âge : 28
Inscrit le : 11 Juin 2014 17:32
Localisation : sudiste infiltrée dans le nord
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches
Voir mes dessins

Messagepar Silfy » 07 Jan 2022 00:30

Phoenix

La notion de parrain n'était donc pas la même dans l'Ordre et dans l'Empire, mais le terme de protecteur revenait un peu des deux côtés. Phoenix n'avait pas de parrain, ou elle n'était pas au courant en tout cas. Et Shean? En avait-il un?

- D'accord... Donc ça serait possible si je comprends bien, puisqu'il n'y a pas forcément besoin qu'il soit de votre famille. Et j'avais lu aussi le terme de marraine dans un livre. C'est la même chose qu'un parrain ou c'est encore différent?

Phoenix était en pleine réflexion, mais quand elle entendit celle de Kaele, elle manqua de s'étouffer. C'était un sacrilège selon ce qu'elle entendait dans l'Empire.

- Je... Je veux croire que votre mensonge correspond à votre dernière proposition. Mais j'avoue ne plus trop savoir si vous avez bien reçu vos gages de la part de la Grande Télépathe... Je ne sais même pas si vous vous occupez encore de ces enfants.

La réponse dépendrait de Shean sur ce coup là. Phoenix n'osait pas croire que Sam ait embrassé une femme. C'était la réincarnation de la déesse, elle était mariée à un homme. L'esprit de la danseuse était étroit sur le sujet, sans aucun doute à cause des croyances de son propre pays. Les notions de paradis et d'enfer étaient quand même bien ancrées dans les croyances populaires empiréennes
Image
Image

Image
Avatar de l’utilisateur
Silfy
 
Message(s) : 11007
Âge : 33
Inscrit le : 19 Jan 2013 11:14
Localisation : En train de bosser , dans mon lit en pensant à Kirby, ou en stream quand j'ai du temps :p
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches
Voir mes dessins

Messagepar Gothikadoll » 10 Jan 2022 17:02

Sam

Elle avait trouvé LA proposition, certes elle avait choqué le deux empiréens pur souche, mais elle avait eu un point facile pour cette fois. Laissant Shean répondre à la question sur les marraines, la doctoresse laissa son esprit divaguer, elle n'était plus retournée voir les enfants, personne n'avait fait appel à ses services pour eux, donc tout devait bien aller non ? Et pourtant, elle n'avait toujours pas été payée, peut-être que Lilith attendait de voir s'ils faisaient une rechute


- Lilith a dû trouver quelqu'un d'autre pour s'occuper des mômes s'il n'y a plus besoin des connaissances de l'Ordre, mais du coup ça voudrait dire qu'elle t'a payé. Les relations de même sexe sont... tolérées à la Tour, mais ça n'est pas pour autant courant et encore moins bien vu. Sanae était assez connu pour ça ici, mais il portait un tout autre masque en dehors de ces murs. Et te concernant, tu n'as pas l'air attirée plus que ça par les femmes, donc même si c'est accepté dans l'Ordre, je doute assez fortement que tu ais tenté l'expérience.

Effectivement, il avait vu juste, Sam n'était pas spécialement attirée par les femmes, et pour être tout à fait honnête, avant Harry elle ne s'intéressait pas aux hommes non plus. Mais Shean avait mis le doigt sur autre chose, dans l'Ordre, l'homosexualité était bien plus tolérée que dans l'Empire

- Et bien Phoenix, tu vas pouvoir nous dire si tu trouves l'hydromel à ton goût, Shean a l'air d'aimer il en redemande.



Pietro

Alors qu'il dormait paisiblement, le rêve du jeune sorcier fut parasité par un bruit de fond. Très faible au départ, se son aigu au possible était une gêne dont il aurait pu se débarrasser en théorie, il lui suffisait de se réveiller, pour peu que son corps veuille bien suivre. Ce n'était pas le cas. Et ce rêve devenu lucide devenait de plus en plus bruyant, au point que Pietro se réveilla les dents serrées et roulé en boule les deux mains sur les tempes. Il était encore tôt, très tôt même peut-être, pour tout dire il n'en savait rien et espérait juste ne pas réveiller Fey en se levant. C'est donc en gardant un poing contre sa tête que le jeune homme se dirigea à pas de loups vers la salle de bain commune de l'étage. Pietro ne sut pas exactement la chance qu'il eut de ne pas tout simplement dégringoler les escaliers près desquels il passait à chaque fois qu'il entrait et sortait de la chambre de Jace, il avait autre chose à penser comme tâcher de ne croiser personne, il n'aurait pas supporter d'entendre une voix si proche de lui, pas à cet instant. Une fois seul, le dos collé à la porte qu'il venait de fermer à clé, il en vint à maudire cette canne que Dan avait, et le mage avec tant qu'il y était, pourquoi était-il déjà levé et dans ce couloir ? Peu importait au fond, l'ordien pouvait bien se lever à l'heure qu'il souhaitait, mais cette canne...
Se décollant enfin de cette porte, Pietro avança jusqu'à l'évier pour enfin se rafraichir un peu. Sans lumière, le reflet de ses yeux ne lui plaisaient déjà pas. Ils n'étaient pas rouges, ni noirs, ce qui était déjà une victoire dans l'esprit du jeune homme, mais ils avaient tout de même cette lueur visible pour qui savait la chercher, comme si le métal liquide de ses yeux s'était mélangé à quelques gouttes de sang. C'était discret, mais c'était là, même si ça disparaissait petit à petit. Au moins sa télépathie était sous contrôle, c'était ça de pris. Mais une chose convainc le sorcier qu'il devrait vraiment, vraiment, parler à quelqu'un. Alors qu'il relevait ses manches pour ne pas les tremper, Pietro remarqua de fines traces rouges qui lui couraient le long des bras, et après inspection il avait les mêmes sur le ventre et les jambes. Tremblant de peur plus que de douleur désormais, le jeune empiréen était en train de réaliser qu'il avait réellement lutté pour sortir des griffes des Renégats à la fin de sa mission. Ce n'était pas pour un simple rêve qu'il avait appelé le Patriarche à l'aide.
Avatar de l’utilisateur
Gothikadoll
Modératrice Discord
 
Message(s) : 27358
Âge : 30
Inscrit le : 17 Mars 2013 20:41
Localisation : Généralement avec mon homme et mon chat
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches
Voir mes dessins

Messagepar Laucirie » 10 Jan 2022 20:03

Drake
Le majordome s'était réveillé aux aurores. Tout en se préparant, il se demandait bien comment son maître allait annoncer le retour de son héritière. Sa si petite et fragile héritière. Après avoir ajusté sa cravate, il lut les messages des agents de sécurité qui travaillait de nuit. Buvant son café paisiblement, il remarqua l'article traitant du nouveau décret royal qu'il lut. Le sourire que cette annonce lui avait apporté se terni quelque peu en songeant qu'aucun des employé Grégorov ne pourrait y prétendre à ce retour du front.

Tout du moins, aucun sauf un. Le jeune Mriel du fait de sa maladie mentale pourrait éventuellement faire parti des rapatriés. Son maître ne l'accepterait pas, c'était certain. L'héritière ne dirait sans doute pas non à son retour et la vieille Walben l'accueillerait les bras ouverts. Il fallait maintenant espérer pour le garçon que le conseil de l'Etat major accepte ce retour après ce qu'ils ont jugé comme une suspicion de désertion. Drake en doutait fort.

Fin prêt, il rejoignit les employés de cuisine qu'il salua. Chaleureusement, son salut lui fut rendu. Il continua son chemin vers le bureau de son Maître et la salle de contrôle. Il récupéra tous les documents pour Flint. Son maître n'avait pas pu lui dire si oui ou non il pourrait lui transmettre le tout, il choisit de lui donner alors que le strict nécessaire. Mr Gregorov ne s'opposerait sans doute pas à ce que son petit-fils se documente. Il l'avait déjà entendu lui proposer de s'instruire de la sorte sur la famille et ses activités. Drake fit un léger tri. Il laissa bien soigneusement dans le coffre les dossiers papiers un peu sombre de la famille qu'il servait.

Clé usb en poche et dossier papier en main, il gagna la salle à manger. Il y avait fort à parier que son maître et son jeune maître y passerait après leur réveil.



Joshua
Une fois dans la cuisine, Joshua fut un peu triste de voir disparaitre Philippe. Etrangement, il aurait souhaité boire son café avec lui. Il se tira une chaise et s'assit à la table. Il tremblait légèrement. Se souvenant des paroles d'Edna et celles que son professeur lui disaient, il ferma les yeux et respira profondément. Il ressentait de la peur, un peur viscérale. Mais cette crainte il ne l'avait pas avant de sortir de cette maudite pièce de la cave. Il devait vraiment faire le tri et se détacher de cette émotion là. Les bruits dans le hall d'entré lui firent rouvrir les yeux et brisa le peu de concentration qu'il avait.

Daniel apparut sur le pas de la porte. Joshua n'avait pas réussi à l'identifier. Il le sentait reposé et serein bien qu'avec une légère gêne au fond de lui. Il n'osa pas le regarder dans les yeux. Le jeune mage le remarqua assez vite mais ne s'en formalisa pas. Son père avait les bras collés à sa poitrine et tremblait encore légèrement. Après un simple bonjour, Daniel entreprit de préparer à son paternel une tasse de café tout en se préparant un thé. Il arrêta son geste et prépara finalement deux tasses de thé.


- Tiens, ça t'apaisera un peu, dit-il simplement en s'asseyant.

Joshua n'arrivait pas à complètement se calmer et remercia son fils d'une petite voix. Il voulait vraiment remonter, vraiment vivre à nouveau avec les habitants du manoir. Il pensait être assez reposé et serein pour revenir. L'empiréen avait des émotions bien trop violente pour qu'il arrive à faire la part des choses. Et Dan qui le regardait sans trop comprendre... Du moins, c'était l'impression qu'il avait. Un instant plus tard, la peur qui coulait en lui et lui tordait le ventre s'apaisa.
Il osa relever la tête de sa tasse pour regarder son fils. Le léger voile blanc dans son oeil valide était révélateur, il venait d'isoler la cuisine. Isolé avec Daniel, il put se rendre compte de la position prostrée qu'il avait prise inconsciemment. Il se détendit légèrement pour porter un peu plus d'attention au thé que son fils lui avait préparé.

Merci à Azertamia et Tigereyes pour les badges et Fairling pour la bannière
ImageImage
Avatar de l’utilisateur
Laucirie
 
Message(s) : 10678
Âge : 28
Inscrit le : 11 Juin 2014 17:32
Localisation : sudiste infiltrée dans le nord
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches
Voir mes dessins

Messagepar Silfy » 13 Jan 2022 23:36

Phoenix

Phoenix faisait confiance à Shean pour ce tour là, elle aurait dit la même chose de toute manière, mais pas pour les mêmes raisons. Sauf que la réponse la choqua, et elle ne but pas de suite l'hydromel, peinant à vraiment réalisé cette vérité sur Kaele. La mentalité de l'Empire étiat bien différente de celle de l'Ordre, arriérée sans doute pour certains, mais leur culture n'était pas basée sur les mêmes préceptes, et c'était difficile pour la jeune pyrocéleste de comprendre. Shean avait déjà bu, mais Phoenix devait se rendre à l'évidence, Sam ne mentait pas ou ne trichait pas, alors elle but, sans rien dire sur le moment. Shean semblait guetter sa réaction. Elle n'avait vraiment bu qu'une petite gorgée.

-C'est... ce n'est pas mauvais. Il faut s'y habituer j'imagine?

Le tout dit avec le sourire. Elle ne voulait pas plomber l'ambiance à cause de cette histoire, alors elle voulait simplement se concentrer sur le moment présent. Regardant le fond de sa tasse, il ne lui restait plus qu'une seule gorgée d'hydromel, et elle l'a bu bien rapidement puisque Shean avait réussi à son tour à tromper les deux jeunes femmes sur son mensonge. Chacun avait des vérités peu banales en y réfléchissant bien, et c'est bien ce qui avait rendu ce jeu amusant. Phoenix était repartie sur le thé et terminait d'ailleurs sa tasse quand le moment fut venu visiblement d'arrêter le jeu. Les bouteilles étaient vides, et l'état de Shean et de Sam en disait long. Oui, ils tenaient visiblement l'alcool, mais non, c'était bien visible dans leur façon de parler, de rire, ou même de marcher.
Image
Image

Image
Avatar de l’utilisateur
Silfy
 
Message(s) : 11007
Âge : 33
Inscrit le : 19 Jan 2013 11:14
Localisation : En train de bosser , dans mon lit en pensant à Kirby, ou en stream quand j'ai du temps :p
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches
Voir mes dessins

Messagepar Gothikadoll » 15 Jan 2022 03:31

Pietro

Il fallait qu'il se reprenne, la peur les appelait il le savait. Respirant profondément, Pietro se força à desserrer ses bras d'autour de son corps et à se calmer. Il était toujours là, et ces marques tout comme la teinte de ses yeux partaient, lentement certes, mais elles partaient. Il ne devait pas inquiéter Fey à son sujet, elle avait assez de problèmes comme ça avec sa propre situation, mais il fallait qu'il en parle, en privé, à quelqu'un qui connaissait les légendes et sa condition. Sa soeur fut la première personne qui lui vint à l'esprit, elle pourrait relayer tout ça au Patriarche et lui demander conseil. Mais le Père des Ombres n'aurait sans doute pas de solution pour lui de toute façon, et saurait-il seulement le rassurer sur toutes les questions subsidiaires que cette discussion remontrait à la surface ? Pietro en doutait. Edna était au courant, et elle saurait répondre à au moins une partie des autres questions. Mais devait-il lui mettre ce poids sur le dos en plus du reste ? Qui est-ce qu'il lui restait ? Le Grand Mage ? Cette blague. Le roi ? Encore une blague. Personne d'autre n'était au courant, pas au point dont il avait besoin pour parler librement, personne ne devait être au courant.
Vérifiant une dernière fois que ses yeux avaient bien repris une teinte normale et que ses fines traces de griffures n'étaient plus visibles s'il avait le malheur de remonter ses manches, Pietro prit une grande inspiration qui réveilla à nouveau son mal de crâne et sortir de la salle de bain. Il ne voulait déranger personne pour le moment, ni être dérangé en toute sincérité, mais il lui fallait trouver un remède pour sa tête. Le jeune sorcier n'avait même pas songé à fouiller dans la pharmacie pour un médicament ordien, Edna avait un jardin, il pourrait fouiller dans ses plantes tant que le jour n'était pas encore totalement levé. Il descendit donc au rez de chaussée, passa droit devant la cuisine sans même y jeter un oeil, et alla dehors via la véranda. Le froid était mordant, mais il lui fit un bien fou, même si Edna allait certainement le tuer d'être sorti pieds nus et couvert d'un simple pantalon chemise. La neige crissait sous sa peau, calmant son coeur encore en rémission de ce qu'il avait vu, et les pas du jeune homme le menèrent un peu à vagabonder plus qu'à fouiller le jardin. Le peu de flocons qui lui tombaient dessus s'accrochait à Pietro comme autant de petits naufragés en quête d'un débris salvateur, sa peau était glacée à cause du vent, mais ça ne le dérangeait pas, au contraire, il avait l'impression d'être enveloppé dans les bras de sa soeur, ou blotti contre le Félin, le froid était là, mais il n'était pas hostile, pas comme les Renégats. Enfin apaisé, et accessoirement devant le belvédère, Pietro sortit enfin de son semblant de transe pour enfin chercher activement de quoi calmer ses douleurs. Il dut gratter un peu la neige pour trouver son bonheur, mais c'est feuilles en main qu'il retourna à la véranda, grimaçant un peu devant la réalisation qu'il n'avait pas fermé derrière lui.



Sam

L'alcool était rarement un goût inné, et si Shean avait passé l'étape du choc assez rapidement, ou avait décidé de le noyer dans son verre, Phoenix semblait plus réticente à boire mine de rien. Sam ne pouvait pas lui en vouloir, elle comprenait en même temps, c'était un alcool fort pour commencer. Shean eut tout le loisir de faire finir sa tasse à la danseuse de toute façon, et elle était repartie bien vite sur le thé. Sans qu'ils ne s'en rendent vraiment compte, les deux comparses de la Tour avaient fini les bouteilles que Shean avait montées, et Sam leva la feuille qu'elle avait tâché de remplir jusque là avec une question

- T'es sûr que t'en as besoin ?


- Rigole pas, je sais même plus ce que j'ai noté ? Monté ? Les deux.

- Et dors pas là c'est MA chambre.

- Porte moi.

Sam fut prise de court par son propre rire devant cette réponse, clairement elle n'était pas en état de le soutenir, et il le savait très bien. La pauvre Phoenix allait devoir l'aider seule à trouver son lit, à moins qu'ils ne fassent appel à des servants, mais la doctoresse ne voulait pas les ennuyer pour ça. Puisant dans ses dernières forces mentales, Sam nota sur la feuille les dernières bouteilles tombées au combat avant de servir un grand verre d'eau au tortionnaire et à elle-même

- Allez cul-sec.


- Me parle pas de boire.

- Pour ton bien celui-là, alleeez.

Le tortionnaire avait l'air d'un pantin désarticulé plus qu'autre chose quand il laissa son corps passer de affalé sur son fauteuil à penché en avant pour prendre ce dernier verre. Mais il avait encore assez le contrôle de ses mouvements pour trinquer une dernière fois avec la doctoresse


- Tu tiens plutôt bien pour une nana.

- Je t'avais prévenu. Par contre j'vais pas mentir, Phoenix je vais pas pouvoir t'aider à trainer ce zozio à son lit. Désolée.
Avatar de l’utilisateur
Gothikadoll
Modératrice Discord
 
Message(s) : 27358
Âge : 30
Inscrit le : 17 Mars 2013 20:41
Localisation : Généralement avec mon homme et mon chat
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches
Voir mes dessins

Messagepar Laucirie » 15 Jan 2022 19:23

Joshua
A l'odeur, cette infusion était faite de Verveine et de camomille. Son fils s'était servi la même. Se sentant encore un peu chamboulé, Joshua se demandait finalement si dans tout ce qu'il ressentait il n'y avait pas un peu des émotions de Daniel. Il soupira. Il devait vraiment se rendre à l'évidence. Sa perception avait évolué et atteint un sommet qu'il ne maîtrisait pas.


- ça a été difficile pour moi aussi au début, finit par déclarer Dan qui regardait le fond de son verre.

Aucun des deux hommes n'avaient voulu briser le silence jusque là. Josh fut surpris par cette initiative, surpris et touché. Les derniers jours, leur relation avait été houleuse tant les malentendus et l'incompréhension avaient pris de l'ampleur entre eux.

- Edna a dû m'installer une rosette pour que cela se calme. A mon réveil ici je ressentais tellement de chose en même temps que j'en étais presque sourd.

Daniel parlait d'une voix monocorde et calme, presque dénué d'émotion. Il fit une pause en buvant une gorgée de sa boisson. Il releva son oeil vers son père qui le regardait avec un air d'incompréhension.

- Qu'est-ce que tu ressens toi ?

Que répondre? Le père de famille détourna le regard dans un rire sans joie. Il n'avait pas les mots, il ne savait pas ce qu'il ressentait. Il se sentait perdu, incapable de contrôler les émotions qui le traversait au lieu de simplement les interpréter avec sa magie.

- C'est confus.


- Tu as parlé de tout ça avec Edna? Tu sais... Elle en a vu d'autres.

- Je ne sais même pas mettre des mots sur ce qui se passe, déclara Joshua dans un soupir.

- Voudras-tu méditer avec moi dans la journée ? J'arrive à méditer plus ou moins seul maintenant sans me perdre. Peut-être que méditer te fera du bien.

Là Joshua en perdit son latin. Il dévisagea son fils face à cette suggestion. Cela se voyait tant que ça qu'il n'arrivait pas vraiment à se recentrer sur lui même? Non, il n'y avait aucun moyen de le savoir. Joshua dut alors se rendre à l'évidence, une évidence qu'il ne voulait pas admettre jusqu'alors quand bien même on lui répétait. Son fils avait sûrement traverser les mêmes tourments que lui et était bien la preuve vivante que cela pouvait aller mieux par la suite.

- Et toi. Que ressens-tu ?

Merci à Azertamia et Tigereyes pour les badges et Fairling pour la bannière
ImageImage
Avatar de l’utilisateur
Laucirie
 
Message(s) : 10678
Âge : 28
Inscrit le : 11 Juin 2014 17:32
Localisation : sudiste infiltrée dans le nord
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches
Voir mes dessins

Messagepar Silfy » 16 Jan 2022 13:41

Phoenix

Shean s'était fait battre à son propre jeu finalement. Lui qui disait bien tenir l'alcool, il ne devait plus vraiment faire le fier face à la doctoresse. Phoenix ne put que soupirer avant de sourire à Sam qui n'était tout de même pas dans un meilleur état en y regardant de plus près.

- Ne vous en faites pas Kaele. Si Maître Shean parvient à se tenir debout, j'arriverai à le conduire jusqu'à sa chambre. Est ce que vous pouvez juste m'aider si jamais il a du mal à se relever de ce canapé?

Vu les mouvements de Shean pour récupérer son verre, il devrait s'en sortir de lui même, mais elle avait préféré poser la question dans le doute. Se levant, la danseuse rangea rapidement les bouteilles dans les sacs et le plateau contenant la tasse et la théière sur la console près de l'entrée. Elle boitait encore légérement de temps en temps mais ses pas étaient tout de même bien plus assurées tout de même. Néanmoins, elle repasserait sans doute chez la doctoresse pour refaire le bandage de sa cheville le lendemain à titre de sécurité. Soutenant le tortionnaire comme elle le pouvait, elle marcha à ses côtés jusque la porte, pour laisser la doctoresse se reposer enfin.

- Merci pour cette soirée Kaele. Passez une bonne nuit.
Image
Image

Image
Avatar de l’utilisateur
Silfy
 
Message(s) : 11007
Âge : 33
Inscrit le : 19 Jan 2013 11:14
Localisation : En train de bosser , dans mon lit en pensant à Kirby, ou en stream quand j'ai du temps :p
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches
Voir mes dessins

Messagepar Gothikadoll » 16 Jan 2022 17:49

Sam

Elle était claquée, Sam n'allait pas mentir, Shean aussi mais il était parvenu à se lever sans aide, même s'il avait l'air d'être sur le pont d'un navire plus que sur les dalles de pierre de la Tour. Phoenix avait pris l'initiative de tout ranger avant que la doctoresse ne puisse lui dire quoi que ce soit, mais elle lui répondit tout de même avec le sourire

- Bonne nuit à vous deux aussi.

Shean n'avait répondu que d'un geste, mais il n'en fallut pas plus à Sam, elle sentait qu'il était assez solide pour tenir le coup. De son côté, elle ferma à clé la porte de sa chambre derrière le duo et alla s'effondrer sur son lit. Ils avaient passé une bonne soirée, malgré quelques nuages qui étaient passés dans la discussion, et Sam rit encore un peu de certains secrets partagés par ses deux compères de plus tôt. Ça lui avait fait du bien mine de rien. Elle se savait toujours plus prisonnière que libre dans cette Tour, et elle ne devrait jamais l'oublier, mais elle pouvait toujours espérer un peu de gaité de temps à autres.



Pietro

S'il en croyait les sons qui venaient de la cuisine, c'était peine perdue pour avoir une tisane. Le jeune homme s'installa donc dans le canapé de fer forgé et entreprit de mâcher les feuilles qu'il avait trouvées. Allongé dans le noir, la porte-fenêtre fermée cette fois, Pietro sentait physiquement ses maux de tête relâcher leur pression sur son crâne. Il avait les pieds et le bas de son pantalon trempés, les cheveux humides de cette neige qu'ils avaient capturé, on pourrait lui prédire très facilement un futur rhume en le voyant ainsi, mais en réalité il allait de mieux en mieux. Le son strident qui lui avait agressé les tympans dans son rêve n'était plus présent, remplacé par les voix lointaines de deux hommes de la maison. Il ne savait pas de quoi ils parlaient, ça ne l'intéressait pas, et somme toute, ça ne le regardait pas non plus. Peut-être allait-il remonter finalement. Quoique, c'était prendre le risque de réveiller Fey, et elle avait besoin de son sommeil pas d'un mari qui allait de toute façon tourner dans le lit pour trouver un semblant de somnolence. Maintenant que son crâne lui permettait de mieux ouvrir les yeux, Pietro se remit en position assise sur ce canapé et se prit à admirer le jardin de la vieille femme qui l'hébergeait. Ils étaient en pleine guerre, Edna serait très certainement condamnée à mort, ou peu importe la pire sentence chez les Ordiens, si Dragan pouvait prouver son lien avec lui et Fey, le reste de la maisonnée également, et pourtant, même avec les conflits intérieurs qu'il avait eu quelques minutes plus tôt, Pietro se senti brièvement serein. Il n'en avait pas fini avec les laboratoires, et même s'il avait pu éviter le pire grâce au Patriarche - pour le moment du moins - le Roi de l'Empire ne l'entendrait pas de cette oreille pour son retour ou celui de Fey. Ça aussi il voulait en parler à Edna, ce que Fadet leur avait dit à propos des risques d'une grossesse. Ce qu'ils avaient conclu à force d'y réfléchir. Il ne voulait pas avoir à retourner à la Tour, jamais il ne servirait le Grand Mage, et pourtant la vieille médecin lui avait dit que c'était là bas qu'il aurait le plus de chances de trouver une solution... La sérénité du jeune homme partit comme elle était venue, même si le Grand Mage avait des solutions théoriques, rien ne prouvait qu'il aurait les personnes adéquates à leur situation, ils leur ferait payer la théorie de toute façon, et le prix à payer pour une solution efficace était trop simple à deviner. Pietro ne se faisait pas d'illusion, il aurait toutes les cartes en main, trop d'avantages sur le couple et le sorcier pour lui laisser le moindre choix. Le Grand Mage demanderait, exigerait même, sa servitude pour la théorie, et certainement son fils pour la réalisation de cette théorie, qui sait même peut-être les deux enfants suivant ce qu'il devrait faire pour sauver Fey. Et après ça, que ferait-il d'elle ? Qu'est-ce qui l'empêcherait de la garder prisonnière aussi de toute façon ? Il aurait ses enfants et son mari entre ses griffes de toute façon.


Shean il suit sagement Phoenix en prenant garde de garder un semblant d'équilibre et de dignité :lol:
Avatar de l’utilisateur
Gothikadoll
Modératrice Discord
 
Message(s) : 27358
Âge : 30
Inscrit le : 17 Mars 2013 20:41
Localisation : Généralement avec mon homme et mon chat
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches
Voir mes dessins

Messagepar Laucirie » 16 Jan 2022 19:13

Dan
Forcément, il lui avait posé la question et face à ses réticences à répondre, c'était certain qu'il la lui retournerait. Pourtant, dans le regard de son père qui s'était planté dans le sien, il pouvait voir comme une lueur de compréhension y briller. Ce n'était pas faute de lui avoir dit pourtant, répété même et qu'il le constate. Daniel était passé par là, lui aussi s'était complètement perdu. Le mage était sans doute la personne qui le comprendrait le mieux. Que s'était-il passé pour qu'entre eux la communication se soit autant brisée?

- Cela dépend des jours, parfois même des heures. Ce matin au réveil, je ressentais la présence de chaque personne présente dans la maison avec tant de force que je me serais cru sous l'eau. Il m'arrive aussi d'avoir une boule de rage qui me remonte au fond de la gorge sans que je ne comprenne pourquoi.

Le regard vert de l'homme se planta dans le regard azur de son père. Il savait que son ressenti à lui était bien différent de ce que son interlocuteur avait. Quelque chose était différent. Cela se voyait, se sentait même. Leur perception leur permettait de sentir les émotions. Mais pas de les ressentir soi-même. Il fallait du travail et de l'apprentissage pour réussir à interpréter ces ressentis. Si eux avait eu la chance d'apprendre de leur parent, d'ordinaire il fallait des années pour réussir à maîtriser cette perception et cette magie particulière proche de celle des sentinelles.

- Je vais tomber le dôme. Tu es prêt ?


- Attend encore un peu s'il te plaît Dani.

Le silence retomba entre eux. Ils n'arrivaient vraiment pas à se parler ou alors n'osait-il pas parler plus ? Quoi qu'il en soit, Daniel ne sentait plus le tourment de Pietro effleurer ses murs runiques, son père devrait pouvoir resté lui-même. Le mage se montra patient.


Nemsy
une lueur un peu vive vint l'éblouir sans trop qu'elle ne s'y attende. Avec difficulté, la mage ouvrit les yeux pour essayer d'identifier d'où pouvait venir cette source soudaine de lumière. Elle voyait flou et elle mit quelques longues secondes à voir où elle se trouvait. Elle reconnut assez rapidement sa cellule. Elle était triste de se réveiller à chaque fois ici. Au fond d'elle, elle espérait encore que tout cela ne soit qu'un cauchemar.

Elle tourna alors la tête vers la porte. Dans son champ de vision, une ombre se dessina. Son coeur s'emballa lorsqu'elle se rendit compte qu'elle n'était pas seule dans sa "chambre". La faiblesse et la fatigue qu'elle ressentait accentua sa panique. La lumière se fit alors un peu plus nette. Elle provenait d'une bougie. Le visage d'une femme apparut.


- et là doucement, doucement. Ce n'est que moi. Vous vous souvenez, je suis le médecin qui doit m'occuper de votre blessure.

Ilda eut un mal fou à recoller les morceaux. La main de cette femme l'empêchait de bouger de son lit et elle resta allongée à fixer le visage de la médecin des télépathes à peine éclairé par la clarté de la bougie.

- Voilà, respirez calmement. Vous m'avez fait peur quand même, disait-elle. Avec le sang que vous avez perdu, restez au repos encore un peu.

Doucement, la femme posa sa main sur son visage pour qu'elle ferme les yeux et se repose encore. Après qu'elle se soit endormie à nouveau, la femme télépathe soupira et se releva. Elle était tirée d'affaire, son bandage restait enfin propre. Elle pouvait enfin aller se reposer. la médecin quitta donc la cellule de cette prisonnière si précieuse de la Grande Télépathe pour rejoindre sa propre chambre.

Merci à Azertamia et Tigereyes pour les badges et Fairling pour la bannière
ImageImage
Avatar de l’utilisateur
Laucirie
 
Message(s) : 10678
Âge : 28
Inscrit le : 11 Juin 2014 17:32
Localisation : sudiste infiltrée dans le nord
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches
Voir mes dessins

PrécédentSuivant

-->

Retour vers RPG actif

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité