Mon Jeu Adopter Boutiques Forum Communauté Jeux Monde Guides

Modérateurs: Modérateurs Artistiques, Modérateurs Écriture, Modérateurs RPG & écriture, Modérateurs Saloon, International Moderators

Comment trouvez vous ce RP ?

Cool !!
57
49%
Sympa
41
35%
Moyen
3
3%
Bof
5
4%
Nul ! (Tu ferais mieux de fermer)
11
9%
 
Nombre total de votes : 117

Messagepar Silfy » 07 Oct 2021 15:34

Je n'imagine même pas dans quel état vont finir les deux zigotos de la tour XD

Fey

Dragan était une véritable anguille, et savoir que Alex lui même galérait pour obtenir des informations fiables n'avait rien de rassurant. Elle avait senti comme une présence derrière cette porte, sans pour autant en être certaine. Mais quand elle réalisa que c'était bien Lona, elle ne put que soupirer sur le moment. Encore un coup des bébés surement, il n'y avait pas d'autres explications. Elle se contenta d'un signe de main et d'un petit signe de main envers Lona, Elle dérangeait pas, ils ne faisaient que discuter après tout, sans vraiment trouver de solutions à leurs problèmes.

- Non pas du tout, nous nous contentions de... de parler et d'attendre en fait.

Pietro n'avait donné aucune nouvelle, et ça n'allait pas arriver de sitôt sans doute. L'angoisse était toujours bien présente mais Fey tentait de faire bonne figure. Elle attrapa un dossier face à elle au hasard et le feuilleta comme si de rien n'était. Elle ne put pourtant retenir une grimace de dégout en lisant le nom de Dragan. Rien n'y faisait, elle n'arriverait pas à s'habituer, le nom de cette pourriture lui donnait toujours envie de vomir.



Phoenix

Les deux étaient lancés visiblement, et ça allait être un sacré défis. Ils n'étaient pas du genre à abandonner l'un l'autre, alors jusqu'où irait-il? Phoenix était pourtant enjouée à l'idée de tester un nouveau jeu, même si elle trouvait cela un peu vexant qu'ils ne souhaitent pas qu'elle y participe vraiment.

- Si on peut jouer avec du thé, ça m'ira très bien!

Elle était totalement enthousiaste à l'idée de jouer. Elle se demandait quand même quelles étaient les règles du jeu, et comment on déterminait le gagnant.

- Quelles sont les règles du jeu?



Jessica

La fatigue menait le bout de son nez, mais elle devait bien reconnaître que la tisane lui faisait beaucoup de bien.

- Tu es sans doute de bonne constitution. C'est un atout dans cette Tour.

Malina avait la tendance à se dévaloriser, et pourtant, elle avait bien des qualités. Etre souriante et bienveillante n'était pas donné à tout le monde ici, alors Et le pire, c'est qu'elle devait en baver dans ce lieu de ténèbres.

- Les gens qui travaillent de leurs mains ont bien plus de courage que les nobles ou tous ces riches qui ne font rien que cracher sur les pauvres gens. Il faut être fier de ses origines.

Jessica n'avait jamais oublié d'où elle venait, sa famille et ses amis, son village. Elle était ce qu'elle était grâce à eux en bonne partie, et même si elle avait eu des moments durs, de la haine pour certaines personnes, elle ne pouvait nier que ça avait forgé son caractère d'aujourd'hui
Image
Image

Image
Avatar de l’utilisateur
Silfy
 
Message(s) : 11007
Âge : 33
Inscrit le : 19 Jan 2013 11:14
Localisation : En train de bosser , dans mon lit en pensant à Kirby, ou en stream quand j'ai du temps :p
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches
Voir mes dessins

Messagepar Gothikadoll » 08 Oct 2021 21:53

Sam

Vu sa résistance à l'alcool et le fait que Shean devait tenir très bien lui aussi, Sam préférait effectivement que Phoenix ne les suive pas sur cette voie là. Elle avait plus ou moins accepté un défi là, et la doctoresse montrerait à Shean qu'elle était capable de tenir le choc. Par contre, le but n'étant pas de finir sous les tables avec une magnifique tête dans un épais brouillard le lendemain, elle était prête à assumer une défaite pour cette fois si besoin était. Que Phoenix accepte de jouer avec du thé la rassura, il était hors de question de la rendre au maître pyromancien avec le pivert sur l'épaule, et le tortionnaire semblait largement partager cette idée

- Les règles sont assez simples. On devra dire chacun notre tour, deux vérités et un mensonge, le but sera que les deux autres détectent le mensonge, s'ils y arrivent celui qui a proposé les phrases boit une gorgée, sinon c'est à ceux qui devaient deviner de boire.

Le regard du tortionnaire était assez sans équivoque, oui elle était sûre de vouloir jouer avec ces règles, il était certes tortionnaire, mais elle était médecin, elle avait eu droit à son lot de mensonges de la part de patients honteux. Phoenix par contre... Sam n'aurait jamais proposé ce jeu si elle était à l'alcool aussi


- On joue chacun pour soi ou ceux qui devinent doivent faire équipe ?

- Tu as peur de finir trop tôt sous la couette Shean ? Ceux qui devinent feront équipe, comme ça ils pourront partager leurs théorie avant de donner une réponse. Ça vous va ?


Pietro

Bon au moins elle avait accès à tout ce que les caméras pouvaient voir, et les soldats en patrouille ne seraient pas prévenus des massacres dans les chambres s'ils n'en ouvraient pas une. C'était déjà ça. Elle avait aussi tous les androïdes en visuel, sauf 4 s'il résumait bien la chose. Il allait rater les jumeaux, mais tant pis, avec un androïde à leur côté c'était trop risqué. Quand le timer passa subitement de 4:10 à top départ, Pietro ne réfléchit pas plus et sortit de cet étage en vitesse pour retourner à la chambre de Lawrence au pas de course. Ce n'est qu'une fois à "l'abris" qu'il recontacta Angel

- Qu'est-ce qui a changé ?

Il n'y était pour rien dans la disparition ou le changement de trajectoire des jumeaux, il le savait, pas directement du moins. Avaient-ils reçu un nouvel ordre ? Il n'y avait pas d'alarme donc aucun corps n'avait encore été découvert, il en était certain. Avait-il fait disparaître Pert trop tôt ?



Jace

Le jeune médecin eut une légère grimace en lisant le dossier et en écoutant le compte rendu de l'infirmier. S'il suivait le traitement contre le venin artificiel, mieux ne valait pas surcharger son foie de travail. Mais d'un autre côté, les anti-douleurs étaient un besoin dans son cas

- Arrêtez les accélérateurs, il mettra plus de temps à guérir mais son foie a trop de travail à faire entre ça et le traitement du venin. Pour la douleur.... j'aime pas utiliser ça mais on va pas trop avoir le choix vu ses antécédents, mettez-le sous morphine en intraveineuse, mais réduisez au maximum la distribution de la perf, il n'a pas besoin d'un traitement si fort pour le moment. Si nécessaire, on redosera.

La morphine... ce traitement n'était pratiquement plus utilisé car "trop archaïque et dépassé" selon certains médecins haut placés, et pourtant, on en distribuait encore au corps militaire et quand on ne savait plus quoi faire des patients en souffrance.



Alex

Il y avait donc bel et bien quelqu'un derrière cette porte, et pas n'importe qui

- Je vois que Fey n'est pas la seule à se faire du mourrons. Ça va aller ? Je pensais que tu dormirais à cette heure ci.

Le journaliste invita tout de même également Lona à entrer. Si elle s'inquiétait aussi autant qu'elle ne reste pas seule, et puis peut-être avait-elle des informations à donner à Fey pour l'informer de ce dans quoi Pietro devait être jusqu'au cou.
Avatar de l’utilisateur
Gothikadoll
Modératrice Discord
 
Message(s) : 27358
Âge : 30
Inscrit le : 17 Mars 2013 20:41
Localisation : Généralement avec mon homme et mon chat
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches
Voir mes dessins

Messagepar Laucirie » 09 Oct 2021 16:53

Angel
L'IA s'attendait à ce qu'il pose la question, mais pas après être arrivé à leur destination. Ses calculs restaient pour l'instant fiables et cela lui permit d'avoir un peu plus confiance en elle, si tant était que l'être qu'elle était puisse ressentir ce sentiment d'estime de soi.

*- Un rapport était demandé à Pert avec accusé de réception immédiat. L'appareil qui devait recevoir le message ayant été détruit, le message n'est pas arrivé à destination. une patrouille a changé son itinéraire pour rejoindre les deux autres patrouilles directement au laboratoire. *

En d'autres termes, sous peu, ils sauraient que Pert n'était plus là. Lorsqu'ils seraient sur les lieux et constateront son absence, ils déclencheraient l'alerte et là, Angel ne pourrait pas faire grand chose pour que le sorcier passe inaperçu.

*- Cela nous a offert une meilleure ouverture pour revenir ici. Ajouta-t-elle. Quelles sont vos instructions?*



Lona
Parler et attendre donc. C'était bien ce dont elle avait besoin. A l'invitation d'Alex, Lona entra un peu chancelante et reçut le premier siège à sa porté avec un soupir.

- Oui, ça.. ça va aller. J'ai... Je dormais mais... Mais l'angoisse était... un peu trop forte.. ça, ça m'a réveillé et je... je n'arrivais plus à dormir.

Elle se triturait les mains et regardait le sol tout en disant cela. Du Lona à l'état pur. Assise, elle se sentait tout de même un peu mieux qu'en étant debout. La fatigue sans doute et le stress qui devaient la rendre si fébrile.

- Je... Je n'arrive pas à réaliser qu'hier encore j'étais... j'étais là bas.



un infirmier dans la tente
L'infirmier écouta attentivement les consignes que lui donnaient le médecin. Il hocha plusieurs fois la tête et obéit immédiatement dès lors qu'elles furent entièrement données. Il pianota rapidement sur sa montre pour commander la perfusion dont il aurait besoin au laboratoire et attrapa celle qu'ils avaient déjà sur place.

- Merci doc, dit-il tout en faisant ce qu'il avait à faire.

Cela prendrait une petite poignée de minutes avant que cela agisse et que l'état du soldat se stabilise à nouveau, mais au moins l'infirmier savait vers quoi aller.

- Je suppose que vous allez voir l'état de notre Général? demanda-t-il alors subitement. Personne n'ose vraiment aller le voir, mais il semble aller beaucoup mieux. Du moins, c'est l'impression qu'il a voulu donner aux soldats quand il s'est levé. - L'infirmier secoua la tête - Je sais ne pas avoir l'autorité pour, mais, pourriez-vous lui rappeler qu'il doit rester coucher?

C'était du bon sens pour lui. Blessé comme son dossier médical l'indiquait, et avec la douleur qui était parfaitement lisible dans son regard, il n'aurait clairement pas dû se lever ni se tenir aussi droit d'ailleurs. Qu'est-ce que ça pouvait être têtu un soldat de carrière comme lui...



Malina
La jeune fille sourit de plus belle aux paroles de la télépathe. Mais elle ne savait pas si elle pouvait être fière de ses origines comme Jessica le disait. Sa famille l'avait vendu sans aucun scrupule à la tour, ne lui avait jamais trop montré d'affection et elle s'était fait une vie toute seule auprès des marchands du village et de ses champs. Finalement, c'était comme s'il n'y avait eu qu'elle, le bétail et les marchands dans sa vie.

- Je ne me suis jamais trop posé la question de savoir si ce que je faisais valait quelque chose ou non en fait. Je n'imaginais pas trop que d'autres personnes vivent autrement que moi, ou mes parents à la ferme. Je savais qu'il y avait des marchands et que eux vivaient de la vente de leur petits objets ou autre, mais la vie ici, à la Tour ou la capitale, c'était complètement fou pour moi. Et pourtant, les marchands en parlaient souvent !

Et elle souriait de plus belle en disant cela. Elle détailla un peu plus le visage de la télépathe avant de soupirer.

- Il se fait tard, je vais vous laisser vous reposer. N'hésitez pas à m'appeler si vous avez un problème durant la nuit !

Malina sauta alors de son siège et épousseta un peu sa robe pour la tendre. Elle attendit la réponse de la télépathe. Elle attendait surtout pour savoir si elle avait encore besoin d'elle avant de se coucher.

Merci à Azertamia et Tigereyes pour les badges et Fairling pour la bannière
ImageImage
Avatar de l’utilisateur
Laucirie
 
Message(s) : 10678
Âge : 28
Inscrit le : 11 Juin 2014 17:32
Localisation : sudiste infiltrée dans le nord
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches
Voir mes dessins

Messagepar Silfy » 09 Oct 2021 19:59

Phoenix

Deux vérités et un mensonge? Phoenix comprenait un peu mieux pourquoi Sam avait proposé qu'elle reste au soft. Elle avait du boire trois verres de vins dans sa vie, et encore, ça aurait été plutôt des gorgées que des verres pleins.

- je vais vite perdre si je comprends bien les règles.

Elle en riait joyeusement, et elle s'en fichait bien de toute façon. Le but était de passé du temps avec le tortionnaire et la doctoresse, et surtout, de s'amuser.

- Je suis pour les équipes! Ca me laissera une petite chance comme ça!

Elle devait déjà réfléchir à des vérités et des mensonges, mais elle ne savait pas mentir, c'était bien ça le problème. Enfin, si, elle le savait, mais elle n'était jamais crédible. Il ne manquait plus que les boissons, et les hostilités allaient vite commencer.


Fey

- Tu t'en remettras.

Fey n'avait pas levé le nez de son dossier et avait parlé un peu froidement. L'habitude en fait. Mais elle releva la tête, soupirant en se rendant compte que sa remarque avait sans doute paru déplacer pour ses deux interlocuteurs.

- Ce que je veux dire, c'est que ça va finir par passer. A un moment ou à un autre. T'as vécu l'enfer là-bas, personne ne peut te reprocher d'être tremblante et angoisser, de ne pas dormir, de... D'avoir des tics après coup...

Touchant l'endroit où avait eu lieu les injections dans les labos de l'horreur de l'Est sur son bras, Fey avait émis un pâle sourire à Lona. Elle comprenait. Oh oui elle comprenait. Lona n'avait peut être pas souffert physiquement, mais elle avait du vivre un calvaire psychologique.

- Je t'assure, ça finira par passer. Ou du moins, tu arriveras à dormir de nouveau sans te réveiller en sursaut. En plus, tu n'es plus toute seule.

Elle voulait être rassurante, mais comment l'être au fond quand elle même était totalement angoissée sur... tout. Pietro, ses enfants, les labos, Dragan. Tout était sujet au stress ces derniers temps. Enfin si Pietro pouvait rentrer rapidement et en un seul morceau, ce serait déjà un soulagement énorme.



Jessica

Malina ignorait bien des choses sur ce monde, et ce n'était sans doute pas plus mal. C'était malheureux de voir des jeunes filles, naïves et pleines de bonne volonté. Jessica sentait la fatigue arrivée, et elle s'en voulait un peu de mettre la servante à la porte, mais finalement, c'est elle même qui voulu prendre congé.

- Merci Malina. Passe une bonne nuit également. Et en cas de soucis, ne t'inquiète pas, je t’appellerai.

D'un simple geste de main, elle souhaita une bonne soirée à la jeune fille. Malina n'avait sans doute pas un lit aussi douillet, alors la télépathe espérait quand même qu'elle avait une chambre avec un minimum de confort.
Image
Image

Image
Avatar de l’utilisateur
Silfy
 
Message(s) : 11007
Âge : 33
Inscrit le : 19 Jan 2013 11:14
Localisation : En train de bosser , dans mon lit en pensant à Kirby, ou en stream quand j'ai du temps :p
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches
Voir mes dessins

Messagepar Gothikadoll » 14 Oct 2021 14:57

Shean

Évidemment, Phoenix était pour les équipes, et heureusement elle était celle qui risquait le moins de conséquences d'une mauvaise réponse. Le tortionnaire se leva donc pour aller à nouveaux aux cuisines, en espérant que la Matrone ne le jauge pas du regard en le voyant empiler des bouteilles d'alcool dans un grand sac

- Je vais prévoir un bon gros seau d'eau pour ton thé alors, présenté ainsi une théière ne sera jamais suffisante.

Elle pourrait le réchauffer sur place, ça ne serait pas un problème, enfin si Sam ne le déconseillait pas, et au pire, il y avait toujours la cheminée de la doctoresse. Quittant la chambre une nouvelle fois, Shean descendit donc les escaliers en se demandant dans quel genre de situation il allait se retrouver cette fois-ci.



Jace

Le médecin n'avait pas bougé, observant l'infirmier faire et s'attendant à une potentielle nouvelle question, mais il n'avait pas vu venir la demande qui lui avait été formuée

- Je lui ferai un rappel, s'il va mieux il va ronchonner mais c'est effectivement important qu'il se remette correctement. Si vous avez à nouveau besoin de moi, vous savez où me trouver du coup.

Quittant l'infirmier sur ces paroles, Jace tâcha de gagner le combat contre le sourire amusé qui tentait de prendre place sur son visage. S'il arrivait tout sourire devant Elouan pour lui dire "couché" ça n'allait clairement pas passer

- Bonjour mon général, ça va un peu mieux à ce qu'il paraît.



Alex

Avant même qu'il puisse ouvrir la bouche pour rassurer Lona, Fey surprit Alex en le faisant bien à sa façon. La surprise devait clairement se lire sur le visage de l'ancien journaliste avant que l'empiréenne ne précise le fond de sa pensée. Elle était du genre directe, ça il l'avait compris, mais elle était aussi techniquement un soldat formé à l'assassinat, ce qui était tout le contraire de Lona

- Le temps gomme pas mal de choses, parler aussi à ce qu'il parait, si tu as besoin comme le dit Fey, tu n'es pas toute seule. Les choses se sont passées très vite entre hier et aujourd'hui, tu n'as pas encore eu le temps de souffler et de réaliser, mais ça viendra.

Elle avait subi une sacrée pression entre son enlèvement et son retour au bercail, c'était obligé, elle était une cible, cela faisait un moment qu'elle était dans le collimateur de ces dingues. Ils devaient être au courant de son implication dans "l'incident" de la cité artificielle, et donc de son lien avec les responsables directs. Et même sans ça, ils devaient savoir qu'elle avait entamé des recherches sur un remède contre le venin, et donc qu'à un moment donné elle avait dû croiser la source de ce venin, elle était encore en vie malgré cette rencontre, elle était donc une potentielle alliée, et un potentiel appât.



Pietro

Toutes les patrouilles étaient donc parties vers le laboratoire de Pert ? Cela voulait dire que les alarmes n'allaient pas tarder à s'enclencher

- Trouve moi un chemin vers là où ils gardent leurs échantillons, ou ceux restants peu importe. Je veux détruire ce qu'ils ont encore ici à défaut de pouvoir faire vraiment de même avec leurs informations.

Au moins s'ils n'avaient plus de quoi faire de tests, ils ne pourraient faire que de la théorie. Détruire tout le physique, détruire cette porte et partir. C'était tout ce qui lui restait à faire. Tant pis pour les cibles militaires, tant pis pour Hotkins, tant pis pour les données informatiques qui devaient avoir été déjà transmises à l'autre laboratoire.
Avatar de l’utilisateur
Gothikadoll
Modératrice Discord
 
Message(s) : 27358
Âge : 30
Inscrit le : 17 Mars 2013 20:41
Localisation : Généralement avec mon homme et mon chat
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches
Voir mes dessins

Messagepar Laucirie » 14 Oct 2021 22:15

Malina
- Bonne nuit Dame Jessica !

Malina s'inclina bien que ce soit complètement inutile vu la cécité de son interlocutrice. Sourire vague aux lèvres, elle quitta la chambre. Elle resta un instant le dos contre la porte. Le monde était bien différent de ce qu'elle imaginait. Allait-elle pouvoir rester avec la télépathe jusqu'à ce que cette dernière ne veuille plus d'elle? Et après? Que deviendrait-elle? Une Empiréenne, sans éducation, vendu à la Tour, elle n'avait au fond pas d'avenir en dehors de Jessica.

Dans un soupir, Malina se décolla de cette porte pour rejoindre la petite salle adjacente. Si cette pièce n'était à l'origine pas conçu pour être une chambre, c'était déjà bien plus qu'elle n'ait jamais eu. Le lit était vétuste, mais au moins était-ce le sien. Elle s'y allongea et resta songeuse encore quelques temps.



Lona
Le ton de Fey la surprit sur le coup lui faisant redresser la tête. Lona ne pouvait qu'imaginer ce qu'avez vécu Fey. Aux dire de cette dernière, elle semblait penser que la scientifique avait vécu atrocité sur atrocité, non pas physique mais morale. Pourtant, si on excepte le fait qu'elle était dans un lieu qu'il ne lui était pas possible de quitter, son séjour était bien loin d'être différent de ce qu'elle vivait à la cité artificielle. C'était peut-être ça qui la mettait aussi mal à l'aise? Le fait que sans son sens moral, tout ce qui se passait dans le laboratoire pourrait être le plus normal du monde ?

- A part... a part le chantage qu'Hotkins.. m'a fait, j'ai été bien traitée là bas. C'est.. c'est ça le plus terrible pour moi... Me dire que tous ceux présents la bas vivent et travaillent de manière normale sans forcément voir l'aboutissement de leur travaux et l'horreur qu'ils engendrent... c'est ça qui me retournent le plus. Sans le contexte, c'était... c'était vraiment comme lorsque je vivais à la cité...

Lona referma ses bras sur sa poitrine. C'était vraiment pareil, la montre en moins. Réveil plus ou moins à heure fixe, cantine à disposition des employés, laboratoires et technologies de pointe à leurs services... Tout là bas lui avait rappelé la cité artificielle.



Elouan
Absorbé par ses tactiques militaires qu'il simulait encore et encore sur son affichage holographique, il n'entendit pas Jace entrer et ne le remarqua que lorsqu'il s'adressa à lui. Le médecin ne sembla faire aucune remarque sur les débris de sa tasse au sol, ni le fait que la chaise était renversée. Cela l'arrangeait bien. clignant plusieurs fois des yeux pour se remettre dans le présent et sortir la tête de toutes ses réflexions, Elouan regarda le jeune homme.

- Bonjour, doc. Il y a du mieux, oui.

Elouan coupa son écran holographique et posa sa tablette sur la tablette miraculeusement encore debout à côté de son lit. Le geste était douloureux, cela se lisait sur son visage. Et Valentin qui dormait toujours aussi comme un bien heureux.

- Chaque mouvements semblent me tirer sur mes blessures. Qu'importe le mouvement, qu'importe la position, si je bouge, ça me donne l'impression d'être passé dans un hachoir.



Angel
L'I.A. s'exécuta. Les patrouilles de cet étages se dirigeaient toutes vers le laboratoire où Pert était censée se trouver. Une autre s'éloignait des dortoirs mais ne prenait pas le même chemin. Les androïdes étaient toujours visibles sur les caméras... Ah ! Elle en découvrit un autre qui semblait suivre un chemin propre à cet étage et un à l'étage qu'ils venaient de quitter. Elle calcula l'itinéraire et l'afficha. Cela n'avait duré que deux petites secondes pour Pietro avant qu'un petit ting ne retentisse signe que le calcul était terminé.

*- Je vous ai préparé le meilleur itinéraire. Les chances de réussite sont comprises entre 93.4% et 60.2%. Il faut vous hâter.*

Elle afficha alors de manière discrète sur le côté de la lunette gauche deux informations :
- nombre d'Androïde localisé sur l'étage : 6
- proximité 600m


*- J'ai réussi à localiser un androïde de plus à cet étage. Son itinéraire ne m'est pour l'instant pas connu et joue grandement sur le pourcentage de réussite. Les échantillons sont au niveau -3.*

L'itinéraire qu'elle lui avait programmé le faisait partir vers le cœur des dortoirs, à l'exact opposé du laboratoire. L'échelle de service menait directement dans la zone de stockage. De là, il allait traverser des couloirs où de part et d'autre il pourrait découvrir des cellules vides qui étaient supposées accueillir des hommes et des femmes qui n'étaient jamais arrivés.
La zone de stockage comprenait les vivres pour les employés du laboratoire, une zone d'archivage papier qui n'avait pas encore été transféré, certaines pièces de rechanges pour les centrifugeuses ou encore les consommables de laboratoire. Il n'y avait pas d'échantillon de venin. D'après les données qu'elle avait, ils étaient après la zone de détention et avant la zone de test du laboratoire de cet étage.

Merci à Azertamia et Tigereyes pour les badges et Fairling pour la bannière
ImageImage
Avatar de l’utilisateur
Laucirie
 
Message(s) : 10678
Âge : 28
Inscrit le : 11 Juin 2014 17:32
Localisation : sudiste infiltrée dans le nord
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches
Voir mes dessins

Messagepar Silfy » 14 Oct 2021 22:48

La matrone

Les allers et retours des serviteurs se passaient pour le moment sans accroc, mais il fallait espérer que cela dure! Calypso était plus vive, mais elle restait bien sagement en cuisine pour le moment, la matrone ne voulait pas prendre de risque pour sa santé.

La vieille femme était si occupée qu'elle ne remarqua pas sur le moment l'arrivée de Shean. C'est le regard insistant de certains membres du personnel de cuisine vers la buanderie qui la fit sortir de ses préparatifs, se dirigeant alors vers le local pour tomber sur le tortionnaire, visiblement en train de piller les breuvages. Elle ne put alors que soupirer, fatiguée de devoir toujours lui remonter les bretelles.

- Je ne veux même pas savoir ce que tu comptes en faire. Par contre, j'aimerai bien que tu ne me vides pas tout mon stock. Et d'ailleurs, en parlant de stock.

La vieille femme sortit de la buanderie quelques secondes avant d'y revenir, un crayon et une feuille de papier vieillie en main.

- Note moi ce que tu embarques. Que je sache ce qu'il faudra racheter au marché la prochaine fois.

Il valait mieux que les réserves soient pleines, même si c'était de l'alcool. L'hiver commençait à bien s'installer, la neige tenant sur le sol dans la cour en était la preuve, et cela indiquait que certaines denrées allaient être plus difficile à trouver. Et puis, si le Grand Mage venait à fourrer son nez dans les stocks et les comptes des cuisines, la matrone préférait pouvoir au moins expliquer la disparition de certaines bouteilles Pour le coup, le maître des lieux avait toujours fait confiance en la vieille femme pour ces choses là, mais vu les derniers événements, il valait peut être mieux resté prudent. Juste au cas où.


Fey

C'est ça qui la perturbait le plus? Fey ne parvenait pas à comprendre, mais en même temps, elle n'avait pas vécu la même chose que Lona. Elle préféra alors rester silencieuse, se demandant ce que Pietro aurait dit, lui. Aurait-il approuvé? Aurait-il ri? Aurait-il juste lever les épaules ou les yeux au ciel? Tout était possible avec lui. Penser à son époux lui était difficile au fond, elle ignorait comment il allait, quel danger il encourait à cette seconde précise, s'il allait simplement revenir entier et en vie...

IL faut vraiment que ces labos soient détruits et les fous furieux qui les dirigent hors d'état de nuire. Cela nous met tous dans des états de stress assez importants quand on nous regarde tous les trois. Plus vite on en sera débarrassé, mieux ça sera.

Et Pietro n'aurait surtout plus à risquer sa vie. Quoique... Il était capable de se mettre dans des situations pas possible juste par orgueil, et pour protéger ses ombres. Les ombres étaient une part de lui, elle en était bien consciente, et ça ne signifiait pas pour autant qu'elles passeraient avant leur couple mais... Fey commençait à se demander s'ils arriveraient vraiment à survivre à toute cette histoire.
Image
Image

Image
Avatar de l’utilisateur
Silfy
 
Message(s) : 11007
Âge : 33
Inscrit le : 19 Jan 2013 11:14
Localisation : En train de bosser , dans mon lit en pensant à Kirby, ou en stream quand j'ai du temps :p
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches
Voir mes dessins

Messagepar Gothikadoll » 18 Oct 2021 15:38

Alex

Ils étaient tous d'accord sur le fait qu'il fallait en finir avec ces laboratoires, Alex aurait aimé rajouter "sans trop de casse" mais ils avaient passé ce stade déjà

- Le sentiment de normalité peut être encore pire quand on sait profondément que quelque chose cloche. Au fond, cela veut dire aussi que certaines personnes qui vivent et travaillent dans ces laboratoires ne savent vraiment rien de ce sur quoi découle leur simple travail de laborantin normal.

Ça ne changerait rien aux yeux de Pietro, Alex le savait, lui et Fey tueraient sans se poser de question, si vous êtes là bas, vous êtes un danger potentiel, point final. Et en soit, s'ils n'avaient pas connu Lona et qu'ils étaient par miracle tombé sur ce laboratoire la veille, elle serait morte à cette heure-ci. Alex senti les petits cheveux de sa nuque se dresser en songeant à cette possibilité

- Mais ça veut dire aussi que tu avais toute ta liberté de mouvement là-bas ? Tant que tu te confinais à ton lieu de travail attitré et que tu ne fouinais pas trop.



Jace

Ramassant en silence la chaise et les morceaux de tasse, Jace écouta les retours d'Elouan et n'en était guère étonné

- Avec les blessures que vous aviez en arrivant c'est bien normal, on aurait pu booster votre régénération un grand coup mais je ne suis pas certain que ça aurait été l'idée du siècle considérant votre côté animal.

Le loup aurait eu faim, très faim, et contrairement aux empiréens, l'Ordre n'avait pas les compétences pour aller chercher en forêt la nourriture nécessaire à un loup de cette taille et affamé

- Ce qui tire c'est principalement du tissu cicatriciel, Amy a retiré les points mais ça ne veut pas dire pour autant que votre corps est prêt à courir un marathon pour le moment. Il vous faut encore du repos, c'est pas la peine de me regarder ainsi. Je peux vous commander des pommades pour réduire vos cicatrices et réassouplir votre cuir, mais ne vous leurrez pas, si vous vous entêtez à vouloir vous lever et vous tenir droit comme un piquet pour donner vos ordres, votre corps vous fera savoir qu'il désapprouve.



Shean

Alors qu'il se servait allègrement dans les réserves, Shean eut le plaisir de se frotter à la Matrone une nouvelle fois pour la soirée, et cela lui plut tout autant que la première fois, même s'il prit ça avec une légère pointe de moquerie

- Cela ne dépendra malheureusement pas que de moi Matrone, mais soit, donnez moi ça. On tâchera de remplir cette feuille sérieusement au fil de la soirée.

Il n'avait pour le moment prit "que" sept bouteilles et espérait pouvoir en redescendre le lendemain tout de même, le tortionnaire récupéra donc la feuille et le crayon qu'il fourra dans le sac également

- Si vous permettez, je vais aussi vous prendre ça, et j'y vais, j'ai de l'eau à prendre en quantité.

Une fois un sac de feuilles de thé emballé avec le mage noir contourna la pauvre femme pour sortir de la buanderie et diriger ses pas vers la cours, l'eau serait froide mais tant pis, autant qu'il ne prenne pas des risques inutiles en montant un seau d'eau bouillante jusque là haut.



Pietro

Angel était rapide dans ses recherches, et c'était plus qu'une bonne chose, Pietro ressentait déjà assez de frustration comme ça à l'idée de devoir faire son travail à moitié à cause de ces fichues machines. Il allait devoir descendre avec une de ces machines qui errait dans les couloirs, parfait. C'est avec un petit rire soufflé que le sorcier s'apprêta une nouvelle fois à sortir de cette chambre

- Pile ou face donc.

Il comptait un peu sur elle pour lui indiquer le chemin le plus sûr, mais surtout sur son tank ou son félin pour cabosser tant que possible l'androïde si par malheur il tombait dessus. Ils ne pouvaient pas les entraîner de l'autre côté, mais tant pis, s'ils pouvaient les démonter c'était tout aussi bien. Au moins il allait devoir aller à l'opposé de là où les soldats allaient selon ce qu'il voyait sur les lunettes, c'était ça de pris. Le jeune homme ne perdit pas plus de temps et sortit donc à nouveau de cette chambre pour suivre une nouvelle fois le chemin coloré dessiné par Angel.
Avatar de l’utilisateur
Gothikadoll
Modératrice Discord
 
Message(s) : 27358
Âge : 30
Inscrit le : 17 Mars 2013 20:41
Localisation : Généralement avec mon homme et mon chat
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches
Voir mes dessins

Messagepar Laucirie » 19 Oct 2021 11:40

Menor
Le sorcier descendit pensivement les marches de cette Tour. Il ne prêtait attention à rien, pas même aux domestiques qu'il croisait. Certains le regardaient avec crainte comme si une rumeur de trop aurait pu le mettre hors de lui et le faire s'en prendre à eux. Il y aurait de quoi. En quelques heures à peine, il était passé du monstre intouchable qui revenait du front à un simple tortionnaire qui aurait perdu la main et qui s'était fait battre par une Ordienne. Une sale ordienne.

C'est lorsqu'il se fit bousculer délibérément par un jeune apprenti qu'il prit conscience que quelque chose ne tournait pas rond. Le regard plein de mépris de ce sale être l'énerva. Il l'avait tiré de ses réflexions. Dans un grondement dont lui seul avait le secret, il plaqua cet impétueux au mur.

- Avoir testé les capacités d'un prisonnier ne fait pas de moi une personne aimable. Reste à ta place, vermine.

S'il n'avait pas agis de manière très menaçante, la trace des ses ongles, ou plutôt de ses griffes sur le cou du garçon était assez dissuasive. Menor le relâcha et le jeta au travers du couloir. Le pauvre garçon atterrit sur un domestique qui venait servir un plateau. Ce dernier pesta avant de se rendre compte de la situation. Rapidement, il blêmit en regardant un Menor presque sauvage avancer vers eux. Il les dépassa avant de tourner dans un autre couloir pour continuer sa descente vers sa chambre au plus grand soulagement des deux garçons. Mais même si Menor ne le montrerait pas, il commençait sérieusement à fatiguer.



Lona
La jeune femme pouvait lire l'incompréhension dans le regard de Fey. Par respect sans doute, elle n'avait rien ajouté, laissant Alex répondre à la scientifique. Lona ne leva pas les yeux du sol mais laissa échapper un petit rire sans joie à ce qu'il disait.

- c'est sans doute ça le plus effrayant. Ils n'ont beau rien connaître du fruit de leur travail, ils contribuent à cette horreur. J'aurais pu en être, finit-elle par murmurer.

Elle secoua doucement la tête en fermant les yeux. Elle inspira profondément pour enfouir cette forte angoisse qui remontait en elle. Ces hommes et ces femmes dénaturaient sa profession, consciemment pour certain et innocemment pour d'autre...

- J'étais à l'essaie comme il se plaisait à dire. Je n'avais accès à aucune archive seulement à des notes papiers qui m'ont été laissées. Elles appartenaient apparemment à un laborantin qui les avait quitté. Ils ne m'ont pas laissé accès à un ordinateur ni un écran de tout le temps que j'y étais. Et ma montre ne me donnait accès qu'à ma chambre, la cantine et le labo. Autant dire que je pouvais pas faire vraiment tout ce que je voulais. J'avais l'impression d'avoir son regard sur moi tout le temps...



Elouan
Le Général comprenait un peu mieux l'origine de sa douleur. Les choix de Jace avait été judicieux pour le coup.

- Ouais, je préfère souffrir que de me voir transformé en loup et sauter sur tout ce qui bouge.

Il lâcha un rire sans joie. Il voulait en plaisanter mais il n'y parvenait pas. A l'origine, s'il ne s'était pas blessé, la question ne se poserait même pas. Encore une fois, il s'était cru un surhomme.
La suite de ce que disait Jace confirmait le fait que son apparition n'était pas passée inaperçue et que c'était arrivée aux oreilles du doc.

- Ah. On vous en a parlé... maugréa-t-il. Les hommes avaient besoin d'être rassuré, et Elisa ne pouvait plus spécialement marcher dans l'état qu'elle était. J'allais pas rester sans rien faire...

Il prit une mine boudeuse l'espace de quelque seconde avant de soupirer.

- Je ne dirais pas non à ces pommades. Je guéris assez vite, mais si ça peut m'éviter des marques sur mon pel... hum, de trop grandes cicatrices, ça m'arrangerait aussi.

Pas qu'il avait peur d'être repoussant, mais il aimait son pelage. C'était aussi une question d'apparence. S'il avait de trop grande balafre sur lui, il craignait perdre en crédibilité. Mais il était content d'apprendre qu'il était tiré d'affaire.



Angel
Pile ou face? Angel ne prit pas le temps de décrypter cette expression. Le sorcier était maintenant sorti de la chambre. Il se dirigea à bonne vitesse vers l'échelle qui menait à l'étage inférieur. L'avantage de la zone des dortoirs, c'est qu'elle était peu surveillée et la distance entre son utilisateur et l'androïde le plus proche augmentait de pas en pas. Et c'est sans mal que le sorcier arriva à l'emplacement de l'échelle.

Elle refit rapidement le calcul de réussite. Les plus grandes variables étaient quand même avec les patrouilles du niveau -3. Tibérius s'y trouvait. Elle ne devait pas l'oublier. Les ingénieurs guettaient toujours aussi la moindre de ses traces. Pour l'instant elle arrivait à gérer tous les flux qu'elle recevait et envoyait. Le récepteur de sa créatrice se révélait tout de même bien performant.

Une fois l'échelle passée, ils arrivèrent dans la première zone de stockage. Tout y était bien ordonnée et nommée. Tube à essais, gant, blouse dans un coin sur une armoire métallique, farine, aliments déshydratés et clonés dans une autre et au fond de grandes armoires contenant une bonne partie des données classées par ordre alphabétique. Cela prenait tout un mur.

*- Dans cette armoire se trouve leurs archives papiers. Tout est numérisé dans le système de ce que je peux constater.*

Les consulter ne servaient donc à rien en soit vu que l'intégralité était déjà numérisé. Elle changea ensuite l'affichage sur les lunettes :
- nombre d'Androïde localisé sur l'étage : 5
- proximité 400m


Les patrouilles de cet étages s'étaient aussi dirigé vers le fond de l'étage à leurs opposé, seule une patrouille semblait continuer de suivre sa ronde et passerait proche d'eux s'ils ne se dépêchaient pas. Le chemin qu'elle avait tracé pour Pietro les mena alors directement dans la zone de détention. Elle était déserte mais son utilisation ne portait aucun doute. Elle devait attendre de nouveaux résidents. D'après les informations qu'elle avait, ces résidents avaient pourtant été capturés mais n'étaient jamais arrivés à destination et semblaient introuvables.

Le couloir était long et lugubre. Angel appréciait la rapidité de déplacement de son utilisateur. Il semblait prendre bien garde a se déplacer de sorte que le chemin face à lui reste vert. Tout se passait pour l'instant selon son meilleur pronostic. Le compteur d'androïde passa alors à 6. Elle venait de localiser un autre androïde heureusement encore à bonne distance. Plus qu'un et elle les aurait tous en visuel c'était une bonne chose. Enfin, ils arrivèrent au bout de cette zone déserte et labyrinthique. Dès l'instant où son utilisateur posa sa main sur la porte menant à l'annexe de stockage du laboratoire, les gardes découvrirent l'absence de Pert à son poste. Une alerte silencieuse fut donnée. Les deux ingénieurs furent sollicités pour localiser un éventuel intru ou pour retrouver la cheffe de chimie.

*- Je n'ai pour l'instant pas été repéré, mais une alarme interne vient d'être lancée. Tant que nous ne sommes pas repérés, l'alarme ne s'enclenchera pas de manière franche. La patrouille la plus proche est à 400m de notre position et se dirige vers ici.*

De l'autre côté de cette porte, le sorcier pourrait alors découvrir tous les échantillons que ce laboratoire possédait. Des tissus humains, d'autres venant d'animaux, il y avait quelques bocaux et une grande cuve dans le fond.

Merci à Azertamia et Tigereyes pour les badges et Fairling pour la bannière
ImageImage
Avatar de l’utilisateur
Laucirie
 
Message(s) : 10678
Âge : 28
Inscrit le : 11 Juin 2014 17:32
Localisation : sudiste infiltrée dans le nord
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches
Voir mes dessins

Messagepar Silfy » 19 Oct 2021 14:25

La Matrone

Quel sale petit impertinent! Phoenix n'avait pas réussi à adoucir son caractère visiblement, et son amabilité, encore mois. La matrone allait rétorquer quelque chose quand elle se retrouva finalement vite seule dans la buanderie, Shean ayant déjà pris la poudre d'escampette pour aller au puits.

- De l'eau? Il veut noyer quelqu'un ou quoi?

Soupirant, gardant cette colère en elle, la matrone retourna en cuisine. Elle grommelait des paroles inaudibles, aucun serviteurs n'osant l'interrompre ou ne serait-ce la regarder. Finalement, une des filles de cuisine osa s'approcher pour demander si elle allait bien.

- Très très bien. Parfaitement bien. Pourquoi n'irais-je pas bien alors que ce jeune imbécile a prévu de picoler jusqu'au petit matin de ce que j'ai pu remarquer alors que quelqu'un qui veut s'évertuer à rendre les choses douces pour lui va s'en aller demain. Le petit déjeuner qu'elle veut lui préparer va être vite régler à cette allure! Toi et toi, allez me chercher des plantes contre la gueule de bois, il vaut mieux les préparer d'avance pour le petit déjeuner que Phoenix veut préparer demain pour cet imbécile!

Soupirant, la matrone continua son travail, sans se soucier de si Shean était toujours dehors ou près des cuisines. L'arrivée d'un jeune avec un plateau rempli de vaisselle ébréchée la fit encore plus soupirer. Mais à l'évocation de la raison réelle de ses dégats, un frisson remonta le long de la colonne de la vieille femme.

- Il ne manquait plus que ça. J'espère que ces deux imbéciles ne vont pas se rencontrer dans le couloir...



Fey

Une vague d'angoisse montait en elle, incontrôlable malgré ses doigts crispés sur les documents qu'elle tenait. Elle cacha ses mains de manière naturelle sous le bureau, tentant de ne rien montrer à ses deux compagnons de soirée.

- "Qui les avaient quitté"? Pas de son plein grès je suppose.

Combien de personnes dans ce labos étaient retenues prisonnières? Au fond, Fey s'en fichait, mais ça la faisait doucement rire quelque part. L'Ordre ne cessait d'assimiler l'Empire à un monstre, mais finalement, ce pays si moderne, si tourné vers l'avenir, pouvait avoir un visage bien sordide. L'empire ne se cachait pas vraiment niveau torture ou esclavage, l'Ordre lui, voulait montrer un beau visage à ses concitoyens. Finalement, aucun des deux pays n'était pur.

- Ca ne devait pas être qu'une impression malheureusement. Je n'ai jamais vu autant de moyens de surveillances que dans votre pays, alors ça ne m'étonnerait pas que ce fou ait épié le moindre de tes gestes. C'est.. aussi une sorte de torture quelque part. Ce n'est pas un labo où on t'a retenu Lona. C'était bien une prison
Image
Image

Image
Avatar de l’utilisateur
Silfy
 
Message(s) : 11007
Âge : 33
Inscrit le : 19 Jan 2013 11:14
Localisation : En train de bosser , dans mon lit en pensant à Kirby, ou en stream quand j'ai du temps :p
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches
Voir mes dessins

PrécédentSuivant

-->

Retour vers RPG actif

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité