Mon Jeu Adopter Boutiques Forum Communauté Jeux Monde Guides

Modérateurs : Modérateurs Artistiques, Modérateurs Écriture, Modérateurs RPG & écriture, Modérateurs Saloon, International Moderators

Comment trouvez vous ce RP ?

Cool !!
59
49%
Sympa
43
36%
Moyen
3
2%
Bof
5
4%
Nul ! (Tu ferais mieux de fermer)
11
9%
 
Nombre total de votes : 121

Message par Laucirie » 28 Mai 2023 15:10

Malina
Elle ne savait pas où se trouvait ce qu'elle cherchait et à son arrivée, elle eut comme l'impression que le temps s'était suspendu. Jusqu'à ce que le bras droit du Grand Mage n'attrape une petite sacoche en cuir et ne la lui donne. Encore un peu surprise de ne pas avoir à s'expliquer ou même à donner des arguments, elle regarda le grand homme face à elle.

- Merci beaucoup Maître.

Elle s'inclina et prit congé des deux hommes retournant ainsi dans le couloir. Elle avait les jambes tremblantes. Mais ce n'était pas le moment de lâcher. La doctoresse comptait sur elle. Jessica comptait sur elle ! Sur le même rythme qu'à l'allée, elle retourna à l'autre bout de la tour, pour rejoindre la chambre de la télépathe. Sans plus aucun souffle pour pouvoir s'annoncer cette fois-ci, elle entra dans la chambre et donna le sacré saint objet à la femme médecin.


Lona
La jeune femme eut un petit rire nerveux. Non, c'est sûr, elle ne recommencerait pas de ci-tôt. Se faire enlever, ce n'était pas tellement dans ses futurs projet. Mais justement.

- Justement. Dans les prochains jours, il faudra sans doute que je bouge, ou peut-être même qu'il faudra que j'aille je ne sais où, peut-être même faire au présidium. je ne sais pas vraiment comment ça va se passer.

La voix presque éteinte, elle inspira pour se donner du courage.

- Je... Je me sentirais rassurer de t'avoir à mes côtés pour tous ces déplacements qui me seraient donné de faire. Je... Je ne pourrais pas faire pleinement confiance aux personnels que mon Grand-père pourrait m'assigner et... non, vraiment... je ne me sentirait mieux qu'avec toi.



Stef
Ils le savaient. Ils s'y attendaient. Stef lui savait pertinemment qu'il ne pourrait de toute façon pas quitter le camp. Sa maladie restait de l'ordre du secret médical strict et puis avec sa suspicion de désertion, il n'aurait pas passé l'examen par l'Etat Major. Saluant le Général qui quittait leur tente, Stef attrapa Sonia par les épaules et la tira contre lui.

- ça va aller. On le savait, c'est mieux que tu rentres chez toi. Edna sera soulagé de savoir qu'une de ses filles a pu revenir. ça ira pour moi.

Et puis, ils avaient largement les moyens de se contacter régulièrement. Les communicateurs seraient d'une grande aide pour cela. Il ne comptait pas se mettre en danger et en restant à la tente médicale, il ne craignait pas tant que cela. Les seuls moment où cela pouvait être dangereux pour lui, ce serait s'il était envoyé à la garnison pour le rapatriement des blessés. Mais là encore, ce n'était pas à l'ordre du jour.


Dan
Il était content de l'entendre. Il sourit, déjà bien plus léger d'avoir eu des nouvelles de sa soeur. Avec tout ce qu'ils avaient traversé, il n'était plus à se demander le pourquoi du comment. Le plus important pour lui était de pouvoir se raccrocher à sa famille. D'ailleurs en parlant de famille, Dan crut entendre du bruit dans le couloir. Il entendait aussi un bruit assez significatif.

- Tiens, tant que je te tiens.

Il se leva et boita jusqu'à sa porte. Il ne s'était pas trompé. Il tomba sur Anne dans son fauteuil poussé par Hamilton et tenant dans ses bras la petite Spirita. Elle allait sans doute la mettre à la sieste. Il sourit.

- J'ai Amy en communication.

Hamilton eut un franc sourire à cette annonce. Daniel s'approcha et se plaça à côté d'Anne qui de ce fait apparut sur l'écran. Elle salua les deux jeunes femmes. Elle ne connaissait pas spécialement Elisa qui avait déjà quitté la maison familiale quand elle et Philippe pouvaient être invité chez les Pyols.


- Bonjour Amy, et vous devez être Elisabeth ?

La petite dans les bras de la mère de la scientifique se mit à gazouiller doucement dans ses bras.
ImageImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Laucirie
 
Message(s) : 11367
Âge : 30
Inscrit le : 11 Juin 2014 16:32
Localisation : sudiste infiltrée dans le nord
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches
Voir mes dessins

Message par Gothikadoll » 18 Juin 2023 23:21

Shean

La servante n'avait pas perdu de temps pour repartir après s'être inclinée, et Shean referma la porte sur elle avant d'être tenté de la suivre. L'apprenti de Sam le fixait de grands yeux sans bouger, comme s'il s'attendait à des explications

- Tu comptes rester là à me regarder encore longtemps ?


- C'était quoi ça ?

- Une servante. Retourne donc à tes exercices.

La réponse ne lui avait pas plu, mais il n'aurait rien de plus. Shean n'avait de toute façon rien à lui offrir, et si tant était qu'il savait quoi que ce soit sur la situation de Sam, ce gamin n'avait pas à être au courant de toute manière.



Pietro

Plus pâle que d'habitude.... c'était une façon de présenter les choses. Mais si Alex ne s'attendait qu'à moitié à une réponse de sa part, Pietro ne savait toujours pas s'il allait lui en parler. Histoire de ne pas laisser le journaliste sans au moins un os à ronger, le jeune sorcier préféra donc prendre la tangente

- La recette habituelle, un mal de tête comme j'en ai le secret.


- Tu m'en diras tant. Je suppose que tu m'en parleras quand tu le voudras bien. Je n'ai pas encore pu éplucher tout ce que vous avez ramené avec Angel, il y a beaucoup de données, j'ai à peine pu classer les différents projets que ces cinglés avaient en route. Et je suppose qu'après ton passage certains ont été largement déraillés.

- Certains oui. Père a fait un sacré nettoyage.

Le plissement des yeux du journaliste n'était pas passé inaperçu, mais encore une fois, Pietro n'en dirait pas trop. Et au lieu de laisser à Alex le loisir de lui poser une nouvelle question, il préféra embrayer sur une de son cru

- Tous les points marqués sur la carte sont des laboratoires dont on est sûrs de l'existence ? Ne t'en fais pas, je ne vais pas repartir à la charge ce soir, pas après une nuit aussi mouvementée, Fey m'en veut suffisamment comme ça de me presser autant.

Quoique, c'était plus qu'il se mette en danger qu'elle lui reprochait, mais l'un dans l'autre c'était sans doute du pareil au même. Mais plus il en aurait fini rapidement avec ces histoires de laboratoires et de venin, plus tôt il pourrait se concentrer sur ses problèmes à elle et retourner dans l'Empire si besoin était. Au moins, s'il finissait sa mission avant, le roi lui foutrait - peut-être - la paix.



Sonia

Elle ne s'attendait pas à cette étreinte soudaine de la part de Stef, mais elle y répondit, encore un peu sous le choc de la nouvelle

- Tu me promets de veiller sur toi ? Et de m'appeler quand tu auras des pauses ? Je... je ne veux pas te déranger en plein travail, mais je peux te promettre de te laisser un mot tous les jours, ou même chaque matin et chaque soir.

Pour lui donner du courage, pour le rassurer, pour lui permettre d'avoir un semblant de routine et de stabilité qui ne soit pas le rythme effréné de la tente médicale ou des allés-retours sur le champ de bataille. Oui Edna serait rassurée de la voir rentrer, mais Sonia savait déjà qu'elle serait tout de même inquiète pour Stef. Et elle pouvait voir d'ici la quantité de mégots qui trôneraient dans la chambre trop grande et trop vide qu'elle partageait d'ordinaire avec Lizzy.



Astor

Le téléporteur eut une légère grimace en entendant Lona parler du présidium. Pas que le lieu lui inspirait le dégoût, encore que avec l'actuelle présidence de Dragan en tête du haut conseil ça pouvait se débattre, mais il était à peu près certain que c'était un nid à problèmes que d'y aller pour le moment

- Je ne te laisserai pas y aller sans la certitude de pouvoir en sortir, le personnel de ton grand-père a déjà prouvé son incapacité à faire reculer la milice et - excuse moi du peu - je n'ai aucune confiance en Edgar pour veiller pleinement à ta sécurité.

Ce qui était arrivé la dernière fois l'avait-il rendu trop protecteur ? Peut-être. Mais il ne referait pas la même erreur car il y était certain que Dragan et Hotkins ne referaient pas non plus leurs erreurs passées.



Sam

Malina avait fait vite une nouvelle fois, permettant à Sam de pouvoir enfin commencer le gros du travail qu'elle avait à faire. Elle avait du sang plein les mains pour la énième fois depuis qu'elle était arrivée dans cette maudite tour, mais comme pour tous ses travaux médicaux elle restait concentrée, donnant ses ordres à la sage femme et jetant ses directives et ses rassurances à Jessica qu'elle l'entende encore ou non. Elle semblait encore répondre un minimum, mais dans quelle mesure cela était un réflexe ou une réaction consciente, ça Sam n'en avait aucune idée. Elle n'avait pas le temps de s'en inquiéter réellement de toute façon, même si elle gardait une oreille sur Ernest, ses yeux étaient occupés sur ses mains et ses mains étaient occupées à régler le problème. Le tout fut réglé rapidement, ou du moins physiquement, ce qui était à enlever fut enlevé, ce qui était à recoudre était recousu, mais Jessica n'était pas sorti de la galère pour autant

- Elle a perdu beaucoup de sang, sans compter sur la fatigue qu'elle a visiblement accumulée au fil de son séjour. Est-ce que vous avez de quoi faire des transfusions dans cette Tour ?

Elle aurait pu dire "dans ce pays" mais Sam savait au fond que les transfusions sanguines était un savoir partagé par peu de pairs au sein de l'Empire. Ils n'avaient pas les produits chimiques pour tester le groupe sanguin comme pouvait l'avoir l'Ordre. Mais peut-être que la Tour et son alchimie avait percé le secret de ces tests.



Amy

Voir Spirita fit monter un sourire sur le visage d'Amy, mais aussi des larmes dans ces yeux contre lesquelles elle lutta tant bien que mal

- Bonjour ma chérie. Bonjour Anne, Hamilton.

Son sourire ne devait monter qu'à moitié à ses yeux, elle était ravie de voir la petite et son "grand frère" oui, mais cela remettait en perspective aussi ce dont elle voulait - devait - parler avec Elisa. Tout ceci pouvait attendre encore un peu, Jace ne lui avait pas imposé de date ou d'heure pour retourner dans les laboratoires, donc elle pouvait bien profiter de voir la petite un moment non ?
Avatar de l’utilisateur
Gothikadoll
Modératrice Discord
 
Message(s) : 28720
Âge : 32
Inscrit le : 17 Mars 2013 19:41
Localisation : Généralement avec mon homme et mon chat
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches
Voir mes dessins

Message par Laucirie » 26 Juin 2023 19:30

Lona
ca c'était sûr. son grand-père n'avait montré à aucun moment ses compétences pour la protéger. A croire qu'il avait fait le minimum dans l'espoir que le pire n'arrive. Lona avait cette impression là en tout cas, comme s'il voulait vraiment se débarrasser d'elle, mais qu'il n'avait pas l'audace de le faire lui même et qu'il laissait le sort faire le reste. Il voulait sans doute se donner "bonne conscience", si tant était qu'il en ait une de conscience.

- Merci Astor. Je... Si je peux faire quoi que ce soit pour toi en retour ? Tu .. tu fais déjà beaucoup pour moi, je ne sais pas comment te remercier.

Elle lui avait causé bien des soucis avec sa dernière mésaventure, il s'était toujours montré présent pour la conduire, la téléporter, et l'aider. En retour, qu'avait-elle fait pour lui? qu'avait-elle fait pour la maisonnée? Parfois elle se demandait vraiment ce qu'elle pouvait faire pour leur rendre la pareille, mais elle devait se rendre à l'évidence. Pour l'instant, rien ne pouvait égaler la gratitude qu'elle éprouvait pour eux.


Stef
Elle semblait ébranlée par la nouvelle. Pourtant, tous deux le savaient. Ils en avaient encore parlé plus tôt dans la journée de cette éventualité. Peut-être que d'être devant le fait accompli lui paraissait plus difficile. C'était un déchirement pour Stef de ne pas pouvoir l'accompagner, mais à ses yeux, cette séparation faisait partie de son chemin vers la rédemption. Il devait prouver maintenant que sans aucune aide extérieure, il arriverait à se gérer et garder l'esprit clair.

- Je veillerais sur moi, je te le promet. Je ferais attention. Je t'appellerai aussi souvent que possible.

Il se détacha d'elle pour la regarder dans les yeux et répéter ses promesses. Il voulait par ce geste leur donner plus de poids, plus de valeur. Il voulait aussi se les encrer en lui-même pour s'assurer qu'elle lui reste bien à l'esprit. Tout finirait par s'arranger, se disait-il. Il pourra retourner auprès d'elle quand il arrivera à obtenir une permission. Et peut-être même que d'ici là, la guerre aura pris fin. Il fallait y croire. Remettant une mèche de cheveux derrière les oreilles de Sonia, il lui sourit tendrement.

- qu'est-ce que tu souhaiterais faire du temps qu'il reste avant ton départ?


Elisa
Elisa avait senti une profonde peine émenant de la jeune femme. Elle avait le sourire, mais son coeur pleurait sa peine d'être si loin de l'enfant qui s'affichait à l'écran. Dan s'était un peu effacé pour laisser vraiment la possibilité à Amy de bien voir Anne.


- Regarde Spirita, regarde qui il y a sur l'image.

Anne orienta aussi la petite vers l'image projeté du communicateur. Spirita avait relevé la tête lorsqu'elle avait entendu la voix d'Amy. D'ailleurs, Elisa jurerait qu'elle avait reconnu sa mère d'adoption. Elle s'était mise à gazouiller comme pour lui raconter tout ce qu'elle aurait pu louper au manoir depuis qu'elles ne s'étaient pas vu. Anne tout comme Elisa eurent un sourire tendre de voir la petite agir ainsi.

Ce devait être difficile pour la pauvre Amy d'être si loin d'une enfant aussi jeune alors qu'elle s'y était attachée comme une mère. Discrètement, elle frotta le dos de son amie pour la réconforter et en même temps partager ce moment avec elle.



Wolf Conor
De retour à sa tente, il remarqua un dernier courrier laissé sur son bureau. Il le consulta rapidement avant de arquer un sourcil. L'Etat major leur envoyait une compagnie supplémentaire? Comme si 100 malheureuses âmes en perdition allaient pouvoir tenir ce front. Dans un soupir las, Conor se frotta les yeux. Il regarda ses infirmiers à pied d'œuvre pour terminer leur tâche.

- tiens, le malchanceux n'est pas passé par ici aujourd'hui ?


- Non... personne de son groupe n'est revenu...

Le médecin fit volte face pour regarder l'infirmière qui venait d'arriver derrière lui et qui avait entendu sa pensée. Elle secoua la tête à cette question qui se lisait dans son regard. La peine se lisait maintenant sur son visage. Il soupira de plus belle.
ImageImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Laucirie
 
Message(s) : 11367
Âge : 30
Inscrit le : 11 Juin 2014 16:32
Localisation : sudiste infiltrée dans le nord
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches
Voir mes dessins

Message par Gothikadoll » 22 Juil 2023 20:45

Pietro

Des dizaines de questions devaient se bousculer dans l'esprit du journaliste, Pietro était tenté de fouiller dans son esprit pour lire chacune d'entre elles. Mais il se retint, tout comme Alex se retint de les poser alors qu'il approchait pour vérifier la carte


- Chacun de ces symboles jaunes sont des coordonnées fiables oui. À en croire cette carte, on dirait qu'on est à mi chemin de ta mission de "nettoyage". Mais on sait tous les deux que ce n'est pas vraiment le cas. Je n'ai pas eu le temps de fouiller dans toutes les données de Angel pour voir si vous avez ramené d'autres coordonnées. J'aurais bien été tenté de te demander de kidnapper un de leurs androides mais...

Pietro avait dû tirer une tête de six pieds de longs à cette proposition, mais il ne se rendit compte de sa potentielle expression que quand Alex releva les yeux vers lui avec un léger rire

- Mouai... on est d'accord sur le fait que c'est une idée de merde.


- Lona pourrait sans doute en pirater un avec un peu de temps et de matériel. Mais il faudrait tenir le spécimen immobile voire inactif le temps qu'elle travaille dessus, et espérer qu'il n'envoie pas un signal de détresse s'il se fait désactiver sauvagement.

- Donc, idée de merde. À moins que tu ais une planque suffisamment éloignée d'ici et suffisamment sûre pour que Lona et moi on puisse tranquillement travailler de là-bas.

Et vu la tête du journaliste, ce n'était pas le cas.



Sonia

La question de Stef la prit de court. Tout ce qu'elle voulait à cet instant c'était rester contre lui, se laisser aller à dormir contre lui, mais elle ne pouvait pas se permettre d'être égoïste, et elle devait faire ses valises

- Il faut que je me prépare déjà. Que le téléporteur n'ait pas à m'attendre quand il sera l'heure. Tu... tu veux bien m'aider ?



Astor

Il y aurait bien une chose que Lona pourrait peut-être faire pour lui, mais Astor ne pouvait décidément pas se résoudre à lui demander une chose pareille. Même s'il avait assez foi en ses capacités pour réussir, le téléporteur ne voulait pas demander à la jeune femme de se lancer dans le développement d'une machine capable de lui rendre des yeux d'apparence normale. Il se contenta donc de sourire et de secouer sa tête légèrement

- Ne t'en fais pas pour ça va. Je ne t'aide pas pour avoir une récompense en retour. Et ça va pour tous les autres membres de cette maison je n'en doute pas. D'autant que tu aides déjà pas mal sur un front particulièrement épineux.

Sans doute plus vraiment elle directement, mais via Angel et Gini Lona avait permis la destruction de pas mal de laboratoires jusqu'à présent. Sans compter les informations qu'elle avait été capable de récupérer elle-même.



Amy

Le soutien silencieux d'Elisa lui faisait du bien, mais lutter contre les larmes qui lui montaient aux yeux commençait à être douloureux. Spirita semblait l'avoir reconnue, même si elle ne devait pas comprendre exactement ce qu'il se passait devant elle. Elle était si jeune encore, et elle avait déjà tout perdu. La pyro-céleste se demanda soudainement comment elle allait bien pouvoir la déclarer officiellement comme sa fille après tout ce bazar terminé. Elle ne doutait pas qu'elle aurait tout le soutien d'Edna et certainement d'Alex pour pousser l'administration aux fesses. Mais que se passerait-il quand les mages de l'académie comprendront que Spirita n'a pas de pouvoir typiquement ordien ? Qu'elle n'a "hérité" que du côté pyromancien de sa "mère" ? Allaient-ils lui faire subir la même forme de "correction" que ce à quoi elle a eu droit ? Amy dût réprimer un frisson à cette pensée. Non, il fallait que l'académie apprenne de ses erreurs, est-ce que l'histoire autour de Dan avait pu embrayer le moindre mouvement de ce côté là ? Elle n'en savait rien, et elle se contentait de sourire à cette petite en lui faisant coucou, les yeux embrumés.
Avatar de l’utilisateur
Gothikadoll
Modératrice Discord
 
Message(s) : 28720
Âge : 32
Inscrit le : 17 Mars 2013 19:41
Localisation : Généralement avec mon homme et mon chat
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches
Voir mes dessins

Message par Silfy » 29 Juil 2023 12:39

Ernest

Malina était tout de même assez rapide pour une servante empotée. Ernest n'en disait rien, il n'avait pas le temps pour réfléchir vraiment, mais il lui en serait reconnaissant silencieusement. La question de Sam le perturba, le sortant de ses préoccupations sur le moment, mais la réponse n'allait pas être satisfaisante sur la doctoresse.

- Euh... Par transfusion, tu veux dire faire passer le sang d'une personne à une autre, c'est ça? Je... j'en sais rien, je suppose que oui, vu comment le grand mage cherche à être équipé à toute éventualité. Mais... Je ne sais pas où on pourrait trouver ça ici. Et ca ne marche pas généralement. Enfin au front, les soldats ne guérissent généralement pas avec ce genre de choses, c'est souvent pire.

Combien de soldats avaient souffert le martyre après ces transfusions? Ernest ne voulait pas que Jessica subisse le même sort mais en même temps, si Sam le proposait, c'est bien que cela avait une utilité non? Alors qu'Ernest allait proposer de chercher dans le labo de l'ancien médecin de la Tour, une douleur dans sa tête vint le paralyser. Sam avait du avoir le même dialogue visiblement dans son crâne même si elle n'avait pas souffert, elle. Apparemment, Lilith avait clairement décidé de le punir de son attachement encore tenace envers Jessica. Mais qu'importait, elle avait été clair dans son message télépathique. Et dix secondes plus tard, des coups à la porte suivirent son message, une servante apportait du nécessaire à transfusion et ce qui semblait être un équipement alchimique. Ernest ignorait son utilité, mais vu la tête de Sam, elle devait comprendre à quoi cela allait lui servir.



Fey

Allongée sur le canapé, Fey écoutait sans grande attention ce qui se déroulait dans le couloir. Ca l'amusait de deviner qui passer juste aux bruits de pas. Finnian et Laura étaient les plus reconnaissables, des éléphants dans un magasin de porcelaine. Edna était aussi intéressant, léger et lent, mais dès qu'elle s'arrêtait, ses chaussures claquées sur le sol comme pour indiquer ses intentions. Intriguant. Anne... Léger également. Fey l'aurait décrivit comme gracieux même, ce qui était surprenant pour une personne dans son état physique. Le pase avait-il une corrélation avec le caractère de l'individu? Sans doute que non, mais cela amusait Fey de la croire.

Sans s'en rendre compte, les yeux de l'archère se noircirent et son corps se paralysa. La position de la jeune femme n'indiquait pas de risques quelconque pour sa santé, pour une fois. Le temps passa, plusieurs minutes, sans que personne ne s'en rende compte. En réalité, trente minutes s'écoulèrent ainsi, jusqu'à ce que Fey retrouve sa réactivité. Si elle ne se souvenait toujours pas de cet arrêt, quelque chose la perturba fortement. Elle se redressa rapidement sur le canapé et toucha ses jambes. Rien, tout était normal, elles bougeaient, la sensibilité était là mais... Cette sensation... Pourquoi aviat-elle plus froid des pieds au mollets et la sensations qu'elle étaient mouillées en prime? Ce n'était absolument pas le cas pourtant, elles étaient bien sèches et sans blessure. La sensation disparue petit à petit, mais l'inquiétude commença à grandir dans son esprit. Ces crises ne lui avaient jamais paru anodines, mais là, c'était peut être pire que ce qu'elle pensait. Elle allait devoir en parler mais à qui? Elle se leva et marcha jusqu'à la cuisine avec prudence. Elle ne souhaitait pas en parler à Pietro, pas encore,; ce serait l'inquiéter encore un peu plus. Peut être que Edna aurait une explication, même si l'empiréenne n'y croyait pas du tout
Image
Image

Image
Avatar de l’utilisateur
Silfy
 
Message(s) : 11034
Âge : 35
Inscrit le : 19 Jan 2013 10:14
Localisation : En train de bosser , dans mon lit en pensant à Kirby, ou en stream quand j'ai du temps :p
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches
Voir mes dessins

Message par Laucirie » 01 Août 2023 21:23

Malina
Les mains jointes en prière, Malina espérait de tout son coeur que cela se finisse au mieux. Elle ne comprenait pas tout et tout ce sang et l'odeur que cela dégageait lui faisait tourner un peu la tête en plus de lui nouer l'estomac. Mais elle ne disait rien et restait aux côtés de la télépathe. Les brefs échangent entre le soldat et la femme médecin lui firent relever la tête.

- une trance fusion ? murmura-t-elle.

Ce terme lui était parfaitement inconnu. L'idée même que du sang puisse passer d'un être à un autre lui apparaissait complètement surréaliste et pourtant, ils en parlaient vraiment comme s'ils savaient ce que c'était et comme quoi c'était possible.

L'arrivée d'une servante avec tous plein de chose que Malina n'avait jamais vu fut ce qui la surpris le plus. La Grande Télépathe était remarquable. Remarquablement effrayante. Elle était partie avec le petit et pourtant, elle continuait de surveiller cette pièce en donnant sans doute tous les moyens possibles pour sauver Jessica.


Stef
Il posa un tendre baiser sur le front de Sonia avant de lui murmurer "tout ce que tu voudras". Il la libéra complètement et attrapa un sac appartenant à la jeune femme. Ils n'avaient pas beaucoup d'affaire dans cette tente. Le strict minimum en guise d'effet personnel et leur effet militaire, voilà ce qui constituaient l'entièreté de leurs affaires. Il n'avait même rien à donner à Sonia pour qu'elle garde un peu de lui avec elle et il pouvait supposer que l'inverse était réciproque.

Il aida Sonia à ranger le peu qu'ils avaient. A mesure que la présence matérielle de Sonia s'effaçait de cette tente, il sentait son coeur s'alourdir. pourtant, il se refusait de paraître triste. Il devait se montrer fort pour elle.



Dan
Lui qui pensait que c'était une bonne idée de montrer Spirita à Amy, il avait l'impression d'avoir fait plus de mal que de bien. Anne abrégea ces retrouvailles virtuelles en disant que la petite devait aller à la sieste et elle rendit l'appareil à Daniel.

- Je vais vous laisser aussi. donnez un peu plus de vos nouvelles, ça fera plaisir à beaucoup de monde ici.

Elisa promit à demi-mot, sachant pertinement que ce ne serait pas simple et ensemble ils coupèrent la communication. Hamilton et Anne étant allés couché la petite, Daniel s'était retrouvé seul dans le couloir à fixer son communicateur. Est-ce qu'il lui serait possible de revoir Erika comme cette dernière lui avait demandé ? Est-ce qu'Elisa pourrait avoir une permission pour le rejoindre ? Cette idée était incongrue, mais en même temps pas si bancale que cela... Il verrait avec Edna plus tard.



Lona
Un front épineux... ça oui, c'était certain. Pour toute réponse, Lona fit un petit sourire. Elle était déjà soulagée d'un sacré poids de savoir qu'Astor pourrait l'accompagner. Elle attrapa son communicateur et le fixa pensivement.

- Je ne sais pas quand mon grand-père voudra me voir. Il m'a envoyé un message il y a quelque minute... je ne sais même pas s'il fait les choses dans les règles où de la meilleure des manières. Mais il me dit avoir envoyé un courrier au bureau des enquêtes pour dire qu'il avait pu me récupérer.

Cela voulait tout dire en soit. Lona préférait largement rester dans l'ombre. Elle ne voulait pas être sous les projecteurs mais pourtant, en signant pour être l'héritière, c'était un risque dont elle était consciente.

- Je pense qu'il faudra que je retourne chez lui ou du moins, que je le vois ...

Au même moment, elle remarqua Fey sortir de la pièce avec la discrétion propre à son ancienne profession. Elle avait sans doute voulu passer inaperçu et ne pas les déranger dans leur conversation, ce qui était tout en son honneur. Lona espérait juste que la jeune femme arrivait à se sentir à l'aise dans cette maison qui devait sans doute ressembler à une prison pour elle.



Angel
L'intelligence artificielle écoutait en silence la conversation des deux humains. Capturer un androïde pour l'inspecter et le diagnostiquer était en soit une bonne idée et Angel ne comprit pas le langage corporel que les deux hommes avaient employé pour décréter que non, ce n'était pas une si bonne idée. Ils craignaient vraiment ces androïdes. Le reste de leur conversation le soulignait.

Tenir l'androïde immobile était en soit possible dès lors qu'Angel pouvait courir dans son système. Le fait qu'il envoie un signal de détresse, si Gini pouvait le parasiter, c'était possible de l'empêcher d'émettre et donc de se faire détecter. Et une planque assez éloigné, ça se trouvait. Avec toutes les propriété des Grégorov, il y avait de quoi faire. Et un androïde isolé, facile d'accès et qui ne semblait plus agir, il y en avait un non loin de la capitale. Angel l'avait toujours dans ses caméras.

Mais, encore fallait-il que les humains aient ce courage là que d'agir plutôt que de spéculer sur un éventail de possibilité.



Elisa
La pauvre Amy, se disait Elisa. Sa main toujours dans son dos, malgré l'arrêt de la communication, Elisa ne dit rien. Elle voulait laisser le temps à la jeune femme de se recentrer en restant un soutien pour elle. Elle était devenu précieuse pour elle, tout comme pour Elouan. La mage céleste se doutait que pour son frère, il devait y avoir plus, mais il savait où était la limite et il n'irait jamais au-delà. Mais Amy avait gagné la loyauté indéfectible d'un loup alpha, et son amitié à elle. Elisa espérait juste que ce soit réciproque au final et qu'elle comprenne bien qu'elle pourrait toujours compté sur eux.

- ça va aller?
ImageImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Laucirie
 
Message(s) : 11367
Âge : 30
Inscrit le : 11 Juin 2014 16:32
Localisation : sudiste infiltrée dans le nord
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches
Voir mes dessins

Message par Silfy » 19 Août 2023 11:31

Ernest

La pauvre Malina ne semblait pas en mener large face à la situation. Ernest était un peu plus habitué finalement, la guerre avait su endurcir même le plus tendre des agneaux. Mais le lieutenant n'avait pas eu besoin des combats pour devenir un fou ou un insensible, la Tour s'en était chargée dès ses premières années d'étude passées là bas. Le matériel avait été vite amené, comme quoi Lilith était toujours aux aguets et tentait de tenir sa promesse. Jessica devait vivre, autrement, Ernest ne répondrait plus de rien.

Le matériel fut posé délicatement et la servante repartie aussitôt, rien d'étonnant à ce qu'elle ne souhaite pas rester dans cette pièce de toute façon. Finalement, Ernest était aussi perdu que Malina, il tremblait, regardait Jessica puis la doctoresse avec désespoir. Ses ennemis riraient bien de lui à cet instant s'ils savaient. Ernest, le bourreau, le fou, l'assassin, tous les surnoms les moins enviables lui étaient donnés. Mais cette facette d'Ernest était bien moins connue de tous. Car au fond, sa seule faiblesse qui lui restait, c'était bien Jessica. Il avait brisé sa propre vie pour elle, pour qu'elle vive, survive même parfois, quitte à vendre son âme aux diables de cette Tour et de ce pays. Pourquoi se corrompre ainsi pour une personne? Le désespoir et l'insouciance de la jeunesse sans doute à l'époque. Renié par sa famille pour avoir déjà refusé de renoncer à son amour pour une télépathe, une hérésie pour sa soit disant noble famille de sang pur, puis pour avoir prêté allégeance à la Grande Télépathe, il s'était retrouvé seul, sans soutien, mais cela n'avait eu aucune importance. Il en était devenu fou, mais cela lui allait bien, Jessica vivait, n'était ce pas tout ce qui comptait? Pourtant, à cet instant, Ernest mesurait véritablement la portée de ses sentiments pour Jessica. Il avait été capable de tout pour elle, absolument tout, même à lui faire du mal à elle si ça pouvait lui sauver la vie. Et maintenant... il ne cessait de prier les dieux qu'il avait banni de son existence depuis longtemps de la sauver elle, mais ses pensées allaient aussi vers cet enfant qui n'était pas le sien, qu'il vive.


Fey

Elle avait voulu se montrer assez discrète pour ne pas déranger Lona et Astor en pleine conversation, mais le regard de Lona vers elle lui indiqua qu'elle avait sans doute perdu un peu la main là dessus. Elle adressa un léger signe de main vers la scientifique, indiquant ainsi qu'elle ne souhaitait pas la déranger dans sa conversation. Le regard de Lona frappa l'archère sur une chose spécifique à cette maison, tous les habitants vivant chez Edna avaient des soucis tout de mêmes peu enviables et compliqués à résoudre. Cette pensée la fit légèrement sourire, bien que cela mettait forcément la vieille sorcière en danger obligatoirement.

Lona semblait si fragile d'apparence, mais Fey percevait une force intérieure bien présente, et elle était persuadée que Lona n'en avait pas conscience elle même. Si seulement elle pouvait avoir plus confiance en elle, elle serait capable de miracle dans ce pays, de révolutionner les mentalités, de changer les choses. C'était étrange, Fey lui accordait sans doute beaucoup de pouvoirs, mais elle en était persuadée. Peut être était ce Jace qui avait réussi à faire ressortir cette part cachée de la scientifique au fond, cette part bien présente depuis toujours mais trop enfouie pour faire surface. Si c'était le cas, Fey n'était pas étonnée que Hope se soit entichée de cet homme alors. Que devenait-elle d'ailleurs? La séparation avait été si difficile, pleine d'amertume et de colère, Fey vivait avec ce regret sans en parler à qui que ce soit. C'était le mieux à faire de toute façon, ou Hope se serait accrochée encore et encore à Edna, à ce Jace, brisant d'autres personnes sans le vouloir en voulant sortir la tête hors de l'eau de la mauvaise façon. Entrant dans la cuisine, Fey se servit un verre d'eau, restant simplement dans ses pensées, oubliant si qui que ce soit y était déjà, entrait ou même sortait. Si quelqu'un lui disait un mot, elle n'y prenait pas garde en cet instant. Hope, les Tokens, même Pandora la télépathe qui avait aidé sa soeur en captivité à un moment, Lyn l'espionne de la muerte qui l'avait soutenu dans l'ombre, son père... Son père finalement en -vie... Quelle ironie... Pourquoi pensait-elle a lui soudainement? Pourquoi se sentait-elle si triste? Le haïssait-elle vraiment finalement?

- Aizen....

Aizen? Quoi? Fey se redressa soudainement, ne comprenant pas pourquoi ce nom sortait de sa bouche en cet instant. Pourquoi d'un coup le nom de l'amant de Feyadrine, son ancêtre, sortait ainsi? Cela n'avait aucun sens! Fey commença alors à ne pas se sentir bien, cette sensation de perdre la tête devenait de plus en plus forte et incontrolable. Et si elle finissait par perdre le contrôle complétement d'elle même, de ses propres pensées? Il ne fallait pas songer à cela! Il fallait comprendre d'abord ce qui se passe... Ou au moins trouver un semblant d'explication, c'était la seule solution pour sortir la tête hors de l'eau ne serait ce que quelques minutes ou secondes
Image
Image

Image
Avatar de l’utilisateur
Silfy
 
Message(s) : 11034
Âge : 35
Inscrit le : 19 Jan 2013 10:14
Localisation : En train de bosser , dans mon lit en pensant à Kirby, ou en stream quand j'ai du temps :p
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches
Voir mes dessins

Message par Gothikadoll » 19 Août 2023 12:59

Sam

C'était risqué, très risqué, mais il fallait qu'elle essaie. Il fallait qu'elle teste leurs sangs pour voir qui serait le plus compatible avec Jessica également, et Ernest lui avait bien remis en tête que les tests ordiens fait quotidiennement dans son pays natal n'existaient tout simplement pas dans l'Empire et elle n'avait aucune idée de comment utiliser l'alchimie. Elle allait donc devoir faire à la dure. La "guerre" entre les globules rouges était immédiate et systématique, elle allait devoir jouer avec ça. Bon elle allait aussi avoir besoin de sang frais de la part de Jessica et non pas celui qui avait taché les linges et l'eau, donc Ernest allait certainement bondir et Malina être horrifiée, mais c'était encore le plus simple. Sam récupéra divers récipients du kit alchimique qu'elle posa à côté de Jessica et du kit à transfusion, puis elle sortit des petits ciseaux de son propre kit à suture

- Le sang a beau être rouge chez tout le monde, ses composants ne sont pas exactement les mêmes chez tout le monde. La leçon risque d'être longue donc je vais faire très vite et très vulgaire avec la seule donnée importante. Si deux sangs de nature différente sont mélangés ils entrent en conflit et s'entredétruisent, s'ils sont de même nature ils coopèrent. Donc on va tester et prier qu'un de nous soit compatible avec Jessica.

Si aucun d'eux ne l'était, elle allait devoir aller chercher ailleurs, et Sam n'avait clairement pas le temps pour ça. Si seulement Jessica pouvait être AB+ ça leur faciliterait la tâche grandement, mais ce groupe représentait quelque chose comme 3% de la population donc il ne fallait pas trop y compter. L'autre groupe sauveur serait un O- quelque part dans cette Tour, mais ça pareil, 6% de chance donc Sam n'y comptait pas trop. De toute manière, personne dans l'Empire n'aurait de carte de donneur pour lui permettre de sauter l'étape de test. Elle était personnellement A- donc avec un peu de chance elle pourrait donner son propre sang... enfin c'était presque une chance sur deux

- Je vais avoir besoin que vous mettiez suffisamment de votre propre sang dans un de ces récipients, que je puisse mettre votre échantillon en contact avec du sang de Jessica. Je brancherai au transfert la personne avec qui le mélange restera liquide comme si un seul sang était présent.

Les mélanges gélatineux seraient preuve de non compatibilité, mais ce n'était peut-être pas besoin de préciser que ces mélanges là ressembleraient à de la gelée de groseille qui a méchamment tourné. Pour montrer l'exemple, Sam se coupa dans le creux du bras et versa une quantité suffisante de son sang pour que le changement d'état soit visible. Puis elle invita ses deux comparses à faire de même dans les autres récipients.



Amy

À peine la communication fut coupée que les larmes d'Amy coulèrent sur ses joues. Mais elle était tout de même contente d'avoir revu Spirita, et Hamilton, et Anne et Dan. La présence de la main d'Elisa dans son dos était un certain réconfort qui lui permit de répondre positivement à sa question

- Ça va. C'est dur d'être loin mais ça va. On va dire que c'est un bon rappel aussi que je n'ai pas le droit de laisser tomber mon combat contre le venin qui me bouffe encore les poumons... Je suis désolée de briser la joie de tes retrouvailles avec ton frère, c'est... c'est pour ça que je voulais te voir initialement, après longue hésitation... Jace veut que je vive, entre guillemets, au laboratoire pendant le temps de mon traitement. Qu'ils puissent monitorer les progrès, corriger si besoin, mais je veux pas y rester toute seule. Est-ce que tu voudrais bien y rester avec moi ? Enfin si c'est possible.



Astor

Au moins il avait officialisé l'avoir récupérée, même si on pouvait arguer sur la sémantique. L'idée de savoir Lona retourner chez cet homme n'emballait pas Astor, mais il ne pouvait pas vraiment lui dire de rester cachée chez Edna. Elle était un témoin clé des abominations de Hotkins, ou même tout simplement du fait que certains déclarés morts n'étaient pas réellement morts, même si désormais ceux de ce laboratoire précis avaient rejoint leur statut officiel

- Dis moi quand, je t'amènerai et te ramènerai ici si tu le souhaites. Mais on peut dire que tu peux me considérer comme ton escorte personnelle à partir de maintenant.

Certes il n'était pas fait pour le combat, mais il pouvait la sortir d'une situation désastreuse en moins de temps qu'il faut pour le dire, et c'était au fond tout ce qui importait.



Alex

Il n'avait pas de planque à lui donner à cet instant non. Mais peut-être en cherchant les bâtiments abandonnés, sécurisés.... ça devait bien pulluler en campagne ce genre de choses. Il fallait qu'il s'y penche, mais Pietro semblait tout sauf prêt à tenter le diable. Ces androïdes avaient fait leur petit effet sur le jeune sorcier, et ce n'était pas pour rassurer le journaliste

- Admettons que je mette la main sur un endroit sécurisé, abandonné, loin de la capitale et où on pourrait mettre en place des brouilleurs. Est-ce qu'avec ces garantis là, plus tes Ombres pour le tenir au cas où, tu penses que ça peut être jouable ?

Pietro le regardait comme s'il venait de se faire pousser une deuxième tête sur le côté de l'épaule, mais Alex était sérieux. Entre Lona, lui, Pietro, et même Astor pour une téléportation d'urgence au besoin, ils devraient bien être capables de mettre ça en place


- Je...

Le soupir qui suivit ce début de phrase était assez évocateur. Il était en conflit avec lui-même sur cette idée. Et en même temps, comment passer à côté d'une opportunité d'avoir accès aux connaissances d'un androïde de Hotkins ? Si c'était trop dangereux, ils seraient au milieu de nul part et pourraient partir, il n'y avait virtuellement aucun risque sauf si cet androïde se mettait directement à les attaquer, et c'était là qu'intervenaient les Ombres

- Angel ? Est-ce que tu saurais nous trouver la planque idéale pour ce genre de plan ? Un endroit assez isolé pour qu'on puisse faire nos affaires rapidement et en toute tranquillité.


je laisse Sonia faire ses affaire tranquillou pour le moment
Avatar de l’utilisateur
Gothikadoll
Modératrice Discord
 
Message(s) : 28720
Âge : 32
Inscrit le : 17 Mars 2013 19:41
Localisation : Généralement avec mon homme et mon chat
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches
Voir mes dessins

Message par Laucirie » 21 Août 2023 20:01

Malina
Intriguée par tout ce qui se passait dans la pièce, Malina fut très inquiète par ce qu'expliquait la doctoresse. Elle avait assez vu de sang pour une vie entière et pourtant, la femme médecin semblait en demander davantage encore ! Blême, elle se demanda bien par quelle sorcellerie cela pourrait leur être utile.

Elle regarda tour à tour le soldat et le médecin. Elle récupéra la coupelle et de quoi... se couper ? Elle avait peur, elle n'aimait pas du tout cette idée et sentait monter en elle une panique qu'elle n'expliquait pas.

- Je ...

tremblant légèrement, elle regarda Jessica. C'était pour elle qu'elle faisait ça, mais elle ne s'en sentait pas du tout la force ! Comment se blesser de manière délibérer !

- Je... n'y arriverai.. pas ...

Elle redonna l'ensemble à la doctoresse en fermant ensuite les yeux et en gardant les mains tendu vers elle. Elle ne voulait pas abandonner Jessica mais se blesser elle-même était bien au dessus de ses forces. Elle préférait laisser la spécialiste faire ce qu'elle avait à faire, prenant la liberté de ne pas regarder.


Daniel
Après avoir coupé la communication, il laissa Anne et Hamilton à leurs occupation. En ce petit duo, Daniel pouvait y voir une amitié naissante. Il trouvait cela beau. Au moins Anne ne souffrait pas de la solitude et ne se rongeait pas les sang toute la journée en attendant le retour de Philippe.

Le mage retourna dans sa chambre pour finir de ranger ce qu'il avait sorti. Il garda avec lui le ruban de Jessica et il quitta l'étage. Il ne fit attention à personne, chacun faisait sa vie tranquillement ou avec angoisse, comme il pouvait le sentir du côté de la cuisine, mais il ne voulait pas se rajouter le malheur des autres. Il préféra opter pour faire une petite marche digestive à l'air frais de cet automne. Le tour du jardin lui ferait le plus grand bien.


Lona
- Merci Astor, vraiment. Vous êtes vraiment tous formidable.

rougissant un peu face à cet élan de reconnaissance qu'elle n'assumait pas, Lona inspira profondément. Jace et sa mère avait longtemps parlé en bien d'Edna et sa famille, elle ne pouvait maintenant que les croire et être d'accord avec leur propos.

- Je pense qu'aujourd'hui encore je vais rester tranquille. Je me sens encore vraiment fatiguée. Mais je vais l'appeler en visio dans l'après-midi. Peut-être qu'il en décidera autrement... En tout cas, je te préviendrais dès que je saurais quand je m'y rendrait.


Angel
La question d'Alex surprit Angel autant qu'une IA puisse l'être. Jusqu'à présent, ils ne semblaient pas du tout prendre cette idée comme une chose à entreprendre. L'hologramme d'une carte apparut à la place de son image sur l'écran d'Alex. Elle y marqua une vingtaine de point un peu éparpillé autour de la capitale, allant de la banlieue proche de cette dernière jusqu'aux frontière Est et Ouest.

- Beaucoup d'hangar sont abandonnés avec l'avènement de la nourriture cloné. Au fil des générations, bons nombres d'agriculteurs ont cessé leurs activités et sans reprise, leur demeure se sont retrouvées abandonnées.

le choix était large. Angel n'avait sélectionné que des locaux où il y avait encore un système de sécurité opérationnel et exploitable. Elle ne voudrait pas être aveugle sur place.


Elisa
La jeune femme fut prise au dépourvu. Elle se figea l'espace de quelques secondes. Elle se fit violence pour répondre à Amy, surtout pour ne pas qu'elle soit peinée. ce n'était pas tant le fait d'épauler Amy qui la dérangeait, mais bien qu'elle allait de toute façon devoir y passer par la case laboratoire, et elle aurait souhaité repousser l'échéance encore un peu.

- Il t'a déjà donné une date ?

Elle se frotta le visage un peu lasse et angoissée.

- Je resterais avec toi, sois en certaine... Juste que... à être aussi au laboratoire, ça voudra aussi dire que je vais devoir aussi suivre le traitement et je t'avoue que ça m'angoisse pas mal cette histoire. Et... j'avais espoir de pouvoir remonter une petite journée à la capitale dans les prochains jours maintenant que j'ai à nouveau le droit. Mais ça aussi j'ai peur. Et je ne sais pas si c'est pas mieux de suivre le traitement avant ou non. Je suis un peu perdue dans tout ça.

Elle planta son regard dans celui d'Amy pour donner plus de poids à ses mots. Bien qu'hasardeux, elle voulait vraiment qu'elle comprenne qu'elle ne refusait pas sa demande.

- Je serais là quand tu devras y aller en tout cas, sois en sûre.
ImageImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Laucirie
 
Message(s) : 11367
Âge : 30
Inscrit le : 11 Juin 2014 16:32
Localisation : sudiste infiltrée dans le nord
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches
Voir mes dessins

Message par Silfy » 26 Août 2023 09:51

Ernest

Le lieutenant n'était pas dans la branche médicale, alors les dires de la doctoresse étaient entrés dans une oreille pour en sortir par une autre. Mais il savait une chose, empiréen ou ordien, le sang avait bien la même couleur dans les deux pays. Pourtant, il en avait vu des opérations ratés et les dégâts que les tranfusions, comme Sam appelait ça, pouvaient faire. Pour autant, il faisait une confiance aveugle à la jeune femme, malgré ce qu'il avait pu lui faire subir depuis qu'il la connaissait.

Si le temps de réaction sur le moment fut un peu long pour lui en voyant Malina vouloir donner son sang, la voir paniquer devant ce geste lui remis les idées en place. Il quitta le chevet de Jessica pour attraper un scalpel non loin et se trancha la paume rapidement avant de mettre le précieux breuvage dans une coupelle. Dans la précipitation, il aurait pu se couper trop profondément mais il avait eu la présence d'esprit de ne pas perdre complétement pied et de garder son sang froid au moment du geste. Cela restait impressionnant, mais Ernest était habitué aux blessures et cicatrices, ça n'en serait qu'une de plus sur la liste. Attrapant un linge propre, il se fit un bandage de fortune, avant de reprendre sa place auprès de Jessica. Il aurait bien pris la main de Malina pour lui faire la même chose pour que tout aille vite, mais inconsciemment il savait bien qu'effrayer la jeune servante était la pire des choses à faire dans cette situation. Ernest ne regarda pas Sam, se contentant de prendre la main de Jessica de sa main valide et prier en silence, lui qui n'avait jamais prié de sa vie



Fey

Elle se serait bien servie une tasse de café ou de thé, mais elle se rappela rapidement la brûlure qu'elle avait eu à la main en perdant le contrôle et en faisant déborder l'eau bouillante hors de la tasse. Un verre d'eau était tout de même bien moins dangereux. Elle s'assit prudemment sur une chaise, soupirant en regardant son verre d'eau. Sa vie allait-elle vraiment ressembler à ça maintenant? A ne plus pouvoir faire quoique ce soit, même d'anodin; au risque de mettre sa vie en danger. Le coup de la baignoire avait bien perturbé Pietro, alors qu'elle n'en avait pas de souvenirs, mais ça suffisait pour qu'elle se limite dans ses actions. Regardant son verre d'eau, pensivement, Fey essayait de comprendre ce qu'il lui arrivait. Elle était enceinte, ça c'était ok. De bébés magiques qui visiblement n'auraient rien de communs avec ce qui était connu jusque là dans le monde de la magie, c'était quasiment acté aussi. Mais perdre la tête? Non, ça elle ne l'avait pas vraiment vu venir et ne parvenait pas à l'accepter. Pourtant... La mère de Pietro avait aussi perdu la raison, alors... Non, ce n'était pas pour les mêmes raisons, c'était en voyant ses enfants que son état était devenu si fragile. Soupirant, elle posa sa tête sur ses avant bras, dépités parce qu'elle était en train de devenir. Beaucoup de gens disaient qu'elle n'était pas stable dans sa tête, mais là, c'était vraiment une réalité, ou du moins, elle commençait vraiment à se l'imaginer
Image
Image

Image
Avatar de l’utilisateur
Silfy
 
Message(s) : 11034
Âge : 35
Inscrit le : 19 Jan 2013 10:14
Localisation : En train de bosser , dans mon lit en pensant à Kirby, ou en stream quand j'ai du temps :p
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches
Voir mes dessins

Précédent Suivant

-->

Retour vers RPG actif

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)