Mon Jeu Adopter Boutiques Forum Communauté Jeux Monde Guides

Modérateurs: Modérateurs Artistiques, Modérateurs Écriture, Modérateurs RPG & écriture, Modérateurs Saloon, International Moderators

Comment trouvez vous ce RP ?

Cool !!
55
48%
Sympa
41
36%
Moyen
3
3%
Bof
5
4%
Nul ! (Tu ferais mieux de fermer)
11
10%
 
Nombre total de votes : 115

Messagepar Silfy » 18 Nov 2021 20:52

Fey

Lona était d'une aide bien plus précieuse qu'elle ne l'aurait imaginé. Ses jambes étaient comme engourdies, son corps lui paraissait lourd en plus d'être douloureux, elle était frigorifiée en prime. Lona ne semblait pas le ressentir, et c'était mieux ainsi, elle aurait été forcément troublée et il aurait été compliqué d'expliquer le pourquoi. Déjà que Fey avait du mal à comprendre ce phénomène alors donner une explication plausible à la scientifique aurait été un vrai casse tête. S'asseyant sur le lit, Fey peinait à garder l'esprit clair, la douleur étant bien trop prenante encore pour jouer les dures à cuire et faire comme si de rien n'était.

- Tu m'as déjà beaucoup aidé. Merci Lona

Il n'y avait rien à faire, à part attendre, et souffrir en silence pour ne pas réveiller la maisonnée.

- Ne dis rien à Edna. C'est la seule chose que je te demande.... Pietro va vite le savoir, mais Edna, il ne faut rien lui dire d'accord?

Déjà ses absences soudaines avaient eu l'air d'inquiéter toute la maison et la pauvre vieille sorcière ne semblait pas comprendre à quoi c'était du. Et avec Pietro, elle n'était pas au bout de ses peines non plus.

- Il vaut mieux que tu ne restes pas ici. Quand Pietro va rentrer, je ne pense pas qu'il voudra voir qui que ce soit.

Et ça, c'était bien son propre état qui le lui indiquait.



Dimitri

Riant discrètement à la remarque de Stef, Dimitri continuait son travail de maintenance tranquillement quand la remarque du blesser le fit soupirer.

- En tant que cobaye? C'est pas le genre de la maison. Je pensais que vous aviez une meilleure opinion de notre Général que ça quand même.

Se redressant, Dimitri posa ses instruments et croisa les bras en regardant l'empiréen et Stef. Il y avait de vrais pourritures dans son pays, mais Lorak n'était pas ce genre d'hommes, et il l'avait prouvé depuis longtemps.

- On ne se serait sans doute pas cassé le tronc à tous vous soigner si c'était pour nous servir de vous juste après, on on aurait gardé qu'une poignée d'entre vous dans un état potable, soyons honnête. Ensuite, pour les infos, je pense que vu ce qui vous est arrivé, on n'aura pas besoin de forcer beaucoup vos chefs pour en obtenir. Et je ne vais pas perdre mon temps à ajuster toutes ses machines si c'est pour que vous perdiez la vie dans quelques jours ou quelques semaines J'ai d'autres chats à fouetter.

Ralf se mit à rire avant de vite comprendre que c'était une très mauvaise idée à cause des douleurs qui le paralysaient de nouveau. C'est franc, cru, mais ça restait vrai Ralf avait confiance en Lorak pour ne pas les torturer et en ces deux ordiens pour ne pas les rendre plus mal qu'ils ne l'étaient déjà.



Phoenix

Reposant sa tasse, Phoenix était au fond heureuse que Shean ait su percevoir son mensonge parmi les vérités. Elle reposa sa tasse et attendit que Shean participe à son tour à cet exercice périlleux. Et elle ne fut pas déçue par ces divers propositions. Elle regarda Sam, un peu pantoise.

- Euh... Il me semble que le Grand Mage vous a appris beaucoup de choses sur la magie. Donc je pense que c'est une vérité. Pour le reste par contre...

Avait-il vécu ailleurs que dans cette Tour? Ca paraissait tellement peu probable, mais en même temps... La mère de Ielena semblait très proche de Shean, aurait était-ce possible si le couple avait toujours vécu dans la Tour? Mais en même temps.. Ce qui appartient à la Tour, reste à la Tour alors...

- Je vous pense assez tête brûlé pour apprendre tout seul à monter à cheval, c'est vrai. Et je n'ai pas vu de personnes ici qui apprenaient aux gens de cette Tour cette compétence d'ailleurs. Alors, je ne sais pas ce que vous pensez de tout cela Kaele mais... Je sais que ça parait totalement insensé, mais je dirais la deuxième proposition. Vous avez déjà vécu hors de cette Tour! On est d'accord que même vivre deux ou trois jours seulement hors de ces murs, ça compte?
Image
Image

Image
Avatar de l’utilisateur
Silfy
 
Message(s) : 10984
Âge : 33
Inscrit le : 19 Jan 2013 10:14
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches
Voir mes dessins

Messagepar Gothikadoll » 24 Nov 2021 00:16

Lizzy

Décidément, ce garçon devait être une petite tête brûlée pour avoir besoin de soins à chaque retour. Mais d'un autre côté, il était soldat donc peut-être était-il plutôt chanceux de faire autant d'allés retours, mais seulement pour de petites blessures à chaque fois. Lizzy se surprit à se demander si les autres soldats n'avaient pas quelques rumeurs pas glorieuses à partager à son sujet, même si la lâcheté n'était pas seule explication à des blessures légères, elle était la plus simple à raconter

- Je peux vous faire ça moi, les médecins sont un peu occupés en ce moment. Vous n'avez rien d'autre à me signaler ? Juste les points ?



Alex

Fey en voyait de toutes les couleurs entre sa grossesse, ou du moins ce que Alex supposait être un début de grossesse, et son mari. Il ne retint donc aucune des deux jeunes femmes après le départ de Astor. Quelques minutes plus tard, Angel fit son apparition sur son écran, et des pas lourds dans le couloir lui indiquèrent que le duo de mages était de retour, Astor était retourné à sa chambre ce qui voulait dire que Pietro était en bas en toute logique

- Bon retour Angel, tout s'est passé comme prévu ?

Il en doutait, fortement, surtout si le jeune empiréen n'avait pas montré le bout de son nez encore. Peut-être que les craintes de Fey avaient été fondées finalement. L'ouverture de sa porte de bureau répondit cependant à la question tout en faisant sursauter le journaliste. Main sur le coeur, Alex tâcha de calmer cet organe bien trop sollicité pour l'heure qu'il était avant d'accueillir à son tour un Pietro méfiant

- Tu es pire qu'un chat ma parole. Entre, entre je t'en prie. Tu as l'air d'avoir besoin de t'asseoir un moment.


- J'ai surtout peur de plus pouvoir me lever si je me pose. Fey est déjà partie se coucher ?

- Dans votre chambre oui, elle est avec Lona encore il me semble. Si tu préfères me débriefer demain on peut tout aussi bien.

- Ouai.... plutôt demain dans ce cas, ou demande à Angel, elle était là aussi de toute façon.

D'un signe de tête, Alex laissa Pietro prendre congé, il était plus que fatigué ce qui en disait long sur la tâche qu'il venait d'accomplir. Mais cela soulevait une autre inquiétude pour le journaliste

- Rassure moi Angel, il n'a pas été blessé hein ?



Shean

Sam et Phoenix étaient d'accord sur le point le plus simple, oui le Grand Mage lui avait appris beaucoup de choses, mais Shean vit une chance pour lui de semer le doute pour les deux autres affirmation quand la danseuse demanda une précision

- Passer une nuit ou deux ailleurs pour une mission un peu éloignée, non ça ne compte pas. C'est un grand pays dans lequel nous vivons, et ma présence a effectivement été parfois demandée pour trancher quelques affaires.


- Trancher hein ? Plus sérieusement, Marianne et toi semblez vous connaître assez pour me faire penser que tu as vécu un moment avec tes beaux parents, mais d'un autre côté, je vois assez mal le Grand Mage te laisser vivre à la ferme loin de la Tour... Et c'est ici que tu as été marié non ? Du coup j'aurais plus tendance à dire que c'est plutôt cette histoire d'équitation le mensonge.... rhaa j'en sais rien, notre seul indice est une femme que tu connais depuis des années et dont tu paies une partie de la rente. Donc si tu dis que juste quelques jours ne comptent pas...

Elle cherchait les indices, mais tout comme elle plus tôt, Shean n'en donnerait pas plus que ce qu'il avait déjà dit. Sam pouvait clairement voir désormais qu'ils jouaient bel et bien avec les mêmes règles, coups bas compris

- Tu peux toujours laisser Phoenix décider sur ce coup là tu sais, si tu es à ce point peu sûre de toi.
Avatar de l’utilisateur
Gothikadoll
Modératrice Discord
 
Message(s) : 26993
Âge : 30
Inscrit le : 17 Mars 2013 19:41
Localisation : Généralement avec mon homme et mon chat
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches
Voir mes dessins

Messagepar Laucirie » 24 Nov 2021 19:54

Stef
Face au discourt de Devega, Stef ne put s'empêcher de pouffer. Ses paroles avaient beau être crues, elles n'en restaient pas moins vrai. L'empiréen sembla le comprendre, mais il fit une légère moue.


- J'ai d'ja vu des hommes perdre la tête pour d'l'argent ou par menace.

- Ce n'est pas le cas du Général Stein, rassurez-vous, ajouta Stef sans lâcher son sourire.

- P't'être, mais alors, où est-ce qu'ils vont nos frères d'armes une fois rétabli? Où est-c'que vous allez m'envoyer?

Stef comprenait mieux son inquiétude. Il était bien beau de promettre monts et merveilles à ces soldats, ils n'en restaient pas moins des ennemies. Ils ne l'oubliaient pas et leurs craintes étaient légitimes.

- Ils sont conduits dans un camp à l'écart du front, dirigé par des hommes du Général. Vos frères d'armes qui y sont présents y sont bien traités.

Il avait voulu dire les prisonniers, mais ce serait sans doute ajouter une couche à l'inquiétude de cet homme. Il se savait bien prisonnier, il n'était pas nécessaire de le lui rappeler davantage.



Lona
La scientifique était inquiète de l'état de santé de l'archère. Tant les absences que les hypothermies. Lona pouvait avoir des absences elle aussi, mais elles étaient différentes de celle de l'Empiréenne. Ses yeux ne changeaient pas de couleur... Se sentant de plus en plus mal à rester debout, elle n'insista pas plus.

- D'accord, dit-elle. Si jamais tu... tu as froid, il... il y a une couverture en haut dans l'armoire ici. N'hé...N'hésite pas.

Lona trouvait l'archère bien froide, et les lèvres bleuies qu'elle percevait malgré la pénombre n'était pas dû qu'à l'absence de lumière. Elle se recula, un peu chancelante et en se triturant les mains. Elle garda la tête basse. Elle ne comprenait pas pourquoi Pietro voudrait être seul à son retour. Ne voudrait-il pas justement qu'on le soutienne? Peut-être qu'au fond, il ne valait mieux pas comprendre. Finalement, elle finit par quitter la chambre sans un mot de plus. Devrait-elle rester au cas où ? En quoi serait-elle utile au fond si elle restait? Elle aurait pu appeler Edna à l'aide, mais l'archère ne le souhaitait pas.

Arrivant dans le couloir, elle ne fit pas vraiment attention et tomba littéralement sur Pietro. Chancelante qu'elle était déjà de base, elle ne tint pas vraiment debout et sans trop comprendre, elle se retrouva les fesses au sol. Elle releva la tête, un peu confuse et surprise d'avoir trouvé un obstacle ainsi en sortant de la chambre. Elle reconnut bien vite Pietro, un Pietro fatigué mais bien humain.

- Oh excuse moi Pietro, je ne t'avais pas vu.

Restant assise au sol, elle ne se sentait plus la force de se relever. Pourquoi se sentait-elle si mal? Toute la journée, depuis son dernier réveil à l'arrivée de Jace, elle s'était sentie plutôt bien pourtant... Ce devait être la fatigue. Elle ne voyait que cela. Elle devait suivre un traitement et avec la fatigue son corps réclamait du repos. Cela ne pouvait-être que cela.

Angel
L'IA s'était levée, tout du moins sa représentation s'était levé lorsqu'Alex s'était adressé à elle. Elle n'eut pas le temps de répondre que Pietro apparut dans le bureau, surprenant visiblement l'homme. Elle garda le silence, écoutant ce bref échange. Une fois le sorcier parti, face à la nouvelle question d'Alex, Angel resta stoïque.

- N'avez-vous pas lu mes messages? demanda-t-elle platement. Nous n'avons croisé aucun être pouvant le blesser, que ce soit un soldat, ou un androïde. Le seul qui a croisé la route du Prince est Lawrence. Au vu de sa situation, il n'était pas en mesure de le blesser.

Pourquoi devait-elle se répéter? Ne la croyait-elle donc pas? Elle pouvait montrer tout ce qu'elle avait pu enregistrer de la mission pour le prouver... Ah, en fait, non, elle n'avait pas enregistrer ce genre de détail à la demande du Pince. Qu'importe. Aucun être capable de blesser le garçon ne s'était présenté. Il était épuisé, certes, mais c'était entièrement de son fait.

- Le Prince a utiliser beaucoup de magie. Cette magie n'est pas du même ordre que la magie académique et elle fatigue beaucoup son organisme.

Elle marqua une pause et dévisagea de sa froideur habituelle Alex.

- Il n'a reçu aucune blessure d'aucune sorte.



Mathieu Dogan
- Si cela ne vous dérange pas, vous pouvez.

Il était bien ignorant des rumeurs qui pouvaient circuler dans le camps. Il ne pouvait même pas dire s'il y en avait ou non. Le fait étant que ces blessures montraient à ses yeux la chance qu'il avait de pouvoir revenir les montrer. Il se battait, défendait ses frères d'armes quand bien même aucun lien d'amitié ne les liait. Il avait pu en sauver deux ou trois grâce à sa "chance" au final.

- A part quelques cicatrices, par-ci par-là, nop, j'ai rien de bien intéressant à montrer, dit-il dans un rire.

Elle les verrait de toute façon comme elle pourrait voir le bracelet de bras lorsqu'il tirerait son veston et son t-shirt. Des marques, il en avait plusieurs dans le dos, quelques une sur son autre bras, et la blessure qu'il avait eu lorsqu'il était aux côté de Joshua. Celle là, elle était toute proche de son cœur et il ne l'aimait pas. Et c'était d'ailleurs la blessure la plus grave qu'il eut reçu. Elle était guérie maintenant, mais la marque qu'elle avait laissé le repoussait. En même temps, il l'avait bien malmené cette blessure à se l'ouvrir plusieurs fois pour des bêtises et pour pouvoir rester aux côtés du Pyol agonisant.
ImageImage
Image
Merci Azertamia pour la petite boule de neige ! Et à Célénia pour le Badge
Avatar de l’utilisateur
Laucirie
 
Message(s) : 10541
Âge : 28
Inscrit le : 11 Juin 2014 16:32
Localisation : sudiste infiltrée dans le nord
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches
Voir mes dessins

Messagepar Silfy » 30 Nov 2021 21:44

Dimitri Devegas

Peu importe que ce soit dans un labo ou dans le camp de Lorak, ces empiréens étaient bels et bien des prisonniers. Un peu mieux lotis dans cette partie du front, certes, mais loin d'avoir des libertés malgré tout.

- La méfiance est logique. Nous croire sur parole, ça serait soit une faiblesse soit de l'inconscience. Mais Lorak n'est pas un monstre comme certains de nos scientifiques ou certains de nos dirigeants.

Il n'avait rien de plus à dire. Le ton qu'avait employé le noble déchu en disait long sur ce qu'il pensait des labos et de la manière dont son pays était gouverné. Lui voulait juste se concentrer sur des remèdes, sur une manière de redorer le blason de sa famille aussi, et également, sur Irène. Comment une femme sans aucun titre et sans compétences scientifiques pouvaient hanter ses pensées à ce point?

- Enfin bref. Tout semble fonctionner à merveille ici



Fey

Lona avait été bien gentille de l'aider à retourner dans sa chambre, et Fey la remercia une dernière fois avant qu'elle ne quitte la chambre. S'allongeant sur son lit, dos à la porte, l'archère avait encore bien froid, tremblant malgré la couverture qui l'enveloppait désormais. Son corps paraissait bien moins gelé, et pourtant, elle avait du mal à se réchauffer. Le stress qui l'avait envahit depuis que Pietro était parti s'évanouissait petit à petit, mais une boule lui restait dans l'estomac, comme si le calme ne reviendrait pas tant que Pietro ne se trouverait pas à ses côtés. Elle finit par fermer les yeux, toujours crispées par cette douleur qui s'atténuait petit à petit. Etre seule avait quand même un avantage, elle pouvait pleurer sans crainte d'être prise sur le fait. Le venin des ombres qui avait failli la tuer avait été la pire des douleurs physiques qu'elle avait subi. Mais ce n'était pas autant la douleur que l'idée que ses enfants pouvaient souffrir qui rendait la situation la plus insoutenable de sa vie.



Phoenix

Voir Sam aussi hésitante avait un côté comique. Mais la pression montait d'un cran pour la danseuse du même coup. Shean avait trouvé son mensonge parmi les vérités. Si elle même ne trouvait pas celui de Shean, cela voulait-il dire qu'elle ne le connaissait pas ou qu'elle ne s’intéressait pas assez à lui? Baissant la tête et triturant ses doigts, Phoenix ne se sentait plus aussi enjouée d'un seul coup. Elle avait envie de croire qu'il avait pu vivre à l'extérieur de la Tour, mais Sama avait sans doute raison, le Grand Mage ne l'aurait pas laissé faire, sans doute pas. Timidement, elle releva les yeux vers Shean.

- On va dire le fait que vous ayez pu vivre en dehors de cette Tour alors.

Elle espérait vraiment se tromper et en même temps, Phoenix était persuadée qu'elle passerait donc pour une mauvaise compagne si elle ne trouvait pas le mensonge.
Image
Image

Image
Avatar de l’utilisateur
Silfy
 
Message(s) : 10984
Âge : 33
Inscrit le : 19 Jan 2013 10:14
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches
Voir mes dessins

Messagepar Gothikadoll » 02 Déc 2021 15:42

Shean

La doctoresse réfléchissait sans doute trop à la question, et elle devait s'en être rendue compte vu que c'est Phoenix qui eut le dernier mot. Elle avait suivi sa première intuition, forçant le tortionnaire à boire encore une bonne gorgée d'hydromel avant de s'expliquer

- Ielena était une mission initialement, une affaire un peu compliquée qui a demandé à ce que je vive avec elle un certain temps avant que je ne l'invite à vivre à la Tour. La suite vous la connaissez, globalement. J'ai pu devenir propriétaire de sa ferme depuis sa mort, mais je n'y vais plus vraiment, comme vous vous en doutez. Donc si, même si c'était pour une mission j'ai vécu quelques mois en dehors de ces murs.

Cette histoire semblait avoir jeté un certain froid dans la pièce, mais Shean ne se laissa pas démonter

- Faites pas cette tête, je le vis bien, et je vis bien. Ça a ses avantages d'être nourri, logé et blanchi gratuitement. Contrairement à beaucoup dans ce pays j'ai un travail qui me permet de mettre de côté.


- En t'écoutant j'ai l'impression que c'est une chance de travailler ici.

- Tu es plutôt mal placée pour me soutenir le contraire vu ta propre situation. Mais enchaîne plutôt, on aura ce débat pendant une soirée plus lourde, je suis impatient de connaître d'autres de tes secrets.

Sam n'insista pas, consciente elle aussi sans doute que le sujet était trop sérieux pour leur soirée détente. Elle réfléchit quelques temps avant de dévoiler trois nouvelles affirmations qui firent sourire le tortionnaire.


Sil', si tu veux accélérer la soirée tu peux ;)

Alex

Si, il avait lu les messages, mais Angel aurait très bien pu les envoyer sur ordre de Pietro, et ce ne serait pas la première fois qu'il aurait caché des choses. L'intelligence artificielle qu'elle était n'en avait peut-être pas conscience, mais le mensonge, pour protéger sa femme ou se protéger lui-même, était tout à fait envisageable. La voir insister cependant était une forme de confirmation, Angel n'était plus en binôme avec le sorcier, donc elle ne suivait plus les directives qu'il aurait pu lui donner

- Ok, je te crois. Sa magie a l'air de le bouffer intérieurement parfois, et de ce que j'ai vu de son caractère c'est une tête brûlée qui n'hésite pas à pousser ses limites. Je voulais juste être sûr qu'il ne cache rien, mais si tu confirme avec autant d'assurance ça me va. Tu as pu tout me transférer de ce que vous avez récupéré ?



Pietro

Rentrer ainsi dans Lona surprit Pietro autant que cela avait étonné Lona, mais il n'eut pas le réflexe de la retenir, peut-être au plus grand bonheur de la scientifique sur laquelle il serait certainement tombé à son tour

- C'est ma réplique ça. Je vois que je suis pas le seul claqué dans cette maison, tu trouves pas le sommeil ?

Avec ce qu'elle avait vécu ça n'aurait pas été étonnant. Mais paradoxalement elle en avait besoin, fragile qu'elle semblait être, Pietro avait presque l'impression qu'elle pourrait casser comme une poupée de porcelaine

- Tu veux que je demande à Alex de t'apporter son aide ? Je dois avouer que personnellement je pourrai pas te lever là.



Lizzy

Il gardait une forme d'humour malgré la situation, Lizzy se demandait un peu comment un homme faisant des allers-retours entre un flirt avec la mort et des salles de médecines pouvait en rire comme ça. Après avoir assis le jeune Dogan sur un tabouret, l'infirmière le laissa retirer veste et T-shirt en préparant ses outils. En se retournant, Lizzy put voir l'étendu des dégâts réels de la peau du soldat

- Par-ci par-là on disait. Elles ne vous font pas mal ?

Entre le froid et l'effort, certaines devaient le tirer un peu tout de même, surtout celle à sa poitrine qui était tout de même impressionnante.
Avatar de l’utilisateur
Gothikadoll
Modératrice Discord
 
Message(s) : 26993
Âge : 30
Inscrit le : 17 Mars 2013 19:41
Localisation : Généralement avec mon homme et mon chat
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches
Voir mes dessins

Messagepar Laucirie » 02 Déc 2021 20:37

Mathieu Dogan
Oui, par-ci par-là. Le fait quelle le répète le fit lâcher un autre rire. Il n'avait pas tellement de fierté de ces marques, mais elles étaient aussi à l'image de ses actes au front. Il avait une vision fataliste de cette guerre et son seul échappatoire était ce rire faux qu'il arrivait encore à lâcher et qui en énervait certain en plus de les surprendre.

- Non. Celles à la poitrine sont vieilles si on veut. - il porta sa main à la plus ancienne qui avait sa symétrie dans le dos - Celle là m'a bien fait souffrir au début, c'est vrai, et c'est la plus grave que j'ai eu. Depuis, je n'ai eu que des égratignures et des hématomes.

Il tourna son regard vers la demoiselle. Elle devait s'en poser des questions mais il n'avait pourtant aucune réponse à lui apporter. Il ignorait comment il pouvait encore retourner aux combats sans craindre d'y rester.

- La seule qui me fait mal, c'est celle à l'épaule que je me suis faite hier matin.


Angel
le logiciel qu'elle était n'était pas capable de mensonge. Ne retranscrivant pas la voix de son utilisateur, elle n'avait pas pu mentir. Le mensonge était bien trop humain pour elle encore.

- Je ne peux pas vous contre dire là dessus. Il a utilisé beaucoup de sa magie, mais sur une grande distance. Nous n'avons réellement pas combattu. Son seul mal est sa fatigue et sa... Magie?

Était-ce vraiment de la magie? Angel n'avait rien trouvé de comparable dans les archives qu'elle avait pu consulter. Elle enchaîna, ne laissant pas le temps à Alex de peut-être entendre l'interrogation de son énoncé.

- Oui. J'ai vidé l'intégralité du réseau de ses données avant d'y laisser mon virus pour qu'il détruise ce qu'il restait. Dans ces données, en les recoupant avec ce que nous possédons, nous pouvons aisément localiser deux laboratoires annexes qui étaient en relation avec celui d'Hotkins.



Stef
Le Devega semblait bien tranchant lorsqu'il était question des labos. Un aveugle comprendrait tout son ressentiment. Visiblement, cela rassura le soldat empiréen qui ne répondit rien à ces remarques qui n'appelaient pas de réponse. Stef finit son bandage sur le soldat dont il s'occupait. Lorsque ce fut fait, au lieu de rejoindre le soldat suivant, il s'approcha plutôt du jeune noble avant qu'il ne parte de ce côté de la tente. Dimitri avait terminé son travail, mais Stef voulait voir encore un détail avec le noble. Lui qui aurait préféré ne pas le croiser pour éviter certain sujet de conversation, voilà que c'était lui qui allait à sa rencontre.

- Monsieur, attendez s'il vous plaît. Me permettez-vous de vous demander un service?

Il était un peu embêté par la demande qu'il allait formuler, mais c'était à la fois pour lui et pour Sonia qu'il faisait cela. En contre partie, il allait admettre suivre un traitement. Face au gros point d'interrogation dessiné sur le visage du jeune homme, Stef enchaîna.

- Auriez-vous la possibilité de réparer ce petit boitier ? Avec tout ce qui s'est passé depuis le début des combats, l'ouverture a été endommagée et je ne puis plus m'en servir comme il se devrait.

Le boitier en question n'était pas plus grand qu'un range cigare. Il était fait d'un métal plutôt solide. l'ouverture était abîmée et ne permettait plus la fermeture de cette petite boîte. En temps normal, cette ouverture était programmable, pour ne s'ouvrir qu'au bout d'un temps donné. Elle permettait notamment d'éviter un surdosage aux personnes respectant un traitement strict. En l'occurrence, elle permettait à Stef de ne pas dépasser la dose qui lui était prescrite.

- Je n'ai pas l'autorisation d'utiliser les outils qui me permettraient de la réparer.



Lona
La remarque de Pietro lui fit lâcher un petit rire nerveux. Forcément, c'était plutôt elle qu'on ne voyait pas et non l'inverse. A genou sur le sol froid du couloir, elle répondit au sorcier.

- J'étais bien trop angoissée par toute cette histoire pour trouver vraiment le sommeil. J'avais peur pour toi. Je... Je veux bien que tu cherches Alex pour moi, oui, s'il te plaît.

Elle était bien gênée de l'admettre, mais si lui n'avait pas la force de la soulever il ne restait qu'Alex pour le faire. Gini aurait été là, il aurait pu s'en charger. Mais malheureusement, elle n'avait pas réussi avec le peu de temps qu'elle avait à trouver ce qui bloquait avec son programme.


précédemment
La femme médecin des télépathes
La femme médecin avait parcouru toute la Tour sans trouver le matériel qu'elle souhaitait. Pourquoi n'avaient-ils pas de matériel pour suturer? Au front, ils en avaient, elle le savait, sa tutrice lui avait expliqué tout cela. Il était vrai qu'ici, peut de personne arrivait à s'ouvrir à ce point aussi. Un simple bandage de compression, des onguent, un peu d'alchimie et hop, le tour était joué. Pourquoi avait-il fallu que Menor s'en prenne à une prisonnière aussi précieuse et que le matériel venait à manquer? Aller au marché risquait de prendre du temps. A l'heure qu'il était, elle ne trouverait rien de toute façon. Tout serait fermé.

Et puis, les prisonnier, en général, c'était le but qu'ils ne survivent pas à ce genre de blessure... Après s'être renseigné auprès d'autres Télépathe qui géraient d'ordinaire ce genre de stock, elle apprit que tout avait été envoyé en urgence au front d'où le matériel s'était vu manqué. Une commande était en cours et ils seraient livré le matin suivant. Mais, il serait un peu tard pour la prisonnière dont elle devait s'occuper.
ImageImage
Image
Merci Azertamia pour la petite boule de neige ! Et à Célénia pour le Badge
Avatar de l’utilisateur
Laucirie
 
Message(s) : 10541
Âge : 28
Inscrit le : 11 Juin 2014 16:32
Localisation : sudiste infiltrée dans le nord
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches
Voir mes dessins

Messagepar Silfy » 03 Déc 2021 23:33

Phoenix

Deux sentiments s'entrechoquaient en Phoenix. D'un côté, elle était soulagée d'avoir trouvé le mensonge et d'un autre, elle était attristée de constater que Shean avait pu gouter à un bonheur d'une vie hors de la Tour pour finalement se retrouver de nouveau prisonnier des griffes du Grand Mage, comme si le maître de ces lieux avait laissé à son pantin goûter à la liberté pour mieux le lui arracher par la suite. La danseuse tenta de cacher sa stupéfaction en entendant que Ielena était au départ une mission. Elle même en était une quelque part, alors c'était à croire que c'était le destin que Shean se sente lié à ses proies. Sam coupa bien vite court à toutes ces sombres pensées pour rembrayer sur deux vérités et un mensonge.

Cette fois, Shean ne se laissa pas avoir, et un fou rire vint même redonner de la joie dans cette pièce. Quand vint le tour de Phoenix, la pauvre jeune femme ne sut pas vraiment quoi dire, avant de finalement trouver son mensonge. Dire qu'on l'avait demandé en fiancaille semblait une totale évidence pour la femme médecin et le tortionnaire, bien plus que de rêver de devenir chanteuse alors qu'elle ne savait pas chanter. Et pourtant! Son sourire amusé en disait long, on lui avait bien fait une demande, sauf que le monsieur était un inconnu lors d'un bal où elle devait faire une représentation, et qu'il était ivre accessoirement. Le malheureux s'était mis à genoux, ça avait eu un côté romantique, si l'homme n'empestait pas l'alcool et ne bégayait pas entre chaque mot. Phoenix avait même oublié cette histoire sur le moment, mais le jeu avait tendance à rappeler des souvenirs amusants.

- J'ai réussi à vous avoir finalement!

Et elle en était fière finalement. Cet événement n'avait eu aucun impact sur sa vie, Melchior avait vite remis les choses en place, et le pseudo fiancé avait surtout eu une gueule de bois et un trou de mémoire sur cet événement le lendemain matin.



Dimitri Devegas

S'arrêtant, Dimitri releva un sourcil devant la demande de Stef. Il pouvait toujours demander, mais la réponse dépendrait finalement de ce qu'il demanderait. Il prit le boitier entre ses doigts, et releva encore un sourcil avant de relever la tête vers l'ordien.

- C'est bien ce que je pense?

Visiblement, oui. Le boitier avait souffert, et ça n'allait pas être une partie de plaisir de le réparer au vu du mécanisme.

- C'est un modèle un peu spécial. J'en ai rarement vu des comme ça. Les boitiers qu'on utilise pour ce genre de...traitements sont plus basiques et ils ont surtout la fâcheuse manie d'être facilement craquée au niveau de la programmation d'ouverture. L'ouverture de celle ci est cassée mais ça devrait être réparable. C'est plutôt le mécanisme en lui même qui va me prendre la tête à mon avis.

Ca allait demander de la minutie, car si le programme était déréglé, ça n'allait pas être une bonne chose pour la régularité de la prise de traitement et les surdosages que cela pouvait entrainer n'allait pas arranger les choses.

- Je peux regarder. Si vous pouvez me le laisser deux heures au moins. J'ai les outils dans ma tente, je pense pouvoir le rendre en état de marche, ça n'a pas l'air complétement foutu



Fey attend Pietro
Image
Image

Image
Avatar de l’utilisateur
Silfy
 
Message(s) : 10984
Âge : 33
Inscrit le : 19 Jan 2013 10:14
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches
Voir mes dessins

Messagepar Gothikadoll » 04 Déc 2021 15:47

Sam

Elle savait qu'elle aurait dû choisir autre chose, Shean semblait avoir bien compris que Harry était un poids plume. Peut-être que choisir un autre mensonge aurait pu plus le déstabiliser, même s'il devait se douter qu'elle était du genre à être tout à fait capable d'aller aider son grand père de l'autre côté de la ligne de front. Enfin, la doctoresse avait préféré mettre en avant le camp en trêve plutôt que ses petites trahisons. Elle aurait pu être vexée de voir que ça les faisait rire de savoir qu'on la confondait avec un homme, mais la doctoresse avait conscience de son physique, même si les tenues de l'Empire ne laissait pas de doute sur le peu de poitrine qu'elle avait. Apprendre que Phoenix avait été demandée en fiançailles fut un choc en revanche, autant pour Shean que pour elle. Sam sentait bien la question qui dansait derrière les yeux du tortionnaire, et elle fut bien contente qu'il ne demande pas à haute voix si cet homme était toujours en vie

- Shean, quand tu auras fini de gober les mouches on pourra reprendre ?


- Tu devrais boire un peu d'eau, j'en ai pas fini avec toi.

- C'est ça, dis plutôt qu'à la fin de la soirée on saura que t'es en fait un révolutionnaire qui voue un culte à la déesse de la lumière.

Elle était loin du compte, Sam le savait et le rire de Shean le confirmait. Encore que, vu sa façon de parler à et de Calvin lors du bal, il devait y avoir un fond de juste. Mais ça, le mage noir le garderait certainement bien pour lui entre ces murs, preuve en fut, il préféra affirmer trois choses de son enfance.



Pietro

Retourner chercher Alex ne lui changeait pas grand chose, Pietro avait déjà conscience d'être à moitié présent dans son corps actuellement. Il fit donc demi tour pour retourner au bureau, ouvrant la porte sans s'annoncer cette fois et assez tôt pour entendre l'ex journaliste répondre à Angel


- Parfait, on va pouvoir déterrer un peu plus ces rats comme ça. Oh.. tu as besoin de quelque chose ?

- Lona. Enfin, Lona a besoin je veux dire. Elle a comme des soucis de fatigue, si tu pouvais la ramener à sa chambre ça serait pas mal.

- Ah, j'arrive tout de suite.

Fidèle à sa parole, Alex suivit le sorcier dans le couloir pour venir littéralement ramasser Lona et souhaiter bonne nuit à Pietro en passant. Le jeune homme lui répondit d'un signe de main absent en entrant enfin dans ses quartiers où Fey semblait déjà dormir.


Lizzy

Les dieux devaient s'être dit qu'ils en avaient fait assez avec lui, si seulement ils pouvaient se faire la même remarque pour d'autres soldats de cette tente.... Lizzy ne dit rien de ses pensées, elle ne voulait pas accabler le jeune homme de la chance - si on pouvait parler de chance - qu'il avait

- Si les autres ne tirent plus ça devrait passer rapidement. Elle est encore fraîche et le froid ne doit pas aider à vous détendre la peau. On a quelques bandes chauffantes en stock si vous avez besoin. En tous cas, c'est fini pour vos points, j'espère qu'on ne se reverra pas trop vite. Sans offense bien sûr.
Avatar de l’utilisateur
Gothikadoll
Modératrice Discord
 
Message(s) : 26993
Âge : 30
Inscrit le : 17 Mars 2013 19:41
Localisation : Généralement avec mon homme et mon chat
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches
Voir mes dessins

Messagepar Laucirie » 05 Déc 2021 13:22

La femme médecin des télépathes
Elle avait pris sur elle pour rejoindre le médecin de la Tour au service du grand mage, avant de se souvenir que ce dernier avait été "amicalement" congédié. Elle avait entendu parlé qu'il restait une femme médecin sous les ordres de Grand Mage. Peut-être qu'entre "collègue", cette femme pourrait la dépanner? Elle avait besoin de suturer cette plaie rapidement. La blessure étant magique, et imprégnée de magie, les onguent et l'alchimie n'agissaient pas aussi bien. Elle espérait ne pas la déranger et ne pas non plus se faire rappeler à l'ordre. Lilith lui avait donné carte blanche mais le Grand mage... Que dirait-il? Elle, elle comptait bien remettre cette prisonnière sur pied.

Après un bref passage en cuisine pour trouver l'information auprès de la Matrone d'où était la chambre de la femme qu'elle cherchait, la médecin des télépathes s'y dirigea. Elle était à un étage où les télépathes n'étaient pas du tout les biens venus. Trop proches des deux chiens du Grand Mage... Après une grande inspiration, elle franchit la dernière marche de cet escalier qui menait à cette aile maudite. Elle s'approcha des chambres et s'arrêta devant la porte qu'elle avait lu dans l'esprit de la Matrone. Elle prit son courage à deux mains et toqua. Elle entendait rire et parler plutôt fort. Au moins était-elle bien là. Elle toqua un peu plus fort après deux minutes sans réponse.


Mathieu Dogan
Mathieu serrait les dents alors que la jeune femme s'occupait de son épaule. Il grimaçait. Le froid sans doute ne l'aidait pas, la jeune femme avait raison. Il ne dit pas non aux bandes chauffantes.

- Espérez, au contraire, de me revoir, dit-il dans un rire. Si vous ne me voyez plus, c'est que ma chance m'aura quitté.

C'était sa façon de voir les choses. Il avait de la chance en un sens. Une fois qu'elle eut fini, il porta sa main à son bracelet de bras. On pouvait aisément y voir les runes qui y étaient gravées.

- Si je m'en suis sorti jusqu'ici, c'est bien grâce à cela. Je ne sais vraiment pas comment ça marche. Mais depuis que Pyol me la mis au bras il me protège. Les attaques magiques ne semblent plus rien me faire à par des bleus. La coupure que j'ai à l'épaule c'est un coup d'épée enflammée. On ne dirait pas hein?

Il n'avait pas de marque de brûlure, juste la coupure nette de la lame de l'épée. Il avait bien compris que ce bracelet le protégeait des coups fait par la magie, mais ne le protégeait pas des attaques directes faite par un objet ou une arme physique. Aussi, il n'a pas été brûlé par le feu de l'épée, seulement coupé par la lame qui en était couverte. Pourquoi l'Académie n'avait-elle pas investi dans ce genre d'artefact pour ses soldats? Peut-être cette guerre aurait-elle fait moins de mort.


Stef
Le mage se sentait un peu mal à l'aise face à la compréhension de Devaga. Il avait bien compris ce qu'était cette boite et son utilité. Il le remercia intérieurement de ne pas faire de commentaire à ce sujet.

- Merci monsieur. Si le programme d'ouverture ne refonctionne pas dans sa totalité, ce n'est pas grave. Ce qui m'importe le plus c'est qu'un tiers ne puisse pas l'ouvrir. En l'état, le moindre choc l'ouvre et les ampoules que j'y stocke risque de se briser par inadvertance.

Généralement, durant ses crises, il ne se surdosait pas, bien au contraire. Sa mère lui avait offert cette boite quand il était jeune pensant sans doute bien faire. Finalement, elle avait surtout une valeur sentimentale aux yeux de Stef.


Lona
L'allée retour de Pietro fut rapide. Même si elle se sentait bien honteuse d'avoir besoin de l'aide d'Alex pour retourner à sa chambre, elle ne pouvait pas nier qu'elle était bien contente de ne pas être seule et d'avoir cette impression d'être entourée. L'ex journaliste porta plus qu'il n'aida Lona à marcher jusqu'à sa chambre. Il l'aida à s'assoir sur son lit. Elle le remercia avant qu'il ne la laisse après lui avoir souhaité une bonne nuit.

A nouveau seule dans sa chambre, son angoisse s'adoucissait enfin. Dan était ici. Il allait bien. Jace était bien rentré à son camp et il allait bien. Pietro était aussi revenu, entier de ce qu'elle pouvait voir, et malgré sa fatigue, il ne semblait pas aller mal. Edna dormait. Sa mère et son père étaient sous le couvert de cette maison également. Flint et son Grand-père étaient en sûreté. Et elle, elle était enfin avec les siens, loin de ces monstres. Oui, il n'y avait plus besoin de s'inquiéter ni d'angoisser. Elle s'allongea dans son lit, en position fœtale. Plus besoin de s'inquiéter... Elle ferma les yeux. Comment Hope avait pu se sentir le besoin de quitter cet îlot de sécurité pour suivre un groupe armée? Allait-elle bien? Ses pensées ne restèrent pas longtemps sur la jeune empiréenne. Le sommeil l'emporta enfin afin que son corps puisse se remettre de toutes ces péripéties.


Angel ne répondit rien à Alex et attendait patiemment qu'il revienne si l'envie lui prenait. Maintenant que tous les humains étaient en lieu sûr, peut-être que l'ex-journaliste choisirait d'aller se reposer. Il en avait besoin lui aussi.

Pendant ce temps sur le réseau ...
DNO, les dernières nouvelles de l'Ordre


Très chers lecteurs,

Il ne vous aura pas échappé l'annonce de l'inauguration de la nouvelle Grande Académie des mages. Dans même pas une journée, cette nouvelle académie flambant neuve pourra à nouveau accueillir nos petites têtes blondes afin qu'ils maîtrisent leur magie - si tant étant qu'ils aient la bonne magie.
Comme cela était déjà dit dans mon précédent article, notre belle Académie ne semble pas apprécier les mélanges. Si pourtant les mages Arcano-céleste se trouvent avoir des avantages, cela ne semble pas être du goût de tous. Fort heureusement, chers lecteurs, cela semble changer ! Une Maître Mage doit prendre la parole pour annoncer les dernières modifications du code de la Magie. Son nom, vous le connaissez. Elle est connu pour être la plus grande mage de soin que l'Ordre n'ait connu sur des générations : Mirenda Gladys.
La suite se fera dans les prochains jours. Espérons que nos prières soient entendues et que la vision de l'Académie sur la réalité de notre nation change. Bons nombres de mage sur le front ont besoin de ce changement pour pouvoir bénéficier des mêmes soins que leurs frères d'armes.

Mais outre cette première "bonne nouvelle", une autre semble suivre. Le Roi semble enfin prendre conscience de l'inhumanité de cette guerre. Un décret vient de paraître il y a de cela à peine quelques minutes ! Vous aurez le privilège d'en lire un extrait en bas de cet article.
Ce décret permettra alors aux personnes qui n'ont pas ou plus leur place aux combats de retourner auprès de leur famille. De même, les familles qui ont été déchirées par cette guerre pourront enfin se réunir.
Mais ne soyez pas dupe. Cette prise de conscience ne survient qu'après un combat long et acharné. Rappelez vous de cette femme enceinte présente au front. Ce n'est que lorsqu'un proche de cette femme s'est directement adressé à la famille royale que l'affaire s'est sue. Combien de personne dans son cas sont présentes dans les rangs de nos armées? Combien d'autres seront discriminées et y resteront à cause d'une pression et le couvert de "l'effort de guerre".

Ne soyez pas aveugle. Beaucoup trop. Notre pays à peut-être besoin que chacun y mettes du sien pour survivre à cette guerre, mais chacun doit connaître sa place. Laissons les combats aux hommes qualifiés et ceux pouvant suivre une formation rapide, laissons les hommes et femmes habiles dans un domaine s'exprimer dans ce dernier sans vouloir les caser dans une case qui les conduira à une mort certaine.
Mes chers lecteurs, sachez une chose : Les derniers rapports du front indiquent que nous ne manquons pas de soldat. Nous ne manquons plus de soldat. Nous pouvons remercier notre corps médical qui jour après jour accompli des miracles, mais remercions également nos plus vieilles familles de noble qui sacrifient leur fortune pour fournir le meilleur à nos soldats. Car bien évidemment, l'Etat n'a pas assez de budget pour le faire lui même.

Quelques ombres se cachent pourtant dans ce tableau idyllique. Nous aborderons ces sujets dans un autre article. Ne venons pas entacher cette douce embellie.

Je suis ravi, chers lecteurs, de pouvoir vous écrire ces quelques mots.
La garde royale bouge, le peuple reste insoumis. L'Ordre n'est plus sans espoir.

Veillez cher lecteur. Restez à l’affût, car nous, nous le sommes. Ne restez pas crédule et ouvrez l'oeil.

Lecorbeau


Extrait du décret Royal consultable directement sur le site officiel de la Royauté et du Présidium
Spoiler: show
[...]Est dorénavant exempté du front, en application des articles 1 et 2 de ce décret, ceux répondant à un ou plusieurs des critères suivants :
- Présenter un Handicap Physique ou magique dû à une blessure ne permettant plus d'assurer soi-même sa propre sécurité lors d'un combat
- Présenter un Handicap Physique ou magique non compatible avec la pratique du port d'arme
- Présenter un Handicap Physique ou magique non compatible avec la pratique de la magie offensive ou défensive
- Avoir perdu un des deux sens suivants : la vue, l'ouïe
- Présenter des signes de maladie provoquée ou non par le contact de l'agent pathogène envenimé
- Présenter une instabilité magique pouvant porter atteinte au concerné ou à l'entourage proche du concerné
[...]
Les généraux de chaque camp se verront confier la tâche d'établir la liste des personnes concernées par ces critères. La liste sera alors analysée par le conseil Royal sous conseil de l'Etat Major avant leur rapatriement officiel [...]


Elouan
Le Général regarda partir le jeune homme. Il avait encore pas mal de travail. Si déjà à 11h ils arrivaient à régler la question des traitements pour ses troupes, ce serait déjà une bonne chose. Il devait régler un autre problème et cela lui prendrait sans doute bien plus de temps qu'il en avait.

L'Etat Major venait de recevoir des directives du roi lui même et elles étaient applicables dès l'instant où l'article de loi était publié. Il avait rapidement lu cet article et ne se plongea dans les détails qu'au départ de son jeune médecin. Il fit une légère grimace. Les mesures étaient à effet immédiat.
Il devait regarder l'intégralité des troupes qu'il avait sous ses ordres. N'ayant pas de second valide et officiel, il ne pouvait pas déléguer cette lourde tâche. Peut-être ferait-il appel à Elisa pour faire deux trois /cent/ entre vue si nécessaire. Elle pourrait ainsi lui assurer que ce qu'il avait sous les yeux était véridique... Elle avait bien plus d'aisance pour ce genre de chose. Ce décret était une bonne chose, mais logistiquement parlant, cela risquait d'être compliqué à appliquer et gérer.

Dans un soupir, il se frotta les yeux. Il allait sans doute perdre de l'effectif à cause de ce décret. C'était indéniable. Ils n'avaient clairement pas besoin de cela.


Erika
Voir la vie grandir en elle était un bonheur de tous les jours. Du moins, c'était ce qu'elle avait entendu, ce qu'elle avait vu dans les films, dans les livres aussi. Mais elle, elle avait hâte que cela se termine. Elle avait quelques petites douleurs sans gravitées qui se manifestaient, des problèmes de circulation et toutes les joyeusetés qui pouvaient incommoder lors d'une grossesse. Elle sentait bien qu'elle était au beau milieu de son dernier trimestre.

Béa était avenante en tout cas. Elle la connaissait mais sans plus que cela avant d'y vivre. La vie y était paisible dans ce coin de la capitale. Tous les jours, elle pouvait parcourir les nombreuses serres que l'horticultrice possédait. Avec le froid qui était arrivé, même si elle n'aimait pas la technologie, sa bienfaitrice avait activé un ensemble d'armature qui avait couvert une bonne partie de ses champs de fleur, leur permettant de rester fleuris plus longtemps.

Erika se réveilla presque aux aurores. Elle n'avait pas totalement bien dormi, encore. L'inquiétude était une des raisons pour lesquelles sont sommeils n'étaient pas tellement serein. Comme à son habitude, elle envoya un petit message à son homme. Elle se doutait qu'elle n'aurait pas de réponse avant quelques heures. Il était convalescent et depuis, il ne lui répondait que vers 9h le matin, cette belle aux bois dormants! Elle s'étira et fila avec toute la bonne humeur du monde vers la cuisine pour préparer le petit déjeuner à sa bienfaitrice.
ImageImage
Image
Merci Azertamia pour la petite boule de neige ! Et à Célénia pour le Badge
Avatar de l’utilisateur
Laucirie
 
Message(s) : 10541
Âge : 28
Inscrit le : 11 Juin 2014 16:32
Localisation : sudiste infiltrée dans le nord
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches
Voir mes dessins

Messagepar Silfy » 10 Déc 2021 23:54

Phoenix

Ils allaient vraiment finir tous les deux au sol à ce rythme. Mais l'ambiance était bon enfant malgré quelques joutes verbales. Phoenix souriait, amusée par ces différentes facettes qu'elle découvrait sur ses deux compagnons de soirées. Lorsque Shean relança les hostilités, la danseuse dut bien avouer qu'elle était cette fois complétement perdue, à part sur un détail.

- La matrone m'a dit que vous faisiez pas mal de bêtises et qu'elle vous avait déjà couvert. Donc je pense que ça, c'est vrai.

Pour le reste, ça paraissait tellement impossible et en même temps, de la part de Shean, véridique qu'elle préférait laisser la doctoresse sur ce coup là. Pas de chance, le choix fut le mauvais entre les deux restants, et Phoenix ne put qu'en rire, même si elle était vraiment surprise par ces nouvelles découvertes. Les rires couvrirent les bruits de pas dans le couloir et même les tocs à la porte. Du moins, Phoenix ne s'en rendit pas compte. La doctoresse et le tortionnaire avaient peut être l’ouïe plus fine, ou peut être étaient-ils toujours un peu sur le qui-vive. Voir la doctoresse se lever lui fit relever un sourcil, se tournant alors vers Shean pour comprendre ce qui se passait. Ces deux amis s'étaient tus,comme si quelque chose d'anomal allait arriver. Phoenix n'était d'un coup pas très rassurée, la soirée se passait si bien jusque là, alors elle espérait que ce n'était pas un nouveau problème qui allait leur tomber dessus.



Fey

Les yeux clos, toujours frigorifiée, l'archère ne dormait pas encore et entendit la porte s'ouvrir de nouveau, se refermer, et des pas discrets s'approchaient du lit. Pietro ne devait pas être en grande forme, car il s'était allongé de manière un peu brutal, même s'il avait pris grand soin de ne pas toucher ou gêner sa femme.

- Bon retour à la maison

Ce n'était pas leur maison, mais c'était leur abri le temps qu'ils puissent enfin avoir un vrai chez eux. Laissant le sorcier s'allonger tranquillement, Fey se retourna et s'approcha de son époux pour se blottir contre lui. Elle avait encore froid, sans doute allait-ce l'inquiéter, mais la jeune femme n'avait pas vraiment envie d'évoquer le sujet pour l'instant.

- Tu m'as manqué

Elle ne voulait rien dire d'autre, juste refermer les yeux, et enfin se reposer maintenant que le stress était complétement retomber



Dimitri Devegas

Stef n'avait rien à craindre, il n'allait pas révéler l'utilité de cette boîte et il le lui fit bien comprendre d'un signe de tête. Dimitri rangea la boite dans la poche de son veston.

- Je m'en occupe, je viendrai vous la rendre directement dans votre tente.

Ca sera plus discret du même coup, sans doute était-ce la meilleure solution. Dimitri était quelqu'un de soigneux, il n'allait pas saccager la boite pour la réparer, d'autant que sa manufacture était peu ordinaire. Ca ressemblait presque à du travail d'orfèvre, et ça lui faisait plaisir au fond de travailler sur quelque chose de peu banal. Il salua donc une dernière fois le "militaire" et retourna dans ses quartiers pour commencer son travail d'analyse sur cette boite au mécanisme fragile
Image
Image

Image
Avatar de l’utilisateur
Silfy
 
Message(s) : 10984
Âge : 33
Inscrit le : 19 Jan 2013 10:14
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches
Voir mes dessins

PrécédentSuivant

-->

Retour vers RPG actif

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité