Mon Jeu Adopter Boutiques Forum Communauté Jeux Monde Guides

Modérateurs: Modérateurs Artistiques, Modérateurs Écriture, Modérateurs RPG & écriture, Modérateurs Saloon, International Moderators

Comment trouvez vous ce RP ?

Cool !!
54
49%
Sympa
37
34%
Moyen
3
3%
Bof
5
5%
Nul ! (Tu ferais mieux de fermer)
11
10%
 
Nombre total de votes : 110

Messagepar Silfy » 03 Août 2020 19:26

Fey

Pietro devait lui cacher des choses, elle en avait la conviction, mais elle ne chercha pas à creuser, le sorcier devait agir sans doute pour ne pas l'inquiéter plus qu'elle ne l'était déjà sur la situation. Tant qu'il ne mettait pas sa vie plus en danger, elle le supporterait. Prenant la main de son époux, Fey le suivit hors de la chambre et se dirigea d'un pas tranquille jusqu'au bureau.

- Ca fait un moment qu'on ne l'a pas vu d'ailleurs. J'espère qu'il n'a pas pris trop de dégats quand même. D'autant que Lona semblait vraiment y tenir beaucoup.

D'ailleurs, Lona n'était pas très loquace sur ce qui lui était arrivée. Enfin, pas avec l'archère du moins. Mais elle ne lui en tenait pas rigueur, elle même avait son lot de secrets sur des épreuves terribles qu'elle avait vécu. Toquant quand même avant d'entrer, ils attendirent qu'un petit bruit se fasse entendre avant d'ouvrir la porte. Ils ne s'étaient pas trompés, Lona était bien là, sans doute en train de bidouiller quelques machins technologiques que seuls les ordiens avaient le secret. Elle se contenta de sourire légérement à la scientifique avec un petit signe de main avant de laisser Pietro la rejoindre tandis qu'elle fermait la porte de son côté. Pietro et elles étaient les premiers concernés par ces histoires de labos, elle ne serait là que pour les aider si besoin, pour au moins faire le tri dans les papiers ou donner son analyse si certains des noms qui ressortaient de leurs analyses lui évoquaient quelque chose.



Phoenix

Alors qu'elle l'écoutait, un détail l'interloqua. Shean n'avait pas spécialement envie de parler de Sanae, mais il fallait avouer que sa magie semblait exceptionnelle.

- Faire perdre toute sensation? Mais... Est ce que ça voudrait dire qu'il aurait pu aider à soigner des gens? Enfin je veux dire, il aurait pu faire disparaitre la douleur de quelqu'un pendant un moment, comme le temps qu'on le soigne par exemple?

Elle n'eut pas la réponse à cette question, Shean était entrer dans une nouvelle pièce comme si elle lui appartenait. Phoenix se fit toute petite, un peu gênée de débouler comme ça en plein cours, alors elle se posa dans un coin et observa attentivement ce qui l'entourait. Ces gens étaient extraordinaires, ils pouvaient vraiment invoquer des animaux, des objets, voire mêmes des objets animés pour certains élèves. Elle était envieuse, elle n'était capable que de faire prendre une forme réaliste dans sa main, mais elle était incapable de dissocier ses flammes de son corps. Elle qui n'avait jamais vraiment prêté attention à sa magie jusque là, elle commençait à se poser beaucoup de questions désormais. Pourquoi le maître Pyromancien avait-il autant bridé ses pouvoirs? A part pour la danse, c'était comme si le maître n'avait jamais vu en elle qu'un pouvoir inutile et pire maléfique compte tenue de sa part céleste. Sanae était capable d’annihiler la douleur si ses déductions étaient juste, elle ne pouvait que soulager un temps simplement. D'ailleurs, de légers picotements au niveau de sa cheville lui rappelaient cruellement qu'elle n'était pas capable de guérir totalement les gens. Elle ne forcerait pas dessus, elle l'avait promis à Shean, alors elle réessaierait de se soigner un peu, quand ils seraient dans un endroit plus intime. Déjà qu'elle était une pyromancienne dans un lieu de ténèbres, mieux valait ne pas utiliser sa magie céleste devant tout le monde.
Image
Image

Image
Avatar de l’utilisateur
Silfy
 
Message(s) : 10915
Âge : 32
Inscrit le : 19 Jan 2013 11:14
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches
Voir mes dessins

Messagepar Laucirie » 05 Août 2020 13:01

Lona
La scientifique s'apprêtait à quitter sa place pour éventuellement rejoindre le bureau d'Alex. Elle espérait également y voir Pietro, de ce qu'elle avait pu constater, ce dernier attendait son "rapport". Elle était épuisée et n'avait qu'une envie c'était d'aller se coucher. CEtte journée avait été longue, pleine d'émotion et de déchirement. Le départ d'Hope, la venue, puis le départ de JAce... tout s'était enchaîné.

Un bruit à la porte se fit entendre la tirant de ses pensées. Elle était toujours figée devant la table. Elle ne s'était même pas rendu compte de cette légère absence. C'était visiblement Fey et Pietro qui venaient la voir. Cela l'arrangeait. Plus vite elle donnerait ses infos à Pietro, plus vite elle pourrait aller se reposer.

Lona rendit son sourire à l'archère. Elle attrapa ensuite sa tablette et son boitier où Angel venait d'être chargée.

- Que veux tu savoir, demande alors la scientifique.

Elle s'imaginait qu'il aurait peut-être déjà des informations, après tout, il est venu la chercher avec Astor, du moins, d'après ce qu'elle se souvenait et de ce qu'on lui avait dit. Peut-être voudrait-il cibler la conversation également. Tout en se présentant devant les deux Empiréens, Lona jouait avec le bracelet qu'était maintenant devenu Gini.


(je répondrais pour le front plus tard, ma pause est fini ^^')

Elouan the come back !
La journée lui avait paru bizarre. D'ordinaire, il n'avait pas trop de contact avec Jace, ou d'autre petit soldat d'ailleurs, mais savoir son meilleur médecin hors du camp lui faisait drôle.

La neige avait cessé. Par moment, le ciel s'assombrissait signe annonciateur d'une deuxième vague, mais rien n'en suivait et le soleil revenait par moment.

Lisant les rapport des divers camps, il écrivait également les siens sur appuie de ceux de ses lieutenants. Mais il trouvait qu'il n'avançait pas assez vite. Les dernier jours à rester oisif, blessé, mourant, ou n'importe quel autre adjectif qui aurait pu le caractériser à ce moment là étaient certes une bonne excuse, mais cela lui avait fait prendre un retard monstre. Heureusement qu'il avait fait ses preuve et que le Général Lorak le soutenait, sinon, il était certain qu'il aurait fini par perdre sa place. Toutes les trahisons qui avait eu lieu dans son camp aurait pu lui coûter bien cher.

Et puis... Valentin était bien bruyant aussi. Il avait passé sa journée à crier au travers de son oreillette tel un bon rottweiler qu'on aurait attaché devant un groupe d'inconnu en train de souiller son territoire. Des escarmouches avaient eu lieu, certes. Des soldats avaient été blessés dans la manœuvre, ok. Mais faire autant de bruit pour une chose aussi fréquente, c'était un peu exagérer...

Est-ce que cela avait un lien avec l'appel qu'il avait reçu en fin de matinée? Sûrement. SA femme, la soeur d'Elouan semblait ne pas très bien se porter depuis l'aube. Il devait être angoissé. "C'est normal lorsqu'on approche du terme qu'une mage ressente trop de flux magique" disait Amy et Béa. Mais Valentin ne voulait rien entendre et s'inquiétait. Elouan ne s'était même pas intéressé au sujet. Il n'y connaissait rien et tant qu'Amy et Béa n'étaient pas inquiète, bon simplet qu'il pouvait être, il ne s'inquiétait pas.

Vers le début de la soirée, la neige était revenue; à petit flocon. Les transports de ravitaillement étaient ainsi arrivé sans trop d'encombre. Bizarrement, il y avait toujours bien moins de problème lorsque la météo faisait un peu de caprice. Aussi, lorsqu'ils reçurent enfin le premier message de retour de Jace, Elouan et Valentin ne s'étaient pas trop inquiété.

Elisa fit un petit saut sous leur tente peu après. Elle était bien moins sereine que les deux hommes quant au retour sans encombre de JAce, mais elle ne dit rien et retourna à son poste. Elouan savait que le convoi avait été réduit. Il en ignorait la raison, mais cela ne semblait pas être surprenant. Ils avaient fait la même chose la semaine passée.

Le temps s'écoula étrangement plus lentement maintenant qu'ils attendaient le retour de JAce. Amy vint d'ailleurs les retrouver pour s'occuper des jambes de Valentin. Le temps s'écoula un peu plus vite dès lors jusqu'au moment où Elouan reçu le message comme quoi le convoi était là. Il eut un soupir de soulagement en sachant que tout s'était visiblement bien passé.

Et après seulement 5 min, Jace fit son apparaition. Elouan n'aurait pas su décrire l'expression qu'arborait Jace tant elle était le mélange de tant d'autre. Le loup en lui pouvait sentir encore l'angoisse qu'avait dû ressentir le jeune homme.

- Et bien, rebienvenue parmi nous. Quoi de neuf?
Image
Spoiler: show
Image
Avatar de l’utilisateur
Laucirie
 
Message(s) : 10307
Âge : 27
Inscrit le : 11 Juin 2014 17:32
Localisation : sudiste infiltrée dans le nord
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches
Voir mes dessins

Messagepar Gothikadoll » 11 Août 2020 20:26

Shean

Aider à soigner était une utilisation possible en effet, Sanae aurait pu se rendre utile sur les champs de bataille ou dans les hôpitaux. Mais il avait choisi d'accepter une autre voie, bien moins vertueuse celle-ci. Et si Shean avait eu un léger sourire en entendant Phoenix parler de cette possibilité, ce sourire n'avait rien eu de joyeux. La pyromancienne semblait obnubilée par les créations des élèves, et le tortionnaire ne voulait pas revenir sur le sujet de son ancien collègue, donc à ses yeux c'était parfait, du moins jusqu'à qu'un des élèves insiste tellement sur le fait de grossir son invocation qu'il en eut les mains bleues

- Si tu continues comme ça on sera bon pour te donner un grand coup de couperet au niveau des deux poignets gamin. Avoue que ça serait dommage.

L'adolescent cessa net son invocation, se reprenant une bonne morsure de froid au niveau des mains à cause de sa magie revenue à lui trop vite. Et c'est en retenant un soupir que Shean se tourna vers Phoenix avec un air un peu désolé

- Est-ce que tu penses pouvoir lui réchauffer les mains assez pour qu'il reprenne ses entraînements ?


Pietro

Lona tenait presque autant à son petit drone parlant qu'un parent normal tenait à son gamin, c'était assez bizarre de voir un humain s'attacher autant à une machine, mais Pietro pouvait-il vraiment juger ? Lui s'était bien attaché à des monstres anthropophages.
La petite scientifique ne tourna pas une seule seconde autour du pot quand ils se firent enfin face à côté de sa table de travail, entrant directement dans la conversation avec la question centrale de cette petite réunion

- Tout ce que tu peux me dire. Où est le laboratoire précisément, comment y entrer discrètement si c'est possible, ce que je peux y croiser, mais surtout.... tout ce que tu sais sur ces androïdes anti-Ombres.



Jace

- Amy, Val', mon général. Même si je ne peux pas dire que je suis ravi d'être de retour, je suis soulagé de voir que mon absence soudaine n'a rien trop chamboulé.

Il aurait pu prévenir à l'avance, attendre un peu avant de rentrer, cela aurait aussi pu permettre à Lona de récupérer un peu, mais ce qui avait été fait avait été fait, et il était de retour désormais


- Tu as pu prendre ce que je t'ai demandé ?

- Ouai, c'est à mon bureau.

Amy s'arrêta une seconde dans son massage pour le regarder en coin, attendant plus de développement de sa part même si elle n'en dit rien. Mais si Jace aurait bien voulu lui donner toutes les nouvelles, il ne pouvait pas décemment lui dire TOUTES les nouvelles de la maison, il préféra donc laisser en fuiter quelques unes qu'il savait exemptes de toute possibilité de trahison de la part de leur "mère adoptive"

- On manque pas mal à Edna faut l'avouer, et elle commence à fatiguer pas mal je vais pas te mentir. Même si elle ne le montre pas. Lona aussi d'ailleurs, sa mésaventure l'a pas mal usée....
Avatar de l’utilisateur
Gothikadoll
Modératrice Discord
 
Message(s) : 25672
Âge : 28
Inscrit le : 17 Mars 2013 20:41
Localisation : Généralement avec mon homme et mon chat
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches
Voir mes dessins

Messagepar Silfy » 14 Août 2020 12:21

Fey

Lona avait un visage triste, même si elle tentait de ne rien laisser paraître, reprenant son visage de scientifique sérieuse. Fey la comprenait, après tout, ce qu'elle avait vécu en aurait déboussolé plus d'un. Mais peut être était-ce plus le départ de Jace qui l'affectait, qui pouvait savoir à part Lona elle même après tout. Fey se contenta d'avancer tranquillement vers le bureau, feuilletant quelques documents qui se trouvaient à sa portée en attendant. Rien de bien intéressant, du moins, elle n'en avait pas le sentiment. Des plans, des notes, des gribouillages, pas une information ne ressortait vraiment aux yeux de l'archère. Elle écoutait en même temps les questions de Pietro. Il désirait tout savoir finalement. Tout sur ce qui s'était passé et ce qui l'attendrait dans un futur proche. Il avait raison d'être prudent, au moins ne se jetait-il plus dans la gueule du lit sans préparation. Fey continua alors de regarder les documents qu'elle avait en main, attendant patiemment la réponse de Lona.


Phoenix

Les invocations semblaient demander beaucoup d'énergie. Trop même. Ou bien était ce simplement parce que les mages devant elle n'étaient encore des novices? Phoenix regardait avec attention les processus de créations, se sentant bien incapable de faire de même. Shan la sortie alors de sa contemplation, un peu perdue face à sa demande sur l'instant. Elle n'avait rien remarqué de ce qui se passait, Shean avait été intuitif, et finalement protecteur envers ce garçon car au vu de l'état de ses mains, il n'était pas loin d'en perdre une grande sensibilité.

- Je... Je n'en sais rien Maître Shean, je...

Phoenix n'avait jamais été sûre d'elle, et ça n'allait pas changer du jour au lendemain, et certainement pas au sujet de ses propres capacités. Elle regarda alors le jeune homme, se mordant la lèvre devant l'état de ses mains.

- Je peux au moins essayer.

Elle s'approcha alors de l'adolescent qui eut un mouvement de recul devant l'arrivée d'une femme inconnue, qui dégageait non seulement une magie pyromancienne, mais pire, céleste également. Pour en rien arranger, elle était blonde comme une ordienne, et ça n'avait rien de rassurant pour le mage des ténèbres. Son regard vers Shean fut sans équivoque, et il n'eut d'autres choix que d'arrêter ses pas en arrière pour laisser Phoenix s'approcher devant l'insistance muette du tortionnaire. Le professeur avait arrêté son cours, observant d'un mauvais oeil la scène qui se déroulait sous ses yeux. Si Shean n'avait pas été là, il serait clairement intervenu pour faire cesser ce qui s'apparentait à un affront dans ses pensées.

Phoenix demanda à l'adolescent de tendre ses mains vers elle, elle n'était pas plus rassurée que lui, mais elle ne pouvait pas non plus le laisser souffrir. Posant ses paumes sur les siennes, elle grimaça devant le froid vif qui lui traversait à son tour les mains, les retirant pour découvrir ses doigts déjà bleuis. Un rire étouffé et moqueur s'échappa d'un bout de la pièce, sans doute le professeur, et Phoenix se sentit alors bien impuissante. Mais son regard se posa de nouveau vers les mains abîmées du jeune élève. Et alors qu'elle s’apprêtait à jeter l'éponge, elle replaça ses mains juste au dessus des paumes meurtries du mage, sans les toucher. Un froid glacial lui effleuré la peau, comme si mille aiguilles lui transperçaient la chair, mais elle serra les dents, puis les yeux, pour ne se concentrer que sur sa magie et non sur cette douleur intense qu'elle ressentait. Une légère chaleur se dégagea de ses mains venant balayer légèrement cet air froid en une légère brume, comme si on venait de verser une eau bouillante sur de la glace. Le mage des ténèbres se crispa, puis commença à émettre des légers bruits de douleurs. Si le froid était douloureux pour la pyrocéleste, c'était bien le chaud qui faisait souffrir le pauvre garçon. Devant une douleur qui lui devenait insupportable, l'élève retira ses mains rapidement en hurlant, coupant brusquement la magie de Phoenix qui lui revint un peu trop brutalement dans les mains, la brûlant paradoxalement les paumes. Le professeur cria contre la danseuse, faisant fi de la présence de Shean tout en se précipitant vers son élève. Et alors qu'il l'incendiait verbalement, il coupa net sa phrase en découvrant des paumes complétement guéris chez son jeune apprenti. La douleur avait été fugace finalement, et ses mains semblaient n'avoir jamais subi le moindre mal, comme si aucun accident ne s'était produit auparavant, et plus aucune cicatrice ou marque n'était visible. En observant les mains du jeune invocateur, n'importe qui aurait pu croire que ces mains n'avaient jamais travaillé de leur vie, tellement les paumes étaient belles et lisses.

Phoenix avait ramené ses mains contre elle, elle n'avait pas souvenir de s'être déjà brûlée auparavant, et elle comprenait mieux ce que pouvait ressentir les mages de ténèbres face à sa magie. De légères cloques étaient apparues, il était évident que sa magie céleste était complétement mêlée à sa magie pyromancienne devant ce résultat. Jamais elle ne pourrait dissocier ses deux magies, elle en avait vraiment conscience désormais. Elle recula, n'osant même plus regarder le professeur ou encore l'étudiant, incapable de se rendre compte de ce qu'elle venait réellement de faire. Elle venait de guérir en quelques minutes une blessure magique d'un autre type que le sien, sans qu'il n'y ait nécessité de soin derrière.
Image
Image

Image
Avatar de l’utilisateur
Silfy
 
Message(s) : 10915
Âge : 32
Inscrit le : 19 Jan 2013 11:14
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches
Voir mes dessins

Messagepar Laucirie » 15 Août 2020 17:17

Lona
Pietro en savait déjà assez pour savoir que des machines capable de blessés le condensé de magie ténébreuse existaient. Il avait du s'en passer des choses durant son absence. Elle esquissa un sourire et déposa son boitié de commande sur le bureau proche d'elle. Elle posa également sa tablette, personnelle, devant elle. L'image holographique d'Angel apparut.

Le logiciel doué de conscience lança un regard dénué d'émotion vers Pietro. Sa curiosité envers lui ne s'était pas réduite, mais elle savait maintenant que c'était néfaste de vouloir en savoir trop. Elle regarda ensuite sa créatrice. Elle avait entendu la question. Elle avait compris ce qu'attendait sa Créatrice. Elle disparut et laissa sa place à une espèce de carte en trois dimension d'un champ d'hautes herbes entouré d'éolienne.

- Commençons alors pas les extérieurs. Angel pourra mieux t'en parler que moi. Elle a pu avoir une vue d'ensemble de tout le laboratoire quand elle a piraté le système.


- Le laboratoire se trouve intégralement sous le parc éolien présent sur la carte. - Le parc éolien se colora en orange - La centrale électrique qui sert à alimenté le laboratoire se trouve un peu plus sur le côté - un bâtiment s'illumina - c'est l'entrée dite principale du laboratoire. Il s'étend ensuite sur plusieurs kilomètre de profondeur et sur plusieurs niveau.

- Lorsque je me suis échappée, Angel a provoqué l'explosion de la partie Est de la centrale, provoquant une coupure de courant générale de cette zone géographique, et d'une partie du laboratoire. Des générateurs de secours sont installés pour permettre encore à la ventilation et aux serveurs de fonctionné en cas de panne de ce genre.


Elouan
Jace semblait inquiet. La façon dont il avait parlé de Lona laissait parfaitement entrevoir ce sentiment. En même temps, la jeune avait été enlevé et s'était tiré de force du laboratoire qui la tenait captive. C'était normal qu'elle soit pas mal secouée !
Quoi qu'il en soit, le Général était content de le voir à nouveau dans son camp. Dehors, rien n'était sûr. L'Ordre ne portait plus tellement bien son nom. Il se redressa un peu et rapprocha son visage très prêt de celui de Jace, afin d'avoir ses yeux bien en face de ceux du médecin. Il plissa ces dernier pour le regarder d'un air grave.

- Pas le temps de s’apitoyer, soldat ! Tu es parti une journée, une seule petite journée et même pas tu as pensé à prendre un bain digne de ce nom ! Je te considère encore en permission. Ramène les affaires que tu as rapporté où tu voudras, mais tu prendras poste qu'à l'aube. Clair?
Image
Spoiler: show
Image
Avatar de l’utilisateur
Laucirie
 
Message(s) : 10307
Âge : 27
Inscrit le : 11 Juin 2014 17:32
Localisation : sudiste infiltrée dans le nord
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches
Voir mes dessins

Messagepar Gothikadoll » 19 Août 2020 21:03

Jace

Elouan s'était approché, près, très près, peut-être même trop près pour le médecin qui eut un petit sourire nerveux en voyant son général plisser des yeux. Mais l'ordre qui lui fut donné le fit relâcher un souffle qu'il ne pensait pas retenir

- Très clair mon général.

S'éloignant un peu du fils Pyol qui lui faisait face, Jace se redressa pour finalement se lever

- Amy, je te laisse le sac ici, histoire que tu n'ais pas à traverser le campement sans un minimum de couverture.

Concentrée à nouveau sur son travail, la jeune femme se contenta d'un signe de tête avant que son frère ne quitte la séparation. Elouan avait raison, de toute la journée il aurait pu prendre le temps de prendre une douche, il aurait même pu proposer à Lona de l'y rejoindre. S'arrêtant un instant dans le froid les joues un peu rosies, Jace chassa cette pensée peu prude de son esprit avant de se diriger vers le laboratoire, au moins là bas il pourrait prendre une douche en paix sans avoir à enquiquiner qui que ce soit.



Pietro

Le parc quoi ? Pietro écoutait Lona en essayant de décrypter certains des mots que la scientifique utilisait. Il savait déjà que l'électricité était l'énergie utilisée par les ordiens, mais du coup ces éoliennes étaient des moulins qui leur fabriquait cette électricité ? À moins que ça ne soit cette centrale puisque c'était ce que Angel avait détruit

- Concrètement entrer par l'entrée principale c'est du suicide pur et simple. Mais je suppose qu'ils vont surveiller aussi les autres sorties potentielles...

Passer par les ventilations en marche pouvait être un bon moyen de se faufiler, mais aussi de se faire repérer s'ils étaient en état d'alerte encore. Mais le plus simple était tout de même une téléportation pure et simple, sans doute pas à des kilomètres de son point de départ, pas avec le résultat que ça pouvait engendrer sur lui, mais au moins il ne risquerait pas d'être pris au piège entre deux machines

- Le niveau le plus proche de la surface a une salle où personne ne met les pieds ?



Shean

C'était tout de même pas croyable cette tendance à fuir les gens qui ne leur ressemblait pas. Depuis quand les ordiens avaient-ils été catégorisés par leur apparence ? Shean n'en avait pas le souvenir, mais il fallait dire que celui qui l'avait élevé se fichait pas mal des apparences, si on écartait les yeux non humains de Pietro ou des manifestations physiques particulières sur certains mages. Ses réflexions devaient se lire sur son visage pour que l'adolescent finisse par cesser de reculer, ce môme pouvait perdre ses mains, ça n'était pas spécialement anodin, et ça n'était pas les médecins de la Tour qui allaient s'occuper de lui. Phoenix avait dû s'y reprendre à plusieurs fois avant de pouvoir se concentrer sur la guérison du jeune, même si c'était douloureux pour les deux. Shean ne broncha pas cependant - même si le professeur commençait à s'exciter - pas avant que la jeune femme ne doive cesser son action devant le recul de l'élève. Et si le prof s'était emporté contre la danseuse, le tortionnaire lui était plus inquiet pour elle qui s'était brûlée que pour l'étudiant qui était totalement guéri. Le mage noir se força tout de même à regarder le résultat de cette guérison plutôt que la blessure de Phoenix, et il eut un léger frisson en comprenait ce qu'elle avait été capable de faire. Non seulement elle avait guéri le froid, mais elle avait aussi guéri les gerçures et autres craquelures qui y étaient liées. Et avant même que le professeur ne puisse lui poser la moindre question, Shean avait pris la jeune femme par le bras pour la faire sortir de la salle de cours

- On devrait aller soigner ça.

Le Grand Mage la voudrait s'il était mis au courant de ça, évidemment qu'il la voudrait, et d'un côté cela permettrait peut-être à Phoenix de rester à la Tour ! Mais cet endroit n'était pas fait pour elle, Shean ne voulait pas non plus échanger une prison pour une autre. Mais est-ce que ce professeur allait oser aller le voir en personne pour lui en parler ? Le tortionnaire en doutait un peu, mais c'était un risque.
Avatar de l’utilisateur
Gothikadoll
Modératrice Discord
 
Message(s) : 25672
Âge : 28
Inscrit le : 17 Mars 2013 20:41
Localisation : Généralement avec mon homme et mon chat
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches
Voir mes dessins

Messagepar Silfy » 23 Août 2020 23:06

J'ai édité pour Harry, ca faisait longtemps que je n'avais plus écrit sur lui :p

Fey

Des éoliennes, elle avait lu ce mot dans un livre chez Edna, mais sa signification était encore bien abstraite pour Fey. Ecoutant la conversation, Fey se demandait ce que Pietro comptait vraiment faire. S'infiltrer oui, mais comment? La téléportation était le petit passe temps du sorcier, mais il avait tendance à se transformer de plus en plus, que ce soit physiquement que sur la durée.

- Tu dois visualiser la pièce où tu veux arriver, non? Et ce n'est pas la porte à côté de ce que vous aviez expliqué. Je ne doute pas de tes capacités, mais il n'y aurait pas un moyen plus sur?

Lequel? Il n'y en avait sans doute pas. Mais Lona était la seule à avoir la réponse à cette question après tout, car elle était la seule à connaître un peu les lieux, même si c'était surtout du visuel pendant sa fuite.

- Le laboratoire a forcément besoin de cette centrale électrique pour fonctionner, c'est bien ça? Si on détruit cette centrale, on ne peut pas les mettre hors d'état de nuire sans prendre trop de risques? Au moins les empêcher de continuer temporairement leurs expériences, le temps de trouver un plan plus solide?

Est ce que cela suffirait? Fey en doutait grandement, car il ne devait pas y avoir qu'un seul laboratoire actif. Et elle n'y connaissait rien en électricité. La bougie, le feu, c'était la vie pour les empiréens après tout. Elle regarda Lona, un peu dubitative sur tout ce qu'elle entendait. Finalement, assassiner quelqu'un, c'était beaucoup moins casse tête que de détruire des infrastructures aux yeux de l'archère.



Phoenix

Shean était vraiment pressé de la faire sortir de cette pièce. Phoenix n'avait pas réalisé ce qu'elle venait de faire, des conséquences que cela pouvait potentiellement impliquer, elle avait juste mal aux mains pour l'instant. Sa cheville commençait à suivre d'ailleurs, car Shean n'avait pas ralenti l'allure même s'il n'était pas du tout brutal avec la danseuse.

- Maître Shean. S'il vous plait, Arrêtez vous. Ma cheville...

Elle baissa les yeux, honteuse. Elle posait visiblement beaucoup de soucis aux tortionnaires, et ça lui était difficile à assumer. S'appuyant doucement sur le mur, elle souleva doucement sa jambe pour masser sa cheville endolorie. Elle était bien moins enflée que les jours précédents, ses soins avaient tout de même bien calmé la foulure, mais elle ne devait pas forcer encore trop dessus surtout si elle voulait de nouveau danser d'ici peu. Se redressant, gardant appui contre le mur, elle sourit à Shean pour lui dire que ça allait, avant de prendre un air surpris. Venait-elle vraiment de poser l'une de ses mains à plat contre le mur et avec l'autre masser sa cheville? Elle regarda alors ses paumes et ne comprit plus rien à ce qu'il se passait. Ses mains était légèrement rouges par endroit, de légères traces de cloques étaient encore un peu visibles, mais elle n'avait absolument plus mal et les plus importantes traces de brûlures n'étaient plus présentes. Elle regarda Shean, incapable d'expliquer ce qui se passait. Pourquoi elle ne pouvait guérir complétement sa cheville malgré sa magie et que ses mains brûlées se soignaient spontanément, sans souffrance et magie?



Harry

Les combats étaient intenses, le bruit de métal s’entrechoquant, les explosions des bombes ordiennes, le cri des hommes, rien ne semblait calmer cette guerre. Depuis plusieurs heures, Harry emmenait ses hommes se faire tuer sur le champ de bataille, et il revenait sans la victoire, une nouvelle fois. Cette ligne de l’Est semblait ne pas bouger d’un pouce, comme si elle était vouée à n’être qu’un immense cimetière et rien de plus. La relève semblait s’être annoncée, alors l’épéiste recula lentement, appelant ses hommes à faire de même et à se retirer vers le campement. Ils étaient épuisés, et bon nombre de soldats empiréens était porté disparu une nouvelle fois. Le nombre de blessés n’était pas non plus anodin. Harry Oliver était toujours en vie lui aussi, au grand soulagement du gradé. Ce fils de roi, bien qu’il n’eût pas le titre qui allait avec cette naissance, était une autre mission de l’épéiste. Le garder en vie était capital s’il voulait avoir une chance de retrouver sa femme. Sabine était dans un triste état elle aussi, mais debout, entière. Les cicatrices et le sang n’impressionnaient plus grand monde ici, mais la fatigue se lisait sur les visages de tous ces malheureux qu’on avait envoyé en enfer.
La mage de ténèbres entra dans la tente de celui pour qui elle avait donné son cœur et sa vertu, prenant délicatement sa main.


- La plaie semble propre. Normalement tu devrais avoir retrouvé des sensations, au moins dans les doigts.

- Rien du tout

Un silence de plomb s’en suivit, et le regard de Sabine semblait en dire long

- Fait ce qu’il faut.


- Si tu parles de couper le problème, n’y compte pas. Il faut peut être plus de temps. Je vais refaire les soins. Pense à te reposer et à écrire à ta femme aussi. Ne me regarde pas comme ça. Je sais que tu as jeté les lettres que tu lui écris depuis que tu es ici. Ecris lui. Tu n’aimerais pas rester dans l’ignorance si tu étais à sa place.

Sabine avait raison, mais Harry avait bien du mal à trouver les mots qu’il pourrait coucher sur le papier sans que ça n’effraie la doctoresse. Il prit alors son courage à deux mains et se décida enfin à donner des nouvelles à sa femme tandis que Sabine sortait de sa tente.
Image
Image

Image
Avatar de l’utilisateur
Silfy
 
Message(s) : 10915
Âge : 32
Inscrit le : 19 Jan 2013 11:14
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches
Voir mes dessins

Messagepar Laucirie » 01 Sep 2020 15:36

Elouan
Il ne s'attendait pas à ce que Jace obéisse si rapidement, si bien qu'il resta un peu surpris. Certes il était général, mais il était aussi son "ami", s'il puit dire. Bon, au moins, il allait pouvoir prendre un peu de repos. Il ne comprenait pas comment cela se faisait qu'il revenait presque aussi éreinté qu'il n'était parti. Psychologiquement du moins. Le trajet devait y faire pour beaucoup.
Elouan ne s'était pas rendu compte qu'il fixait encore intensément la porte d'où Jace était sorti. L'allure qu'il prenait rappelait son statu. Valentin l'avait d'ailleurs remarqué.


- Hey, respire un bon coup. Tu lui posera toutes les questions que tu veux plus tard. Si tu ne l'avais pas renvoyé d'ailleurs, tu aurais pu le faire. Patiente et repose toi.

Elouan lança un regard incendiaire à son beau frère qui eut un frisson. Le Général grogna et vint s'asseoir sur son lit. Il regarda Amy.

- Tu penses que je vais bientôt pouvoir reprendre activement du service? Je me sens mieux depuis deux trois jours.



Lona
Les questions et remarques des deux empiréens étaient pertinentes. Elle les écouta attentivement afin de pouvoir apporter une réponse au plus juste.

- Toutes les entrées et sorties, que ce soit les principales et les secondaires sont surveillés par des capteurs sensoriels. Même les aérations sont soumise aux même détecteurs. L'entrée principale a été détruite par mon évasion. Donc, de toute façon, elle n'est pas accessible. La centrale électrique a également subit pas mal de dommage suite à l'explosion. Mais cela ne suffit de toute façon pas à stopper l'activité du laboratoire. L'Ordre est capable de stocker l'énergie. Et ce laboratoire a tout un niveau complet dédié à ce stockage d'énergie. Ils ont dû anticiper le moment où la centrale serait mise hors service.


- Concrètement, la Centrale alimentait tout l'étage dédié aux logements des "employés" et autres services mineurs pour le maintien et l'entretien de l'homme. En deux trois heure, il est facile pour les ingénieurs de détourner le système électrique pour alimenter ces secteurs avec l'énergie qu'ils ont en stock. L'explosion a eu lieu il y a presque 24h. Le laboratoire doit être maintenant autonome en énergie.

- Couper leur sources d'énergie ne suffira pas à les stopper. Il faut complètement détruire les serveurs de l'intérieur et faire en sorte qu'ils ne puissent plus utiliser l'étage où ils stocke l'énergie pour que le laboratoire soit hors d'état. Ce laboratoire est bien différent de ceux qu'avec Alex on a pu découvrir.

- Le laboratoire est structuré comme une petite ville, sur plusieurs étages. Aucun n'est inutilisé et tous sont reliés. L'étage le plus sûr dans lequel tu pourrais éventuellement te téléporter ce serait le résidentiel. De nuit, comme de jour, il y a du mouvement à peut prêt partout. Avec l'évasion de ma Créatrice, je pense qu'ils seront sur le quivive. La chambre de ma Créatrice serait à exclure. Mais celle de Lawrence, peut-être...

Lona sembla tressaillir lorsqu'Angel parla de son ancien binôme. Pietro avait pour but de tout détruire et Angel voulait carrément le mener directement dans la chambre d'une potentielle future victime ?!
Image
Spoiler: show
Image
Avatar de l’utilisateur
Laucirie
 
Message(s) : 10307
Âge : 27
Inscrit le : 11 Juin 2014 17:32
Localisation : sudiste infiltrée dans le nord
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches
Voir mes dessins

Messagepar Silfy » 08 Sep 2020 10:37

Harry

« Ma tendre ma marmotte,

Chaque jour qui passe ne m’empêche pas de penser à toi. Au contraire, j’ai l’impression que mon amour pour toi se renforce au fil des jours, comme si la distance n’ébranlerait jamais notre amour. Combien de fois ai-je tenté de t’écrire ? Mais encore une fois, ma lâcheté m’a rattrapé, et toutes ces lettres que je désirais t’envoyer ont fini déchirées. Pardonne-moi.

L’hiver n’a jamais été un atout pour notre patrie, mais sur le front Est, c’est presque la mort elle-même qui nous prend dans ses bras. Des pyromanciens sont morts d’hypothermie comme tu le décrirais dans ton langage de médecin. C’est ironique au fond, car je pensais que seules les blessures des balles ou de la magie de nos ennemies pourraient en finir avec nos vies. Etre un gradé est finalement un avantage, même si j’ai du mal à l’accepter. La cape que le commandement m’a fait livrer à cause de ma position me protège assez pour que je ne souffre pas des températures. Mais mes hommes n’ont pas cette chance malheureusement.
Si on décrit ce front comme un enfer, je pense que tout n’est que mensonge, car cela semble bien pire que l’enfer. Mais je ne céderai pas, je te reviendrai Sam, et en vie. Je ferais tout pour même si je ne peux au fond te le promettre, à mon grand regret.

Je pense à toi tous les jours, et j’espère que tu ne m’en voudras pas. J’ai retiré mon alliance, tellement la peur de l’abîmer ou de la perdre et grande, mais à mon retour des combats, elle est le premier objet que je récupère, et que je chéris. Sois forte, ne renonce pas à tes convictions et tes principes. Ne laisse pas la Tour faire de toi une autre femme, reste fidèle à toi-même. Je viendrais te chercher, dès que je le pourrais.

Je t’aime.

Aujourd’hui et à jamais.

Un lapin isolé mais qui espère pouvoir rapidement te retrouver »


Harry mit alors un point final à cette lettre. Cela lui déchirait le cœur que de lui écrire, et surtout, de ne rien lui révéler sur l’état de sa main, mais il ne voulait pas l’affoler. Il était en vie, elle l’était aussi, c’est tout ce qui comptait au fond. Se levant, cachetant à la cire sa lettre, Harry se vêtit de sa cape de fourrure, enfilant des gains pour cacher sa main mutilée, et se dirigea vers la tente de commandement.
Image
Image

Image
Avatar de l’utilisateur
Silfy
 
Message(s) : 10915
Âge : 32
Inscrit le : 19 Jan 2013 11:14
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches
Voir mes dessins

Messagepar Gothikadoll » 09 Sep 2020 15:22

Amy

La jeune femme se retint de rire doucement quand elle sentit le frisson de Val' lui parcourir les mains. Elouan n'avait visiblement pas apprécié sa remarque, aussi vraie put-elle être

- Activement oui, sans doute. En première ligne à servir de bouclier à tout ce qui bouge et qui porte nos couleurs certainement pas. Et en toute sincérité, ça me tuerait à petit feu de devoir avoir à vous rafistoler tous les 4 jours pour blessure grave, donc essayez de reprendre en douceur.

Finissant avec les jambes de Valentin, Amy essayait de se montrer ferme sans pour autant manquer de respect à Elouan, mais elle ne pouvait pas cacher une certaine inquiétude en l'imaginant retourner au front la tête la première. Elle fit quand même l'effort de lui faire face pour appuyer sa demande

- S'il vous plait.



Pietro

Il devait visualiser oui, mais il pouvait aussi demander à son tank de le téléporter, c'était le plus simple. Ceci étant dit, Pietro comprenait l'inquiétude de Fey, elle savait dans quel état il sortait d'une téléportation par les Ombres désormais, mais avait-il vraiment le choix ? Il ne pouvait pas demander à quelqu'un de le déposer à la centrale. Le jeune sorcier se concentra tout de même sur les réponses de Lona. Il lui fallait un plan d'entrée de toute manière, peu importait la façon dont il arrivait sur place s'il ne pouvait pas mettre un pied dans les laboratoires. Les entrées étaient tout aussi gardées que les ventilations, l'entrée principale était de toute façon détruite même si elle n'était pas une option viable à la base aux yeux de Pietro, le laboratoire ne pourrait pas être mis hors d'état de nuire juste en lui coupant sa source d'énergie. Trois mauvaises nouvelles ce n'était pas un bon début de réponse, mais Lona et Angel ne s'arrêtèrent pas là. Il y avait visiblement un étage où ces scientifiques stockaient leur électricité, était-ce dangereux de détruire des stocks d'électricité ? La foudre était quand même un élément plus sauvage que le feu au fond. Les réflexions du jeune homme furent stoppées net par l'indication d'une entrée possible par Angel

- Qui c'est ce Lawrence ?



Shean

C'est seulement au mot "cheville" que Shean sortit de son propre esprit pour revenir un peu à la réalité et ralentir enfin. Phoenix avait dû totalement s'arrêter, l'obligeant lui aussi à faire de même en définitive. Mais le regard d'incompréhension qu'elle lui lança ne reçut que son écho en retour, il n'était pas plus à même qu'elle d'expliquer ce qui lui arrivait, il ne pouvait que théoriser, mais il ne voulait pas le faire au beau milieu d'un couloir. Cherchant une salle libre, le tortionnaire finit par faire entrer Phoenix à sa suite dans une réserve pour ingrédients alchimiques, tâchant de se calmer et d'arranger ses pensées en pagaille

- Je ne peux pas te faire de leçon sur ce qui se passe avec... ça. Tu sembles pouvoir guérir les blessures magiques mieux que les blessures physiques, c'est tout ce que je comprends. Mais tes mains..... tes mains je ne l'explique pas, c'est comme si ta magie de guérison agissait d'elle-même ou que ton corps se soignait seul des brûlures de façon accélérée... j'en sais rien. Mais par pitié. Par pitié, ne va pas demander des conseils à ce sujet au Grand Mage.
Avatar de l’utilisateur
Gothikadoll
Modératrice Discord
 
Message(s) : 25672
Âge : 28
Inscrit le : 17 Mars 2013 20:41
Localisation : Généralement avec mon homme et mon chat
Me proposer un échange
Voir mes créatures
Voir ma liste de recherches
Voir mes dessins

PrécédentSuivant

-->

Retour vers RPG actif

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)